facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Actualités

La Basilique Sainte Sophie transformée en Mosquée

414 vues

La Basilique Sainte Sophie transformée en Mosquée
Sainte Sophie ou Ayasofya en turc, est une grande basilique chrétienne de Constantinople. Sa construction remonte au VI e siècle. Elle devient une mosquée lors de la conquête en 1453. Suite à la création de la république turque en 1923, Mustafa Kamal Ataturk décide de la transformer en musée en 1935.

Bien qu'aucun acte d'adoration n'ait eu lieu en son intérieur depuis, elle représente un monument sacré pour les musulmans et chrétiens turcs. 

Le conseil d'Etat a annulé le 8 juillet le statut de musée pour redéfinir Ayasofya en tant que mosquée. Selon Selim Agrun, directeur des affaires religieuses en Turquie, la redéfinition de la Ayasofya comme une mosquée est un acte "symbolique de notre reconnaissance et loyauté envers Sultan Fatih, le conquistador." 

Ses portes seront ouvertes aux horaires de prières mais également aux touristes. Des pétitions ont été signées par les Turcs afin de soutenir la transformation. 

Pendant que certains contestent cette décision et l'accusent d'être politique et stratégique, d'autres s'en réjouissent. Cependant, le monument étant protégé par l'UNESCO, le changement de statut ne devrait pas se faire sans l'accord de l'ONU.
Commentaires (1)
  1. Je tombe par hasard sur votre article. Juste une question : vous parlez de reconquête de 1453 ? Mais que je sache Constantinople n'a jamais été musulmane avant l'invasion turque. La seule "reconquête" connue est me semble-t-il la "Riconquista" espagnole qui a permis à la religion chrétienne de retrouver ses terres jadis envahies par les musulmans. Enfin ce que veux dire est que on parle de "reconquête" lorsqu'on l'on récupère quelque chose que l'on nous a volé ; on parle de "conquête" lorsque l'on s'est accaparé quelque chose que l'on ne posséde pas.
    Il y a un distinguo.

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam

Le mauvais œil est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer ce qu'est...

L'adultère et la fornication en Islam

Par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent l'infidélité (avoir...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Salât joumou’a

La prière du vendredi est une obligation pour les hommes. Allah (soubhanou wa ta’ala) dit : « Ô vous qui avez cru! Quand on appelle à la Ṣalāt du jour du Vendredi, accourez à l’invocation...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...