facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Actualités

Ksar Tafilelt, une cité écologique en plein désert algérien

675 vues

Ksar Tafilelt, une cité écologique en plein désert algérien


Ksar Tafilelt est situé à 600 km au sud d'Alger aux portes du Sahara, un endroit idéal pour transformer cette ville en une oasis, véritable havre de paix pour ses 6.000 habitants.

En 2016, la ville reçoit le 1er prix de ville durable pour avoir réussi à allier architecture traditionnelle, développement durable, agriculture biologique et préservation de l'environnement.

Et tout cela en plein désert du Sahara ! Un défi que peu de villes au monde auraient pu relever. Pourtant lorsqu'Ahmed Nouh se lance dans ce fabuleux projet, il est loin d'imaginer le parcours fantastique qui l'attend.

Nichée au sommet d'une colline rocheuse de la région du Mzab dans le nord du Sahara, Ksar Tafilelt fait désormais office de cité avant-gardiste.

Cela fait 20 ans que la ville se targue d'être la première ville écocitoyenne d'Algérie.

Seddik Karim, membre de la Fondation Amidoul, explique : « Nous, on n'a rien inventé, on ne fait que perpétuer la vision de nos ancêtres, donc respecter la nature et lui donner son droit ».

La Fondation Amidoul pour la promotion de l'habitat écologique de Ghardaïa a été primée dans la catégorie « Cité durable désertique » en remportant le premier prix en compétition, pour le Ksar TAFILELT de Beni-Isguen.

Elle a réalisé 1.000 logements construits avec des matériaux locaux, comme de la chaux, de la pierre et du béton. Les habitations ont été construites selon un système bien ventilé au milieu de rues étroites afin d'économiser de l'énergie.

Des arbres ont été plantés et sont arrosés à partir des eaux usées épurées. Les habitants ayant bénéficié d'un logement, sont tenus de respecter une charte environnementale.

[youtube]

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam

Le mauvais œil est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer ce qu'est...

L'adultère et la fornication en Islam

Par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent l'infidélité (avoir...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Salât joumou’a

La prière du vendredi est une obligation pour les hommes. Allah (soubhanou wa ta’ala) dit : « Ô vous qui avez cru! Quand on appelle à la Ṣalāt du jour du Vendredi, accourez à l’invocation...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...