facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Actualités

Darifa saluée en héroïne après avoir affronté le tueur de Liège

395 vues

Darifa saluée en héroïne après avoir affronté le tueur de Liège

Le 29 mai dernier, un forcené, un couteau à la main, s'en prend aux passants d'une rue de la ville de Liège en Belgique. Il tue un jeune étudiant avant de se cloîtrer à l'athénée Léonie de Waha, où il prend en otage une femme d'ouvrage.

Les forces de l'ordre craignent que l'homme, qui a crié à plusieurs reprises « Allah akbar » s'en prenne aux élèves de l'école.

Au lieu de cela, un dialogue surprenant s'instaure entre l'agresseur et Darifa Imaankaf, une belgo-marocaine de confession musulmane qui a probablement réussi à éviter le pire.

L'employée de 47 ans engage la conversation avec Benjamin Herman, un détenu en liberté provisoire.

Darifa raconte qu'elle se trouvait à l'entrée du lycée lorsqu'elle entend des cris, l'individu venait de poignarder un étudiant et deux policières avant de dérober leurs armes.

Malgré la peur, Darifa pense d'abord à la sécurité des élèves, elle ferme les portes et permet à certains de ses collègues de prendre la fuite. Soudain, elle se retrouve nez à nez avec le tueur qui lui demande :

« Tu es musulmane ? Tu fais le ramadan ? » Dans un premier temps, Darifa pense avoir affaire à un islamophobe, mais lui répond tout de même par l'affirmative.

« Ne pleure pas pour ces enfants, pleure pour ceux de Palestine » lui dit-il.

Rassurée par ces paroles, elle en profite pour lui demander d'épargner les élèves.

« Il était calme, mais il transpirait beaucoup », une situation qu'elle va exploiter à bon escient. Elle va alors lui suggérer de se rendre, mais pour le forcené les dés sont jetés, « si quelque chose doit se passer, c'est aujourd'hui » lui dit-il avant de se précipiter dans la cour de récréation en tirant sur les policiers, il en blessera quatre avant d'être abattu.

Une chose est certaine, sans l'intervention de la femme de ménage, le bilan aurait pu être plus lourd selon les enquêteurs.

Darifa a été transportée à l'hôpital en état de choc. Son acte héroïque a été salué par le Premier ministre belge, Charles Michel et le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon qui lui ont rendu visite à l'hôpital. L'ensemble du Parlement a tenu à son tour à rendre hommage à la Belgo-marocaine qui « incarne le courage et la bravoure des personnes humbles et anonymes » a déclaré la députée Laurette Onkelinx.

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...