facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Coups de coeur

Coup de coeur : Conversions à l’autre bout du monde Cuba

418 vues

img_1
Si vous avez la chance d’être allé à Cuba ces derniers temps et avoir eu le plaisir de vous balader dans la vieille ville de La Havane, sur la promenade mythique du Malecon, vous aurez surement croisé et remarqué ces quelques familles aux signes distinctifs particulièrement islamiques …

Et oui ces personnes sont bien des musulmans et par-dessus le marché … cubaines !

L’Islam ne connait pas de frontières

De l’autre coté du globe, à des milliers de kilomètres du lieu où le message de l’Islam a vu le jour, vous avez une île, presque au milieu de 2 océans, située, au nord des Antilles, à la confluence de la mer des Caraïbes, du golfe du Mexique et de l’océan Atlantique ; au sud des États-Unis et des Bahamas et à l’est du Mexique.

Cuba est la deuxième île la plus peuplée des Caraïbes et une petite partie de sa population a accueilli la religion de notre Prophète Muhammad (SAW).

Cuba une île profondément catholique d’une part, par la colonisation espagnole qui imposa à ses habitants la religion catholique, puis d’autre part l’arrivée du président cubain Fidel Castro au pouvoir en 1959 qui interdit toute forme de religion pour laisser libre cours à la propagande communiste.

Une liberté de culte bridée

Ce n’est qu’à partir de 1976 qu’une loi autorisa la liberté de culte, les citoyens cubains pouvaient choisir leur religion, mais sans l’exposer.

Enfin en 1992 un amendement généralisa cette loi : chacun pouvait enfin pratiquer sa religion au grand jour.

Un Imam à La Havane

Le premier cubain converti fut Pedro Lazo Torres, devenu Yahia, l’actuel Imam de La Havane. Sa rencontre avec des diplomates musulmans, venus des Emirats Arabes ou du Nigeria suscita chez lui un engouement pour cette religion, la lecture du Coran fut pour lui une révélation et grâce à cela, il trouva enfin sa voie.

Des femmes mais aussi des hommes qui malgré les conditions de vie difficiles et une économie bloquées pendant des dizaines d’années par l’embargo instauré par les Etats unis.

La religion musulmane se développe discrètement à Cuba, où il y a un peu plus de 9 000 musulmans. Même s’ils ne représentent qu’une minuscule fraction des 11,3 millions d’habitants de Cuba, leur nombre est significativement plus élevé que la dizaine du début des années 1990. « Le Parti Communiste a pris des décisions pour ouvrir le pays à la pluralité religieuse » explique Michael Leo Owens, professeur de science politique à l’Emory University d’Atlanta. "L’Islam va naturellement se développer".

Une religion affreusement contagieuse

La plupart des musulmans cubains sont des convertis et en sont venus à adopter leur nouvelle religion pour diverses raisons : révélation spirituelle, curiosité religieuse ou parce qu’ils sont entrés en contact avec un ou des musulmans.

L’absence de  nourriture halal, de mosquée dans tout le pays n’ont pas freiné l’engouement de ces quelques femmes et hommes de se laisser tenter et séduire par cette religion dont le message originel prône la paix et le vivre ensemble.

Maryam Camejo est une journaliste de 27 ans qui s’est convertie à l’islam en 2012.

Pour elle « le port du voile est comme un refus d'être un objet, parce que je préfère que l’on me considère  pour ce que je suis réellement ».

Une magnifique mosquée dans le centre de la vieille Havane inaugurée en 2015

Maryam est profondément impliquée dans la communauté musulmane locale et donne des cours d’arabe et de Coran à la mosquée de La Havane, inaugurée en 2015.

Une mosquée où le prêche du vendredi se fait en arabe et en espagnol.

Isaura Argudin, 34 ans, qui travaille dans une pharmacie de quartier garde en mémoire ce jour particulier : « Ce jour-là, je me suis dit: je changerai complètement ma vie, pour avoir fait le premier pas vers l’Islam en prononçant «  la shahada » qui constitue l'acte de profession de la foi islamique. »

 
Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...