facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Actualités

Aymeric Caron censuré dans "On n'est pas couché" pour avoir parlé des enfants palestiniens

14 vues

Aymeric Caron censuré dans 'On n'est pas couché' pour avoir parlé des enfants palestiniens

7260669-on-n-est-pas-couche-une-altercation-arcady-caron-coupee-au-montage


Il existe actuellement en France une omerta au sujet de la Palestine empêchant tout artiste, tout intellectuel ou toute personnalité médiatique de s'exprimer librement à ce propos sans être finalement accusé d'être un antisémite ou un illuminé. Il serait donc obligatoire de penser qu'Israël est une entité intouchable, comme les manipulateurs de la cause sioniste tentent de le faire croire, tenant honteusement en otage le terrible génocide des juifs durant la Seconde guerre mondiale pour soutenir leur terrorisme idéologique.


C'est donc sans surprise que dans l'émission hebdomadaire « On est pas couchés » animée par Laurent Ruquier, le passage d'une altercation entre le réalisateur Alexandre Arcady et le chroniqueur Aymeric Caron a été supprimé au montage comme l'a assuré le réalisateur.


Le producteur du film « 24 jours » à paraître sur l'histoire tragique d'Ilan Halimi, jeune homme de confession juif torturé et assassiné par un gang assoiffé d'argent en 2006 en région parisienne, était invité sur le plateau pour faire la promotion de sa réalisation. Différents parallèles étaient faits tout au long de l'entretien entre les « banlieues », les « musulmans » et l'antisémitisme...


Il a ainsi confirmé la censure du passage, expliquant qu'Aymeric Caron y aurait établi un parallèle entre les enfants palestiniens tués par des soldats israéliens, et les tueries de Mohamed Merah, chiffres à l'appui et dans l'indignation générale rapporte BFMTV. « Ce Monsieur vient avec des affirmations d'un antisionisme et d'un anti-Israël d'une façon tellement caricaturale » ajoute Arcady, qui dénonce une « tentative de désinformation » via des « raccourcis abjects ».


Somme toute la démarche discutable de produire une fiction sur un meurtre abject dont la finalité sera bien sûr un beau bénéfice financier, Alexandre Arcady se vante : « la production est venue me voir à l'issue de l'enregistrement avec le réalisateur, et ils m'ont dit qu'ils allaient couper la séquence parce qu'elle était insupportable ».


La censure de la souffrance palestinienne, quand elle est citée aux côtés de la souffrance juive, est pourtant tout aussi insupportable. Nous pouvons comprendre qu'Aymeric Caron soit exaspéré que tribune soit toujours donnée à un certain type de mobilisation, tandis qu'une autre est bannie des plateaux.

Commentaires (7)
  1. saïd de Marseille

    Merci mr caron , si seulement les autres journalistes et autres pouvais en dire autant sur les palestiniens, dans ce ce pays , de raciste et d'islamophobie, il ne faut surtout pas parler des juifs, hé oui il veulent avoir le monopole de la victimisation , et maintenant il y en a marre de tout ça!!!!!!!!!!

  2. Des affaires de kidnapping qui tourne mal en banlieue ou en France il y en à plusieurs juste dans mon entourage j en connais 2 ...et elles sont plus atroce que l affaire alimi ...pourtant on en fait pas des films

  3. Malheureusement on peut rien rien faire la France est sioniste !!!

  4. sur tous les sujets qu'il aborde, Caron est un personnage insupportable, intolérant qui se prend à chaque fois pour plus malin que n'importe qui, donneur de leçon, ne cessant de critiquer. Il est plus facile de critiquer que de construire quelque chose. un personnage qui me répugne

  5. Corsair a raison, ce type ne sert que ça cause, il est payé pour déstabiliser les invités et c'est se qu'il fait en parlant des enfants palestiniens. Il ne se souci ni des palestiniens ni de leur souffrance ne vous faite pas flouer par ce genre d'individu.

  6. Franchement, je suis decu par votre article. Vous detournez le fait principal c est a dire que Caron justifie la mort d enfants juifs dans une ecole par un conflit qui a lieu a 4000km et qui n a rien avoir avec le sujet. Votre article est trop orienté anti israelien au point d en oublier la raison principale du probleme de m. Caron. Enfin et si la verite vous interesse, ce genre de films, si vous vous etiez renseigné comme un journaliste digne de ce nom sont structurellement deficitaires c est a dire avec des pertes financieres.

  7. bjr,
    Bien sûr que ERIC CARON exagère, qu'il est provocateur, impoli, en révolte permanente contre toutes personnes n'ayant pas ses idées,parfois incapable de respecter la souffrance, dénué de compassion bien souvent, tout cela traduit une réelle souffrance intérieure...Quand on a si peu compris les choses de la vie comment peut on avoir des avis aussi tranchés ? Ce n'est vraiment pas une preuve d'intelligence...la vie lui apprendra la mesure....

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...