Actualités

Bavure policière d’Aulnay-Sous-Bois : Hind témoigne






Commentaires (39)
  1. Salam dit :

    c’est bien beau d’appeler à faire des dons,mais il faudrait aussi songer à agir,à faire des actions concrètes sur le terrain.

    1. AJIB.fr dit :

      wa aleykoum salam
      Aller bruler code pénal ? shooter le code civil ?
      Qu’entendez vous par actions de terrain

      EDIT : Au vue de la tournure que prenaient les échanges avec des membres de forsanne al izza, certains commentaires ont été modérés / supprimés. Que ceux qui souhaitent mettre la fitna et la zizanie sur ce site aillent ailleurs. BarakAllahou fikoum

  2. safyaconvertie dit :

    soubhana’Allah bizarement on a pas entendu parler de cette bavure policière au information … faut vraiment agir

  3. Nasser dit :

    Salam ‘alaykoum.

    Les musulmans ont tellement oublié les règles d’Al-Walâ wal-Barâ (l’Alliance et désaveu) qu’ils en arrivent à être étonnés que les mécréants puissent critiquer la religion ou se moquer d’eux. Alors que c’est une caractéristique qu’Allah a rappelé à de nombreuses reprises dans le Qur’ân : « Et quand ils te voient, ils ne cessent de se moquer de toi, en disant : « Est-ce là celui qu’Allah a envoyé comme Messager ? » (Al-Furqân, v.41)

    Avant même d’adhérer auprès de n’importe quel collectif, il faut adhérer à la croyance saine, au dogme de l’Unicité pur, à la voie de l’avant-garde de cette communauté pour retrouver sa fierté, sans quoi, aucun collectif ne pourra nous sortir de cette humiliation, ce mépris qui nous a touché lorsque nous avons contredit la religion d’Allah, Sa Législation, Ses commandements.

    Et Allah sait.

  4. Stéphane dit :

    Bonjour,

    Ceux qui ont déjà lu mes commentaires sur ce site savent que je suis une personne ouverte d’esprit et que je m’interroge.
    Je m’interroge, je vous ai souvent posé des questions, et j’essaye de comprendre.
    Comprendre à la fois votre point de vue, mais comprendre également les points de vue contraire.
    Bref, discuter.
    Je pense que c’est en discutant, en s’écoutant les uns les autres, qu’on comprendra mieux.

    Depuis quelques jours j’ai une nouvelle idée en tête. Je ne dis pas que c’est LA super idée, non, mais je m’interroge …

    Je me suis dit que les musulmans qui protestent contre les agissements du gouvernement français ont finalement peut être raison !
    Je m’explique :

    J’ai souvent entendu des enfants (mineurs donc) râler après leurs parents sur telle ou telle décision (qu’elle soit d’ordre religieuse, ou autre). Et leurs parents leur répondre :
    « Tu es mineur, je suis ton parent, jusqu’à tes 18 ans je décide à ta place et je suis responsable de toi. Lorsque tu seras majeur, lorsque tu auras 18 ans, tu décideras par toi-même, et tu assumeras tes responsabilités. »

    Je suppose que vous avez entendu vous aussi ce genre de phrase.

    Finalement, je me dis que l’Etat Français impose peut être trop de chose. Après tout, passé 18 ans, nous sommes majeur, responsable, et nous pouvons avoir NOS décisions.
    Pourquoi nous imposer à TOUS d’être Français ? finalement je trouve que ce n’est pas normal.

    Qu’on soit Français, par nos parents (et/ou notre lieu de naissance) de 0 à 18 ans, je peux comprendre. Mais après 18 ans, CHACUN devrait faire la démarque (ou non) d’être Français.
    Dès 18 ans, chacun pourrait faire la démarche (ou non !) pour être français. Pas que ça soit imposé !

    C’est peut-être en ça que l’Etat Français est « totalitaire » : il nous impose à tous d’être français.

    => Qu’en pensez-vous ?…

    Dès 18 ans, chacun pourrait faire la démarche pour dire en quelque sorte « j’ai 18 ans, je souhaite être français ». Alors chacun remplira le formulaire, avec toutes les bonnes cases adéquats. Certains cocheront qu’ils souhaite être français et qu’ils sont nés sur le sol Français, et/ou que leur parents sont français, etc etc (en fait il y a ça lorsqu’on fait la demande de carte d’identité française) ….
    … et également il faudrait cocher la case « je reconnais comme autorité suprême la République Française, et j’accepte de me conformer aux lois de la République française ».

    Si la personne FAIT LA DEMANDE pour être français et que TOUT CORRESPOND pour que ça soit accepté, eh bien la personne serait française.
    Si toutes les bonnes cases ne sont pas cochées, ou si la personne n’en fait pas la demande, alors la personne, d’elle-meme, de SON choix, ne serait pas française.

    Personne n’obligerait à cocher ces cases. L’Etat Français n’obligerait pas à être Français. C’est CHACUN qui prendrait la décision (ou non) d’être ou de ne pas être français (un choix, pas une obligation !).
    Car nous imposer quelque chose, c’est comme si c’était un Etat totalitaire, comme si c’était une secte !

    Je ne sais pas si ça serait une BONNE solution, mais ça me parait être une solution plus juste. Qu’en pensez-vous ?

    1. AJIB.fr dit :

      Bonjour,
      heu j’avoue ne pas bien comprendre votre parallèle avec la nationalité française…

    2. zeyneb dit :

      bonjour

      moi non plus je ne comprend pas.
      si je met vos propos avec l’article ca me donne ca comme impression : les femmes qui porte le niqab et qui sont française de par ses orignies devrai choisir et donc ne plus etre française car les femmes qui porte le niqab sont « hors » la loi pour la france.

      l’article n’a rien a voir avec la nationalité. comme la femme le dit nous avons de devoir et des droits mais subitement les droits qu’à une femme musulmane disparaissent dès qui est questions de voile, de niqab.

    3. ibrahim dit :

      Je peux être français et musulman, non ?
      Si t’es chrétien ou juif t’es un bon français, sinon t’en es pas un bon ? ^^

  5. oum soumeya dit :

    honte a la france!

  6. Stéphane dit :

    @ Ajib.fr

    A votre question, je serai tenté de répondre : « réfléchissez … »
    L’Etat Français a un comportement totalitariste voire presque sectaire d’IMPOSER à tout ceux qui sont de parents français et/ou qui sont nés sur le sol français … etc … IMPOSER d’être français.

    « Nationalité française » et « acceptation que la République Française soit au dessus de tout (ainsi que l’acceptation du Code Penal et Code Civil) » ne font qu’UN.

    Chacun devrait être LIBRe de faire la démarche (ou non) de reconnaitre la République Française comme étant au dessus de tout.

    Qu’en pensez-vous ?

    1. Oummsheyma dit :

      @ Stéphane, et pendant qu’on y est… Quand quelqu’un a une amende pour mauvais stationnement ou conduite en état d’ivresse, on devrait lui proposer également ces fameuses cases à cocher. Parce qu’à un moment donné, il a choisi de ne plus respecter les lois de son pays, la France.

    2. AJIB.fr dit :

      Être contre une loi, ce n’est pas être refuser la République, il ne faut pas exagérer.
      Je trouve votre proposition démagogue : )

    3. néema dit :

      Bonsoir,
      de toutes vos interventions celles-ci est la plus « gagesque » je m’explique qu’adviendra-t-il des personnes n’ayant pas coché toutes les bonnes cases.
      Elles deviendront apatrides avec « la france selon stéphane »ou peut-être songiez vous à ce que d’autres nations les « intègrent »en tant que citoyens.
      La question est pourquoi le feraient ils,est-ce le dessein des autres pays de récupérer les français dont la france ne veut plus ou plutôt dans votre vision des choses qui ne veulent plus être dans votre vision de la sacro-sainte république qui communie sous le tryptique :liberté,égalité,fraternité (peut-être devrions nous y ajouter laïcité).
      Cette vision laïciste de la france n’est pas nouvelle en 1905 un député réclamé déjà qu’on supprime noël,la toussaint et cie de nos calendriers.La laïcité je le répète n’est pas un athéisme militant mais l’égalité entre les cultes et les athées qui auparavant étaient lésés par l’hégémonie du catholicisme et de rome dans les affaires publiques.
      Vous êtes en plus hors sujet avec l’interview de hind.

  7. zeyneb dit :

    salam `aleykoum

    si c’est dans le parisien mais je deconseille de lire les commentaires qui sont pour une grande parties des commentaire d’extreme droite. l’article est pitoyable comme a chaque fois que ca touche les musulmans. en gros, il disent que la soeur aurai chercher. c’est bien connu une femme contre des hommes c’est la femme qui est en faute (ironie)

    qu’ALLAH renforce la communauté et qu’il nous aide

    salam `aleykoum

  8. Oum Salem dit :

    Bonjour Stéphane,

    En quoi la question de la nationalité entrerait-elle dans le champ de la liberté de culte? De plus, la loi de la République s’impose à tous, même aux étrangers. Par conséquent françaises ou pas nos soeurs sont sous l’emprise de cette loi. Non, vraiment, je ne pense pas que la nationalité est une incidence sur ce problème. Je pense que la France doit se reconnaître comme République Laïque au sens premier du terme en acceptant la diversité des cultes sans omettre ceux qu’elle ne veut pas voir.

    La Terre n’a pas de couleur.

  9. dawood dit :

    salam,

    si seulement un état à dominante islamique oserait émettre une plainte au niveau international contre la france vis à vis des maltraitances & humiliations que vivent les musulmans dans ce pays.
    mais non, y a personne !!
    & puis quoi encore…déjà qu’ils ne protestent pas pour la palestine, l’iraq, la tchéchénie, l’afghanistan, etc…
    ils ont tellement vendu leur religion ( donc leur fierté ) à un vil prix que personne ne moufte !
    pas un pour rattraper l’autre…ya rabbi

  10. Ibn Béchir dit :

    @Salam : Agir comment ?

    @Stéphane : Contrairement aux autres je suis plus ou moins d’accord avec vous. Mais sachez qu’on ne peut pas ne pas avoir de nationalité et qu’on doit forcement être rattaché à un pays. Donc dans la pratique c’est plus compliqué (et vous vous doutez bien qu’il ne suffit pas de taper à la porte d’un Etat pour lui demander d’être citoyen de celui-ci, et de nombreux musulman en France n’ont de nationalité que celle de la France).

    Pour terminer aujourd’hui nous ne sommes pas face à un refus citoyen de respecter un loi, nous sommes plutôt face à un refus de respect de la loi de la part de ceux qui la représente… Ce n’est pas tout à fait pareil

  11. abu suleyman dit :

    QUESTION A CHEIKH Muhammad Ibn Uthaymin Rahim U Llahi :

    On a demandé à l’honorable cheikh : qu’en est-il d’un homme qui a embrassé l’Islam et l’a aimé, lui et des adeptes, qui a renié le polythéisme et ses partisans, mais qui est resté dans une terre dont les habitants détestent l’Islam, le combattent et attaquent les musulmans, car il lui est difficile de délaisser son pays. Quel est donc le statut légal de cet homme qui n’a pas émigré [vers une terre d’Islam] ?

    Réponse : Il est interdit à cet homme de continuer à vivre dans ce pays, et il lui incombe d’émigrer. S’il ne le fait pas , qu’il garde à l’esprit à l’esprit la parole d’Allah :

    ¤ « Les anges venus ôter la vie à ceux qui avaient agi avec injustice envers eux-mêmes leur demanderont : « Où en étiez-vous [de votre religion] ? » – « Nous étions impuissant sur terre », dirent-ils. A quoi les les anges répliqueront : « La terre d’Allah n’était-elle pas assez vaste pour vous permettre d’émigrer ? » Voilà bien ceux dont le refuge est l’enfer. Et quelle mauvaise destination ! ¤ A l’exception des impuissants : hommes,femmes et enfants, incapables de se débrouiller et de se frayer un chemin. »

    S. les femmes (Al Nisâ’), v. 97-98

    Il est donc nécessaire à celui-ci, s’il en est capable, d’émigrer vers une terre d’Islam. Ainsi, l’amour du pays qu’il a déserté se détachera de son coeur et naîtra en lui le désir de vivre dans un pays musulman.

    Quant au fait qu’il n’arrive pas à quitter une terre dans laquelle l’Islam et les musulmans sont combattus, pour la seule (et unique) raison que cet endroit est son pays d’origine, cela est illicite et il lui est interdit d’y résider.

    Source : Majmu’ fatâwâ Ibn Uhaymîn, t3, p.32.

  12. Merzouk dit :

    essalam 3alaykom wa rahmatou Allah wa barakatouh
    قوله تعالى : ولن ترضى عنك اليهود ولا النصارى حتى تتبع ملتهم

    Liberté, Égalité, Fraternité est la devise de la République française
    Déclaration universelle des droits de l’homme
    Article premier
    Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.
    Article 2
    1.Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.
    2.De plus, il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté.

  13. oumati dit :

    je trouve votre raisonnement plutôt intéressant mais ne pas avoir la nationalité en FRANCE c’est devenu un handicap c’est pas un avantage

    1. Stéphane dit :

      Le but n’est pas que ça soit un « avantage » ou un « handicap ». L’idée serait que chacun fasse la démarche de vouloir être français en reconnaissant la République Française comme autorité.

      Après ceux qui ne veulent pas admettre la République Française comme autorité, ne seront pas obligé d’être français.

      Bref, + de liberté, pas d’obligation.

      Je vois certains râler d’être français, avoir honte d’être français. Même s’ils déchiraient leur carte d’identité française, je pense qu’ils seraient encore français. Pourquoi ce totalitarisme ? pourquoi cette « secte » ?

      Au moins en faisant cette démarche, ceux qui seraient pacifistes et plein de valeurs demanderaient à être français.
      Et ceux qui refuseraient (par rapport à leur croyances) à admettre la République Française comme autorité , eh bien c’est d’eux-même qu’ils ne feraient pas la demande pour être français.

      Imaginez un club de foot qui obligeraient tout le monde à venir s’entrainer au foot, même ceux qui ne veulent pas. Il y en aurait quelque uns qui voudraient jouer avec les mains et qui ne veulent pas jouer avec les pieds. Mais on les obligent à venir dans ce club de foot.
      Il ne faut pas s’étonner si ces gens là font tout ce qu’ils peuvent pour forcer le club de foot à changer les règles.

      Le fait de voir des gens dire avoir honte d’être français, de voir des gens brûler le Code Penal, de voir des gens dire des choses contre la République Française … ça devrait faire réagir le gouvernement (peu importe les partis) !
      Au lieu que les politiciens cherchent à absolument changer les lois pour faire plaisir à untel, pour le lobbying de untel, etc etc, ne pourraient-ils pas ouvrir les yeux ? Ces gens qui protestent n’ont jamais demandé à avoir AUTOMATIQUEMENT la nationalité française.

  14. Stéphane dit :

    Bonjour,

    Je souhaiterai répondre à : AJIB.FR, Oummsheyma, néema, Oum Salem, Ibn Béchir

    Récemment je suis allé chez un copain. Il est musulman. J’ai été touché par ses valeurs, son humilité, sa sagesse, son pacifisme, etc etc. Vraiment de très beaux et honorables comportements.
    Il existe d’autres musulmans qui ne sont pas comme lui, qui sont à son opposé, vous vous en doutez bien.
    Tout comme il existe des bons et des mauvais chrétiens, des bons et des mauvais juifs, des bons et des mauvais bouddhistes, des bon et des mauvais athées, etc …
    Jusque là, je pense que vous êtes d’accord.

    Dans ce que j’ai marqué + haut, j’ai indiqué une idée qui consiste à DEMANDER (= faire le choix) d’être français, et non que cela nous soit (à tous) imposé, tel un Etat totalitariste, tel une secte.

    Lorsque j’ai parlé de « case à cocher », cela peut être pris à deux degrés. Mais l’idée première est l’ « acceptation que la République Française fait autorité en France ».
    (La deuxieme idée, qu’on pourra peut être ne pas retenir car elle n’est pas tip top, concerne le fait d’accepter les lois telle qu’elles sont).

    Vous pouvez peut-être penser que c’est idiot, ou peut-être pas.
    – De nombreux musulmans sont BONS, et ces nombreux musulmans accepteront facilement cette démarche qui leur paraitra INUTILE (voire idiote).
    – D’autres personnes seront ultra-révoltées (qu’ils soient musulmans ou non), et comme des ANARCHIQUES, ils n’accepteront pas cette démarche. Ca sera LEUR choix. Ca ne sera pas l’Etat Français qui les rejettera, mais de leur propre décision qu’ils se refuseront à être français.

    Volontairement je n’en dis pas d’avantage pour le moment, et je vous laisse réfléchir aux conséquences que cette petite démarche évidente aurait ….

    Je suis certain que ça aurait une BONNE incidence pour la communauté musulmane ET de ce que les gens (tous) auraient comme vision de cette même communauté : leur jugement serait d’avantage positif …

    1. oum Amira dit :

      salam aleikoum, bonjour,
      Il est impossible que les musulmans reconnaissent la supériorité de l’état sur la religion. C’est contraire au dogme islamique.
      Pour les musulmans, Dieu est le législateur.
      Il est illicite en Islam de suivre des lois qui impliquent la désobéissance à Allah.
      Le problème ce n’est pas de respecter les lois française, car la plupart des lois française ne contredisent pas l’Islam, le problème se pose quand l’état restreint les libertés religieuse des musulmans.
      Par exemple, il y a une divergeance d’avis à propos de l’obligation du niqab. Une femme qui le considère obligatoire ne pourra pas l’enlever pour suivre la loi française, c’est l’état qui la pousse à la désobéissance civile, car avant la loi la femme en question ne faisait rien d’interdit.
      Autre exemple, si le gouvernement descide d’interdir l’abattage rituel, les musulmans et les juifs ne vont pas se mettre à manger de la viande qui leur est religieusement illicite, il seront donc obligés d’égorger leurs bêtes clandestinement si ils veulent continuer à manger de la viande. Dans la législation islamique, il est interdit de rendre le licite illicite, et de rendre l’illicite licite.
      Donc un « bon » musulman n’a pas de mal a suivre les lois, certaines valeurs nous sont mêmes communes. Par contre le « bon » musulman ne peux pas désobéir à Allah pour obéir aux lois des hommes, que ce soit en pays musulman ou non.

    2. oum Amira dit :

      Salam aleikoum.
      Dans ma dernière phrase je voulais dire :
      Par contre un « bon » musulman ne peux pas désobéir à Allah pour obéir aux lois des hommes si elles contredisent la législation islamique, que ce soit en pays musulman ou non (dans certains pays musulmans aussi, les gouvernements font parfois des lois qui contredisent la législation islamique).

  15. zeyneb dit :

    bonjour

    je ne suis pas d’accord avec cette proposition ou demarche car une tres tres partie des musulmans respectent les lois maintenant qui n’a pas fait d’erreur comme un mauvais stationnement ou autre. et puis quand on regarde l’histoire francaise on voit bien qu’il y a eu des personnes qui ont été contre les lois notamment la revolutions, les manifestations (avant que ce soit autorisé). c’est personnes n’etaient pas contre le fait d’etre francais mais se revolté contre un systeme, des lois.

    ce n’est pas parce qu’on est contre certaines lois qu’on ne veut plus etre français. lorsque des automobilistes sont contres les lois trop preventives avec les radars ect… est ce que ca fait d’eux des gens qui ne veulent plus etre français???

    je pense que votre reflexion est exageré ou trop utopique. oui on rale face a l’injustice. on fait des lois contre l’islam ce n’est pas ca la laicité.
    dans un peuple, il y a des opposants et aussi ceux qui sont d’accord cela a toujours existe.

    bonne journée

  16. Soufiane Ghaza dit :

    As-salâmu ‘aleykum,

    @Stephane: Comme il a été dit dans un commentaire plus haut, on ne peut pas ne pas avoir de nationalité, et à partir du moment où nous naissons en France nous sommes français, au même titre qu’un Jean-Marie, français de souche depuis plusieurs génération.
    Le problème ici n’est pas la nationalité française ou le respect des valeurs de la République, dans la mesure où peu importe les origines ethniques (ou confession religieuse) il y aura toujours des personnes qui outrepasseront les lois (peu importe les lois), ceci est humain, et comme dit la chanson « il faut de tout pour faire un monde ». Nous, musulmans, respectons parfaitement la loi !

    Ici il est fait état d’un exemple d’atteinte au droit de l’homme et a la liberté de pratique religieuse garanti par la Constitution (rappelons que la loin « anti-burqa » est contraire à la Constitution), donc finalement les voyous ne sont pas ceux que nous croyons (le mythe des méchants barbus qui veulent « islamiser » l’Europe), mais plutôt les gens à la tête de cet Etat qui trahissent en permanence les valeurs et les principes de la France !

    Au final, la loi de 1905 permet une politique dans laquelle, l’église à l’origine mais plus globalement les religions, ne puisse pas interférer. Mais aujourd’hui on peu voir que c’est la politique qui veut interférer dans l’exercice du culte ! Faut-il une loi, comme pour la loi de 1905, qui garantisse que l’Etat n’interfère pas dans le religieux ? Au vu de cette question on voit que l’Etat se moque de nous (autant les musulmans que les non-musulmans)…

    La loi de 1905 garantit l’exercice du culte dans le privé ET dans le public, et ce n’est non un permis de port d’arme pour tirer sur une religion que l’on qualifie à tort d’indésirable ! Cette loi était une main tendue pour l’Etat qui aujourd’hui souhaite l’attraper pour mieux lui couper le bras…

    Wa salam

    Soufiane

  17. Stéphane dit :

    @ Soufiane Ghaza :
    Dans vos dernières phrases vous oubliez de rajouter que l’Etat ne reconnait aucune religion (art 2 loi 9 decembre 1905). L’Etat est donc athée.

    Pour en revenir à l’idée de DEMANDE/CHOIX d’avoir la nationalité française, effectivement ça changerait beaucoup la démarche et le concept. Comme vous le soulignez très bien, on ne peut pas ne pas avoir de nationalité. Mais ça, c’est une façon de penser « actuelle ». Pourquoi ne pas changer ?…
    Ne vous braquez pas avec l’idée, je m’explique…

    Pensez-vous que certaines personnes (des musulmans par exemple, ou autre) diraient à ce « formulaire de demande de nationalité » :
    « Je ne peux pas marquer que j’accepte de reconnaitre la République Française comme autorité, sinon il y a annulation de ma religion » ?

    Là vous allez me dire « oui et après ? … on ne peux pas ne pas avoir de nationalité … que va-t-il devenir de ces personnes ? »
    Eh bien ces personnes qui se refusent d’ELLES-MEME à être français n’ont rien à reprocher à l’Etat.
    Ce sont de LEUR décision, de LEUR croyance, qu’elles se retirent elles-même de l’Etat. Et non l’Etat qui les « rejette ». Il y a là une très grande nuance.

    Prenons l’exemple d’un Jean-Marie Dupont. Né en France de père en fils depuis 20 générations. Ce que certains disent « de souche » (et ça me fais presque vomir).
    Imaginez que ce Jean-Marie Dupont soit un anarchique : Il ne supporte pas l’autorité de l’Etat français.
    D’un côté on lui dira « tu renies la France ». Et de l’autre il nous répondra « oui mais je suis français, j’ai pas le choix, on m’y a obligé dès ma naissance, on ne m’a jamais rien demandé ».
    Peut-être connait-il une autre solution ? peut-être que l’Etat n’aurait pas dû être totalitariste en l’obligeant à être français.

    Imaginons qu’à l’âge de 18 ans il aurait eu le choix de remplir une demande (ou pas !) pour être français. Il aurait vu un basique formulaire lui disant (en autres) « vous reconnaissez la République Française comme autorité ». Et notre Jean-Marie Dupont, ultra anarchique, aurait pensé « non non, moi je n’ai pas envie de reconnaitre l’Etat Français comme autorité ».
    Ca aurait été SON choix, SA decision, SA responsabilité de ne pas vouloir être français.
    Ainsi, il n’aurait pas déposé son formulaire de SA propre volonté, et il aurait persévéré dans sa volonté d’être ultra anarchique. Mais jamais, ô grand jamais on l’aurait obligé à être français. Sinon c’est un non-sens par rapport à la liberté de ses convictions.

    Que devient-il après ? …. c’est SON problème car c’est SA décision, et donc SA responsabilité. L’Etat Français lui a ouvert les bras, et lui a juste dit qu’en France ça n’était pas une cours de récréation, qu’il y avait une autorité qui s’appelle la République Française. Et l’Etat Français ne l’a pas OBLIGé à adhéré à cette idée. Donc moins de tension, donc + de cohésion sociale.
    Peut-etre que notre Jean-Marie Dupont ultra-anarchique a d’autres ressources et sait où aller ailleurs. Il est LIBRE.

    De la même manière, imaginez un Zied Ben Ali, qui serait totalement respectueux. Il dirait « oui bien sûr, j’accepte de reconnaitre que l’Etat Français est l’autorité. Ca n’est pas contraire à mes croyance, ou si ça l’était j’accepte que la République Française soit au dessus ». Aucune tension, aucun problème.
    Notre Jean-Marie Dupont ultra-anarchique serait moins bien perçu que notre Zied Ben Ali pacifiste et plein de valeurs.

    Imaginez enfin une personne du nom de M. XXX ZZZ, dont ses propres croyances sont rattaché à une secte (Ordre du Temple Solaire de blablabla). Et cette secte qui lui dirait « si tu reconnais une autre autorité, directe ou intermédiaire ou existante. Alors tu seras immédiatement radié de notre groupe ».
    A 18 ans, majeur et responsable de ses décisions, M. XXX ZZZ voudra faire la démarche pour être (ou continuer à être) de nationalité Française.
    Il prendra le formulaire pour en faire la demande, et il y aura marqué (entre autres) « par votre signature vous reconnaissez la République Française comme autorité ». M. XXX ZZZ dira « ah non non, sinon l’Ordre du Temple Solaire de blablabla va me radier du groupe, je ne veux pas ». C’est là encore, SON choix, SA décision, SA responsabilité. Peut-être que ses croyance pour l’Ordre du Temple Solaire de blablabla aura une solution pour lui.
    Mais la France l’aura accueilli les bras ouvert, et l’aura laissé totalement LIBRE de SES décisions, de SES choix, de SES croyances. La France ne l’aura pas empêché de vivre pleinement SES croyance : il est LIBRE de choisir ce qu’il veut.
    Et pas du tout obligé de fait d’être français, et de fait obligé de suivre/reconnaitre l’Etat Français.

    Vous l’avez compris : j’ai caricaturé.
    Cela nécessite de changer certaines façon de penser. Mais après tout, pourquoi pas ?….

  18. muslimgalerie dit :

    salam,

    je vais m’abstenir de trop en étaler, et vais me réduire à l’essentiel, en espérant que la soeur se soit remise de ses émotions inchaAllah…

    Je résumerais modestement cette situation par ceci : lorsque la colère et la raison rencontrent l’ horreur et l’humiliation, les larmes de l’indignation font alors face à la volonté profonde de retrouver une Umma digne de ses membres, car lorsqu’un membre est malade, c’est tout le corps qui l’est…

  19. Ibn Béchir dit :

    Je tiens juste a dire que ça fais plaisir de voir Stéphane prendre de le temps de discuter avec les musulmans. Si tous les musulmans faisaient cette démarche le dialogue se renouerait avec plus de facilité.

    Qu’Allah nous guide et guide ce cher Stéphane

  20. Stéphanie dit :

    Ce qu’il faut surtout retenir c’est que ici aussi la police a enfreint la loi, et eux sont les plus dignes de représenter la loi !

    La loi interdit la dissimulation du visage, OK, et prévoit pour ces « hors-la-loi » (!!) une procédure bien définie.

    La police n’a qu’a l’appliquer à la lettre et n’a pas à faire de zèle, en plus à 3 sur une femme !

    Ils procèdent à l’identification de la personne, lui remettent l’amende et STOP !! Le reste incombe au tribunal !

    J’ai une copine aussi qui a été arrêtée pour ce motif. La police à demandé qu’elle s’identifie, ce qu’elle à de suite fait, elle a relevé son niqâb en le mettant à l’arrière de la tête.

    La police lui a demandé de le retirer complètement (alors qu’un niqâb renversé en arrière laisse apparaitre TOUT le visage, donc peu importe qu’il soit sur la tête rabattu en arrière ou dans le sac).

    La sœur a refusé.

    Ils l’ont emmené au poste, et lui on fait un lavage de cerveau anti Islam pendant environ 1h30 à dire que l’Islam c’est pas ça, qu’être Chrétien c’est mieux, un flic qui lui dit si « ma fille se marie avec un barbu je la défonce » et tant d’autre chose qu’ils n’avaient pas à dire ni à faire !

    Il ne faut pas laisser passer ces débordements, les filles qui continuent de le porter en prennent la responsabilité : c’est à dire de payer les amende qu’on leur donnera.

    Elles n’ont pas a être emprisonnés ou à se faire laver le cerveau, et pourquoi pas un beau jour : frapper dans les commissariats ?

    ‘Ajib ! ^^

  21. Stéphane dit :

    Merci Ibn Béchir.

    Une citation :
    « à vouloir faire oeil pour oeil, dent pour dent, on ne peut qu’en finir aveugle », Gandhi. (la citation n’est peut être pas exacte).

    Ne pensez-vous pas que tout cela est instrumentalisé ? que tout cela soit une stratégie ?
    Que voit-on dans le monde politique en France : une gueguerre droite contre gauche (ou gauche contre droite).
    La majorité de ces politiciens s’en foutent des idées, et tous (ou quasiment tous) ne savent même pas de quoi il parlent.
    Ils n’ont qu’une idée en tête : être élu.

    Si telle idée rapporte 100 000 électeurs, alors ils suivront cette idée, quelle-quelle soit.

    Stéphanie vient de nous raconter des propos par rapport à des mauvais comportement de la Police. OK.
    Certains comportement sont mauvais, je veux bien l’entendre. Mais ne regardez pas juste devant le bout de votre nez. Pensez que vous êtes peut être en train de vous faire manipuler. Pensez que certains utilisent peut être l’argument « islam » car il est porteur.

    Vous le savez aussi bien que moi :
    – il y a une majorité de « bons » musulmans, et également une minorité de « mauvais » musulmans.
    – il y a une majorité de « bons » catholiques, et également une minorité de « mauvais » catholiques.
    etc etc etc … c’est valable pour TOUS.

    Alors quand je vois qu’un « clan » (peut importe lequel) veuille taper sur l’autre en disant « mon ‘clan’ est meilleur, le tien est mal », je ne sais pas si je dois rire (moquerie) ou pleurer.
    Quand je lis les propos de Stéphanie concernant des Représentant de l’Etat (l’Etat qui ne reconnait aucune religion !) dire que l’islam c’est mal est le catholique c’est bien. Dois-je me moquer ou pleurer ?

    Ils font parfois des erreurs (pas « souvent », il ne faut pas exagérer). Mais ça n’est pas pour cela qu’il faut en faire autant : « oeil pour oeil, dent pour dent, on en finit AVEUGLE ».

    Ces « policiers » ne sont que des executants : ils exécutent les ordres. Il ne peuvent pas se rebeller, ils sont formés pour ne pas se rebeller.
    Peut-être y a-t-il eu ce jour là un de leur supérieur (avec des idées « à gauche ») qui leur a donné l’ordre de sciemment faire des erreurs et du zèle. Qu’en sait-on ? ….. cela aurait pour conséquence que les gens disent « la Police en fait trop. La droite prône la Police. La gauche semble + à notre écoute »… et hop d’avantages de gens se mettent à bêtement voter à gauche. Et vous, musulmans, en définitive vous ne serez que des pantins dont des gens haut placés, dans l’ombe, vous utilise à LEUR fins.

    Pourquoi pas …

    Il y a beaucoup de vrai dans les propos de Stéphanie, mais pas 100% 😉
    Il me semble (sauf si je me trompe) que les Policiers devraient dire « le niqab est interdit, prouvez-moi votre identité pour que je vous dresse un procès verbal ».
    Ce qui signifie que, SELON LA LOI (juste ou injuste), le niqab est interdit. Même si « après » la personne décline son identité.
    Le fait d’embarquer la personne qui porte le niqab au commissariat, c’est uniquement si ……. si elle pose problème. Ex : si elle se débat, si elle sème le « trouble de l’ordre public » (donc si elle crie et dis aux passants que la Police c’est le diable, …) , etc

    Si le combat des musulmans est « pacifiste » et/ou qu’il utilise les gens dans un but électoral, alors OUI les musulmans arriveront à leurs fins, quelle qu’elles soient.
    Le point faible de cette société c’est :
    – Le Politikè (cherchez sur Wikipedia à « politique »)
    – l’Economie
    – les lois (qui sont complexes, et interprétables/contournables à volonté)
    – les incompétences

    Pour le moment il y a eu peu (ou pas, je ne sais plus) d’amende. Pourquoi ? …. parce qu’un procureur (ou plusieurs) n’a pas fait son travail : il n’a pas fait respecter la loi (juste ou injuste). Il a dit (en gros) « je ne suis pas d’accord avec cette loi, alors vous n’avez pas d’amende ».
    Tout comme la femme policiere qui a pris l’identité de Hind et lui aurait dit qu’elle ne cautionnait pas ce qu’il c’était passé. En tant que Femme elle peut le penser, mais en tant que Policière elle n’a pas le droit de le dire (même si elle le pense).

    Le « Politikè » (voir plus haut) est PARTOUT, au sein même des instances publique (policiers, procureur, administration). Et grâce à leur manque de rigueur (peut être à juste titre, je ne juge pas) ça se passe comme une passoire : certaines choses passent, d’autres pas.
    Et les lois, rigides et complexes, prennent alors le relais, et des jurisprudences tombent (dans l’intérêt de certains, pas tous).

    Prenons le cas de l’Association Touche Pas A Ma Constitution. Elle s’est engagé à payer les amendes par rapport au niqab. Bon, pour le moment il y en a eu peu (ou même pas du tout, je ne sais plus). Mais savez vous que, sur le plan juridique et fiscal, l’association n’a pas le droit de faire ça ? …

    En conclusion, je pense que le monde est MALADE de toute part. Oui, de toute part.

    Quand je lis que chacun est libre de croire la religion qu’il a envie ou même de ne pas croire du tout, cette idée me plait.
    Quand je lis que, dans la lecture plus extrême, l’islam ne tolèrerait PAS que les gens ne croient pas, ou que les gens croient autre chose que l’islam, cela me déplait.

    Qu’en est-il de l’avenir ? … C’est cela qui me préoccupe le +
    L’avenir pour l’Homme (hommes ET femmes), mais aussi pour notre planète (environnement, animaux, etc). Je ne porterai de jugement que sur les conséquences à LONG TERME.

    Je fais cette démarche de « venir parler avec » les musulmans, d’essayer de comprendre, de venir échanger. Peut-être nous serons d’accord, peut être pas.
    Mais je préfère largement cette démarche plutôt que ces imbéciles qui, assis dans leur fauteuil confortable, disent sans savoir « l’islam c’est bien » ou « l’islam c’est mal ».

    Citation : « Je préfèrerai que les gens découvrent en moi un VRAI CON, plutôt qu’ils me PREJUGENT comme très BON. »

    Je continuerai à vous lire. CE site internet, mais également tous les autres. Lire aussi bien les articles, mais également TOUS les commentaires. Je vous découvrirai peut-être BON, peut-être MAUVAIS…. (et je le dirai haut et fort au maximum de personnes) … Mais je ne veux pas vous _préjuger_ sans savoir.

    Pour le moment (à ce jour), j’ai découvert des musulmans très bons, très sages, très humbles et pacifistes. Et j’ai découvert également des musulmans pile à l’opposé ! (comme dans TOUTES les communautés finalement 🙂 ).
    Il est trop tôt pour que je porte un jugement …

    (et j’espère qu’il ne sera pas trop tard lorsque j’aurai un jugement 🙂 )

    1. néema dit :

      Bonjour,
      @stéphane,
      Le problème de votre « idée »c’est qu’en plus d’être irréaliste (obligation d’appartenir à une nation sauf cas particuliers)elle EST totalitaire.
      Je m’explique la république n’est pas une chose figée ou dogmatique pour preuve ,nous en sommes à la 5ème et certains politiques appellent même de leur voeu qu’on en vienne à la 6ème république.En fait, la république c’est un ensemble de valeurs qui sont la liberté,l’égalité et enfin la fraternité.
      Or,votre idée coupe la jambe à la 1ère de ces valeurs faisant chuter la 2nde et entraînera la france dans le totalitarisme de la pensée unique (ou inique lol).
      En effet,le fait que la république garantisse la liberté de conscience a permis l’accès au vote pour les femmes par exemple ou encore l’abolition de la peine de mort,la dépénalisation de l’homosexualité,le divorce etc…et j’en passe.
      Si votre petit formulaire avait exister à l’époque nos braves suffragettes ,qui se sont battues pour que l’idée du vote des femmes soit soumise auprès des sphères d’influence,auraient été privée de nationalité idem pour les résistants qui transgressaient le régime de vichy signés de la main du président de la république pétain (même si dans ce cas particulier la république avait été abolie vichy était l’autorité officielle).
      Donc votre idée est en fait réactionnaire car ce n’est guère un progrès de restreindre la liberté à quelques formules au regard de ce que nous dit l’Histoire ( donc le long terme)la résultante de cela serait des inégalités grandissantes entre ceux qui s’y retrouvent dans les formules et ceux qui signerait juste pour conserver leur nationalité,le débat d’idée étant enterriné dans le formulaire d’accession à la nationalité.
      Le peuple français EST un peuple insoumis notre Histoire est jalonnée d’évènements qui le relatent:la révolution française,la commune,le front populaire,mai 68 et j’en oublie sûrement la liberté de mes concitoyens ne seraient se résumer dans quelques questions ,bien souvent nous avons payés le prix du sang pour acquérir cette liberté qui ne saurait maintenant reculer.
      PS:je ne sais pas pourquoi dans l’inconscient collectif des non musulmans,le musulman est de gauche ou vote à gauche,les valeurs de l’islam sont conservatrices et traditionnelles (la famille,le mariage,le travail) donc au regard de cela le musulamn s’il votait serait plutôt de type droite humaniste à la boutin.

  22. Stéphane dit :

    @ néema :

    Tout d’abord, une petite réaction à vos derniers mots.
    Saviez-vous qu’il y a des musulmans qui votent extrême droite ? (si si)

    Votre texte est intéressant, sincèrement. Il me plait sur bien des points.

    Mon « idée » est effectivement peut être pas « géniale », peut-être « pas la bonne », mais il ne faut pas fermer la porte à toutes idées, même si elles peuvent paraitre farfelues. Sinon, bien des « idées » n’auraient jamais vue le jour : l’électricité, la clef de voute, etc

    Il y a un manque dans votre texte : Que faites-vous de l’article de loi qui dit que l’Etat ne reconnait aucune religion ?
    Il me semble être un rampart très important, solide, …. et peut-être nécessaire.
    Effectivement il a SOUVENT (trop souvent) été baffoué, et pas uniquement par les concitoyens, mais par le gouvernement lui-même (un comble).

    En imaginant que le gouvernement (actuel ou futur) fasse en sorte que ce rampart (« l’Etat ne reconnait aucune religion ») ne soit plus jamais franchit, que penseriez-vous de toutes les revendications au nom d’une religion ou pour pouvoir « vivre pleinement une religion » ?

    A titre personnel, je pense que ce rampart, s’il était respecté par tout le monde (très important!), garantirait à TOUS une paix sociale.
    Qu’en pensez-vous ?

    Pensez-vous, au nom de la liberté individuelle de conscience, que le citoyen athée n’a pas sa place au sein de notre société ?
    Personnellement je pense que c’est grâce à cette loi du 9 décembre 1905, que si (et seulement si) elle était scrupuleusement respecté par TOUS (y compris TOUS ceux des pouvoirs publics !), permettrait à TOUTES les religions ET les athées de vivre librement.

    – « La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres. » (John Stuart Mill)

    – « La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société, la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi. » (Article 4 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen)

    1. néema dit :

      Bonjour,
      il est intéressant de rappeler que la loi de 1905 a été promulguée surtout pour mettre fin au concordat napoléonnien de 1801 afin de rompre avec le vatican qui s’ingérait dans les affaires françaises depuis des décennies.Les débats se sont étalés sur 25 ans avant d’en arriver à cette magnifique loi qui a permis de mettre à égalité les différents croyants(chrétiens,protestants,juifs) et les athées.
      Cependant on constate aujourd’hui qu’il y a une forme d’athéisme militant, qui existait déjà aux temps d’aristide briand (député qui a participé activement à la loi 1905),qui voudrait imposer une sorte de neutralité à tous dont on ne sait pas vraiment où cela s’arrêtera (ex:un jour on finira par dire au noir qu’il est trop noir pas assez neutre)car s’il y a bien une catégorie de personne qui n’est pas inquiétées par la loi c’est bien les « athées ».
      Empêche -t-on les gamins dans les écoles de porter des t-shirts du ché ou de marx (déjà vu à l’école)d’afficher ouvertement leur appartenance aux sectes satanistes qui ont un dressing code très particulier et identifiable.La réponse est NON,on embêtera un chrétien avec une croix,une kippa,un voile pour les autres.
      Il y a une vraie dérive de cette loi qui dans l’esprit du français lambda signifierait qu’en public nous sommes tous athées eh bien cela est faux!Personne n’est neutre,je suis une femme vous êtes un homme (enfin je pense)il y a des minces des gros des petits des grands des blancs des noirs des croyants des athées etc…
      Et parmi ces catégories il y a autant de sous catégories que d’individus,je vous lis à longueur de commentaire dire les musulmans ceci cela alors qu’en fait il y a des musulmans et non les musulmans,nous ne sommes pas un groupe monolithique (comme je l’ai déjà écrit ici)nous sommes des individus qui partageons la même foi (une communauté de pensée si vous voulez)et pas un lobby qui cherche à faire appliquer la charià ici comme je l’ai lu sur fdesouche.
      Le problème de cette loi sur le niqab pour revenir au sujet n’est pas qu’elle est injuste mais qu’elle est au regard du droit européen et international hors la loi.Je sais déjà que vous en appellerez à la souveraineté nationale cependant en matière de droit brussel à la prédominance c’est d’ailleur pourquoi la réforme de la garde à vue ou la destruction des concombres espagnols ont été opérée.

  23. lotfi69 dit :

    La gauche et la droite C’est la même Politique. Et c’est là que nous devons nous méfier rester solidaires avant tout. on comprend l’enjeu de diabolisation de l’islam par des gens qui adhèrent au dogme « libéral » et communautaire (Liberté, égalité, fraternité) aux jours hui ces valeurs ne sont plus que des mots et ne veulent plus rien dire de la Franc massonerie et sioniste

  24. Stéphane dit :

    @ néema :

    Vous lire est un réel plaisir, vraiment.
    Vous avez raison, certains de mes mots ont mal été utilisé (maladresse) et d’autres ont pu être « pas bon ». Merci de m’avoir repris.

    Vous parlez plutôt bien de la loi de 1905. Je rajouterai que cette loi permet la liberté de penser (liberté de conscience. liberté de croire).
    Et le fait de croire va au-delà de la pensée. Peut-être que cette loi espérerait que la croyance ne se limite qu’à la pensée.
    Or, selon certains, le fait de croire va également dans le comportement et également dans la tenue vestimentaire. L’Etat permet (autorise) cela, dans la limite où cela ne peut nuire à autrui.
    Jusque là, ai-je juste ?

    Autrement dit, et par quelques exemples, si une personne souhaite faire sa prière (peu importe la religion) dans la rue, il le peut, dans la mesure où ça ne va pas en gêner d’autre (gêner la circulation, à pied ou en voiture).
    Autre exemple, sur le sujet de cet article, si une personne souhaite s’habiller selon sa religion, il le peut, dans la mesure à ça ne peut gêner quelqu’un d’autre.
    En quoi le port d’un niqab peut gêner quelqu’un d’autre ? Un niqab ne va pas propulser un projectile metallique sur une personne (arme à feu), non évidemment. Un niqab va empêcher l’identification instantanée (et volontairement je dis bien « l’identification instantanée », pas « sur demande »). Effectivement, au même titre qu’une casquette + lunette, c’est vrai. La personne qui ne l’admettrai pas serai de mauvaise foi.

    Lorsqu’on passe en jugement au tribunal pour une faute commise (quelle qu’elle soit), si on s’amuse à dire « oui mais mon voisin aussi il fait … », on se verra répondre « Monsieur, c’est vous qui est jugé sur cet instant, pas votre voisin ». Oui, vu comme ça, ça semble bien injuste.

    C’est le principe de l’anarchie de dire que untel a commi telle faute et n’a jamais été inculpé faute de preuve, alors moi, à mon tour je me permet de commettre telle même faute, sur le principe de l’Egalité. Non non non…

    L’Etat est sensé ne reconnaitre aucune religion. De fait, sur l’étude de l’interdiction de la dissimulation du visage, l’Etat doit observer les dérives possibles s’il n’y avait pas cette loi. S’il n’y avait pas cette loi, n’importe qui se présenterait au travail ou à un examen ou un cours ou autre le visage caché. Et il faudrait alors procédé à la démarche de demander de décliner l’identité. Et là ça entraine d’autres « hic ». Si une autorité (au sens large) n’a pas le temps ou la possibilité de « demander » l’identité, alors la personne qui a le visage dissimulée reste … anonyme. Et en cas d’infraction, cette personne anonyme sera donc impuni.

    Si j’avais été un pro-niqab, pro-burqa, j’aurai incité tous les gens de ma communauté à sortir dans la rue en casquette + lunette noire. Ca aurait fichu un gros bazar … 😉

    Vous rappelez-vous qu’ « avant » (il y a longtemps) on demandait à tout le monde de se découvrir la tête en signe de respect ?…

    Je pense partiellement comme vous : il y a effectivement des gens qui ont eu tout intérêt à faire voter cette loi anti-dissimulation de visage car leurs pensées sont islamophobes (oui, il ne faut pas le nier). Je pense également qu’il y a eu des gens, pas du tout islamophobes, qui ont voulu voir + loin et anticiper bien des dérives.

    Le port d’un tee-shirt pro-satanique, pro-ché, pro-marx est permit. Tout autant que porter un tee-shirt « vive Jusus » (il me semble) ou « vive Allah » (il me semble, bis) ou « vive l’athéisme ». Ne confondons pas tout.
    Quoiqu’il en soit, les pro-Marx c’est un courant de pensées, les « vive Jesus » c’est une religion.
    Vous pouvez tentez de faire passer une loi comme quoi l’Etat ne reconnait aucun courant de pensée, mais je pense que vous aurez du mal (là aussi, à cause des dérives possibles).

    Vous avez raison : nous sommes dans une société de plus en plus athée que croyante.
    Souvent je pense que le problème à la racine c’est la lutte du créationisme contre la science.
    Un curé a dit un jour « croire c’est accepter sans voir » (je me demande ce qu’il pensait de St Thomas … 😀 ).
    Et les gens se cultivent et s’instruisent de + en +. Par le savoir, la science, l’être humain progresse (je ne sais pas dans quelle direction il progresse, mais il progresse….).
    Et une chose est certaine c’est que s’il n’y avait pas eu cette « science », les musulmans, les catholiques, les juifs, les bouddhistes, les indouistes, les athées …. ne seraient pas aussi nombreux que ce qu’ils le sont aujourd’hui.
    Aujourd’hui cela arrive parfois qu’il faut l’intervention d’une césarienne pour sauver un enfant, une naissance. Là où, quelques décennies plus tôt l’enfant serait mort-né.

    Souvent je pense que sans la science, les croyants ne seraient pas aussi nombreux.
    Souvent je pense que sans les croyants, la science aurait pu être totalement débridée et peut être que nous en serions à un point bien plus néfaste qu’aujourd’hui.
    Qui sait… Je m’interroge.

    Tout comme cette histoire de pro-niqab ou anti-niqab. Ceux qui seront bornés (pour ou contre) n’auront rien compris. Ceux qui se mettent à réfléchir ce que pourrait entrainer une direction, ou une autre, ce sont eux qui s’intéresseront vraiment au politeia.

    Enfin, vous avez encore raison lorsque vous démontrez les lois. Mais vous le savez aussi bien que moi : un avocat peut également défendre un violeur. (ne dites pas ce que je n’ai pas dit, ni même pensé, je ne compare pas l’islam au violeur, certainement pas !)
    Les lois sont des instruments. Vous pourrez toujours chercher à trouver le texte qui ira à votre avantage, le texte qui prouvera que vous avez raison. Mais vous, vous n’êtes pas avocat (enfin je suppose). Vous vous avez une morale, un coeur, et vous devriez penser non pas dans VOTRE intérêt, non pas dans l’intérêt d’une communauté, mais dans l’intérêt d’une société …. … … sans pour autant avoir des désirs de mégalomanie 😉
    La difficulté est immense. Personne ne détient LA vérité. Mais il y a ceux qui la cherche, et ceux qui veulent l’imposer.

    C’est comme dans une dispute de couple. Pensez-vous que le meilleur sera celui qui aura raison ? en prouvant par A+B que blablabla, bref qu’il a raison. Non.
    Le « meilleur » sera celui qui aura su s’incliner, sans pour autant se soumettre, au bon moment, et dans l’intérêt du couple, pas de l’un ou de l’autre.

    Peut-être que ce qu’il manque aux Hommes, c’est la sagesse …
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Sagesse

    Je finirai pas une question, je suis totalement néophyte :
    Est-il vrai que « islam » signifie « soumission » ?

    Au réel plaisir de vous lire.

    1. néema dit :

      Bonjour,
      excusez cette réponse tardif très occupée!
      Tout à fait islam signifie bien soumission à Dieu (Allah)et Ses Principes car c’est par cela qu’on obtient le salut (sallam)de l’âme.
      Sinon je trouve cette échange très enrichissant pour ma part ça permet je l’espère de lever quelques idées préconçues de part et d’autres.Et ça donne de l’espoir pour le mieux vivre ensemble comme ibn béchir je vous félicite de faire la démarche de venir vers nous afin de vous faire votre propre opinion.
      Cela étant dit une question me taraude: »connaissez vous une seule femme portant le niqab? »Permettez moi d’en douter sinon vous sauriez pertinemment que dans toutes les situations qui l’imposaient par le passé ,elles déclinaient sans qu’on ait à leur demander leur identité (aéroport,contrôle de police,banque,école pour venir chercher les enfants etc…)de manière à ce que leur interlocuteur confirme que ce sont bien elles tout en restant à l’abri des regards indiscrets.
      Ensuite j’ai parlé des t-shirt à l’effigies des figures communistes car c’est un courant de pensée philosophique qui s’apparente à une religion dans ces conditions il y a une forme de prosélytisme en cela.
      Enfin,sur la loi de 1905 en fait dès le début ceux qu’on appelait à l’époque les anti-cléricaux(le député maurice allard en tête) voulaient faire bannir de la sphère publique le port de la soutane par exemple,mais le député briand a affirmé la loi sur la laïcité n’est pas anti-religieuse mais areligieuse.
      Donc en effet l’état ne reconnaît aucune religion,et ne doit s’ingérait dans aucune de celle-ci comme par exemple en exigeant que les imams soient comme ceux-ci ou comme cela ou que dans les mosquées on parle dans telle ou telles langues c’est aux communautés religieuses de s’organiser et non au président de donner le la en la matière.Savez vous d’ailleur que la circulaire guéantr sur le port du niqab ne parle en rien de laïcité mais de liberté,d’égalité et de dignité humaine selon les principes républicains???Donc être visage dévoilé EST plus digne que porter le niqab drôle de principe d’égalité encore une fois on juge les femmes à leur façon de se vêtir c’est dommage.

  25. Stéphane dit :

    Merci Néema pour votre rédaction, et pour sa qualité.

    Il y a quelques temps je me définissais comme « apolitique ».
    « apolitique » est un néologisme, tout comme l’est « areligieux ».

    Puis j’ai réalisé qu’on (tous ou presque) utilise tant de mots sans en connaitre le sens originel.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Politique

    Aujourd’hui je me définit comme « apolitikè » (du coupage de cheveux en quatre, et encore je reste poli). L’aspect « politieia » m’intéresse beaucoup contrairement au « politikè » qui me donne de plus en plus de nausée.

    « areligieux », « liberté, « égalité ». Si on utilise ces mots de manière « brute », je pense qu’on passe à côté de l’essentiel : le sens originel, l’idée, les idéaux qu’il y a derrière.
    Un anarchiste prônera la « liberté », tout comme un républicain prônera lui aussi la « liberté ». Pourtant je vous assure que le courant de pensée des anarchistes n’est pas bon pour notre société.
    Ainsi, on a vu le parti d’extrême droite prôner la laïcité, en voulant combattre l’idée qu’il existe une islamisation … et en voulant combattre cela par « les origines chrétiennes ». On pourrait presque dire « par la chrétiénisation » (on croit rêver).
    Du coup, les autres partis, dans leur état d’esprit de « politikè » (et non de politeia) ont abandonné l’argument de laïcité pour certain, ou parlé de « laïcité inclusive » ou de « laïcité positive », etc etc … bref, tout le monde y perd son latin, chacun en fait son interprétation.

    Ce qui est néfaste à toutes idées et tous mouvements, c’est ce qui est subjectif, ou qui peut être sujet à interprétation. C’est pour cela que des philosophes vont tenter d’expliquer en détail, ou des personnes maitrisant le latin, ou encore d’autres voulant expliquer l’Histoire, etc…
    Mais les gens (en général), ça les gonflent d’écouter des choses qui leur paraissent complexe. Du coup, ils n’écoutent pas. Il s’en réfèrent directement à leur berger : leur religion, leur parti politique favoris, etc.

    « liberté, égalité, fraternité » vont tous les 3 ENSEMBLE. De manière dissocié ça peut prendre d’autres sens. Voilà un autre exemple.

    Pour répondre à votre question, effectivement je ne connais pas de femme portant le niqab, vous avez vu juste.
    Vous dites « elles déclinaient sans qu’on ait à leur demander leur identité (aéroport,contrôle de police,banque,école pour venir chercher les enfants etc…) ». A _mon_ sens, ça n’est pas suffisant.
    L’Etat ne leur demande pas de « décliner leur identitié sur demande », on ne leur demande pas de « décliner leur identité spontanément d’elle-même quand la situation le nécessite », non. L’Etat veut que l’identité soit instantanément visible en toute circonstance, sans avoir à faire une démarche pour cela (aussi bien d’une autorité, aussi bien d’elle-même).

    Le problème ne me semble pas être « français », ni être religieux, mais plutôt culturel.
    Je me souviens de quelques cours d’histoire où on m’expliquait ce qu’il s’était passé à Pearl Harbor. Les américains étaient stupéfaits de découvrir les Kamikazé. Ca sortait de leur logique. Pour eux ça n’était pas concevable. C’était simplement « une autre culture ».

    Je pense qu’actuellement le problème est le même. Pourtant, je suis de ceux qui disent qu’on s’enrichit tous par nos différences. Qu’ils ne faut pas les craindre, bien au contraire, mais au contraire s’en inspirer et … évoluer.
    Encore faut-il « évoluer » dans la même direction.

    Ce qu’il s’est passé en France depuis Louis XIV, en passant par 1789, puis tout ce qui s’en est suivit, puis 1870, puis 1905, je pense qu’on peut y voir une « évolution ». Ca a évolué dans une « direction ». Je ne me pose pas en juge pour dire si c’est une « bonne » ou « mauvaise » direction, juste je rapporte un fait.
    Je ne veux pas entendre parler de « de souche » ou de « racine », non ! Ca n’est pas le sujet.
    Mais, vous qui connaissez bien mieux l’islam que moi (et dont je m’abstiendrai par conséquence de tout jugement), pensez-vous que les valeurs que défend l’islam vont dans la continuité de cette « évolution » dont je parlais juste avant ?

    Si elles vont à l’encontre, si elles auraient tendance à vouloir rebrousser chemin (route vers le créationisme), effectivement le fait que ça « heurte » certain, ça peut s’expliquer.
    Si elles vont dans le même sens, pour apporter un progrès, alors peut être que simplement la communication est mal passée, et qu’il faudrait que TOUS nous fassions des efforts sur ce point.

    Quel regard porte l’islam sur les athées ? Quel regard porte l’islam sur ceux qui défendent la liberté absolue de conscience ? Quel regard porte l’islam sur la science ? Quel regard porte l’islam sur ce qui s’est passé au siècle des Lumières ?
    Je ne connais aucune des réponses, merci de ce que vous m’apprendrez.

    Notre société (ne serait-ce que française) est loin d’être parfaite, mais elle n’est pas pour autant à jeter à la poubelle. Mais de nombreuses personnes admettront que ça manque parfois (souvent?) de :
    – compétence
    – rigueur
    – ouverture d’esprit
    – philanthropie

    Mais pour autant, on ne combat par les points « négatifs » par des comportements tout aussi négatif.
    On ne combat pas le mal par le mal.
    Mais qui, représentatif de TOUTES les diversité, peut juger de ce qui est « juste » ? Ca n’est ni un pro-religieux, ni un anti-religieux. Il revient à l’Etat de se placer au centre, de se placer en « sage » ….. et vu le contexte Politikè (bataille de partis politique), c’est loi d’être gagné …

    Je m’excuse d’être sorti du sujet du port du niqab, qui certes est important, mais dores et déjà ficelé par les lois. Par conséquent je pense que toute réflexion sur ce sujet doit être pris avec un peu + de de recul, notamment en parlant de l’islam par rapport à ceux qui sont bêtement « islamophobe ».

  26. yasmin dit :

    as salamou ‘alaykoum,

    je suis daccord avec nasser ceci dit ce n’est pas une raison pour nous laisser ainsi mal traiter soubhanAllah , c’est quotidiennement pour nous les femmes voilées et meme sans sitar .. il ne faut meme pas donner de temps aux autorités si ils m’interpellent je ne leurs répond meme pas , meme un « je connais mes droits » c’est de l’inscolence pour eux alors à quoi bon communiquer , dialoguer avec des gens qui n’ont meme pas de coeur? même les animaux ont plus de Rahma que les koufar ..; qu’Allah nous Inspire au meilleure comportement , notre prophete ‘alayhi salat wa sallam a subit bien pire , pourvue que cet evenement soit l’electrochoc pour preparer concretement la hijra !

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *