facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Actualités

Ces 20 phrases que les jeûneurs en ont marre d’entendre pendant le Ramadan

8 836 vues

Ces 20 phrases que les jeûneurs en ont marre d’entendre pendant le Ramadan
Aucun musulman n’est épargné par les remarques de collègues, amis, proches qui s’interloquent concernant les modalités de la pratique du Ramadan.
Voici les vingt phrases le plus récurrentes que l’on ne cesse de nous ressasser pendant le mois béni.
Bien sûr, la liste pourrait être plus exhaustive que celle-ci puisque chaque année les réflexions deviennent de plus en plus incongrues!

1. « Mais ça dure tout un mois ? »
2. « Bravo. Je sais pas comment tu fais. Moi je pourrais pas. »
3. « Tu peux pas faire l’inverse, genre ne pas manger la nuit ? »
4. « C’est pas grave si je mange devant toi ? »
5. « Tu tiens le coup ? T’as pas trop faim là ? »
6. « Si tu manges, il se passe quoi ? »
7. « Même un M&M’s c’est non ? C’est petit, ça compte pas. »
8. « Le chewing-gum t’as le droit on l’avale pas. »
9. « Vous faites une nuit blanche pour rattraper tout ce que vous n’avez pas mangé la journée ? »
10. « Tu peux boire au moins, j’espère ? »
11. « Et ta salive tu peux l’avaler ? »
12. « Vas-y bois. T’inquiète pas, ça restera entre toi et moi. »
13. « À la piscine tu fais comment ? »
14. « Imaginons que tu tombes dans les pommes, on peut te donner de l’eau ou pas ? »
15. « Et si t’es dans le désert et que tu es sur le point de mourir de soif, tu peux boire ? »
16. « La douche, c’est autorisé ? »
17. « Heureusement tu peux fumer. »
18. « Ça doit être dur de pas dire de gros mots quand même. »
19. « Ça veut dire que si je te frappe maintenant, t’as pas le droit de me frapper ? »
20. « Tu peux me dire à ta mère de me garder les gâteaux de fin de Ramadan stp ? »

Bien entendu, il faut faire preuve de patience puisqu'il s'agit d'une bonne façon d'en apprendre plus sur l'Islam aux non-musulmans qui nous entourent.
Commentaires (1)
  1. Slm alk frères et sœurs,

    Ramadan moubarak karim à tous.

    Effectivement c'est le constat que nous faisons régulièrement auprès de nos collègues de travail mais aussi en dehors du cadre professionnel durant la période de Ramadan. Personnellement, c'est aussi l'occasion de faire une explication de texte et de la pédagogie auprès de mes collègues, quand cela est possible. Sans s'éterniser je dirai, puisqu'on a vite fait de se faire cataloguer dans la rubrique prosélytisme. Je travaille dans la fonction publique pour la petite histoire.

    Mais étonnante est l'affaire de certains de nos concitoyens non musulmans qui n’enregistrent pas un mot de ce que vous pouvez leur dire et expliquer. Alors chaque année, j'ai souvent droit aux mêmes types de questions.
    On pourrait même créer une infographie représentant la typologie physique faciale de nos collègues lorsqu'ils nous interpellent sur cette période de jeûne avec pour ma part une dédicace sur les yeux écarquillés de « tu peux pas boire ?!». Mais alors avec des nuances du coup puisqu'on a les anciens collègues qui eux, ont retenu un peu en mémoire le pourquoi du comment, qui ont l'habitude de nous voir jeûner chaque année que Dieu fait, et qui diraient sur la soif « alors bon courage surtout pour boire » avec une mine déconfite. Imaginez les différents types de visages décomposés lors de ce constat. Soubhanallah.

    En fait, ils ignorent que c'est un mois de forme et de force pour nous, s'il est observé comme il se doit avec tout son sens spirituel et physique. Un mois de constance pour certains et de réforme en profondeur pour d'autres.
    Pour ma part à cette période, je ressens l'appartenance à une communauté exceptionnelle.

    Qu'Allah fasse de cette période de jeûne une multitude de bienfait pour la Oumma de Mohammed (SWS).

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam

Le mauvais œil est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer ce qu'est...

L'adultère et la fornication en Islam

Par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent l'infidélité (avoir...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Salât joumou’a

La prière du vendredi est une obligation pour les hommes. Allah (soubhanou wa ta’ala) dit : « Ô vous qui avez cru! Quand on appelle à la Ṣalāt du jour du Vendredi, accourez à l’invocation...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...