facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

Sourions avec le Prophète : L’un de tes méfaits Miqdâd !

64 vues

Sourions avec le Prophète : L’un de tes méfaits Miqdâd !

Par : Tamime Khemmar

Écoutons cette histoire très agréable et très enrichissante pour celui qui veut connaitre quel homme fut Mouhammad [ﷺ] racontée par le grand Compagnon Al-Miqdâd Ibn CAmr (qu’Allah agrée) lorsqu’il émigra vers Médine pour rejoindre Prophète [ﷺ].

« Il dit :

Je vins moi et deux de mes compagnons ne pouvant ni entendre ni voir tellement nous étions épuisés et avions faim.

Nous avons demandé aux Compagnons du Prophète [ﷺ] de nous offrir l’hospitalité, mais personne ne le fit.

Nous sommes alors allés voir le Prophète [ﷺ] qui nous emmena immédiatement chez lui où se trouvaient trois chèvres.

Le Prophète [ﷺ] dit alors :

-Trayez ce lait et partagez-le entre nous. (C’est-à-dire : un partage en quatre)

Nous nous sommes mis alors à traire le lait et chacun de nous buvait sa part et nous mettions la part du Prophète [ﷺ] de côté.

Le Prophète [ﷺ] venait la nuit, saluait d’un salut qui ne réveillait pas un dormeur et que l’éveillé entendait.

Puis, Il se rendait dans l’endroit de la salât où il accomplissait la salât (celle de la nuit (qiyâm) ou une autre) et se rendait ensuite à l’endroit de sa boisson et la buvait.

Un jour, alors que j’avais bu ma part, le Chaytân vint à moi et me dit :

-Mouhammad se rend auprès des Ansâr (les habitants de Médine), ils lui servent à manger et il mange de leur nourriture. Il n’a nullement besoin de cette gorgée. Prends-la et bois-la !

Je l’ai alors prise et je l’ai bue. Mais dès qu’elle fut introduite dans mon estomac et que je sus qu’il n’y avait plus aucun moyen de la faire revenir, le Chaytân se mit à éveiller en moi les remords.

– Malheur à toi ! Dit-il. Qu’est-ce que tu viens de faire ! Comment as-tu osé boire la boisson de Mouhammad ! Il va bientôt venir et lorsqu’il ne la trouvera pas, il invoquera contre toi et tu perdras ta vie d’ici-bas et ta dernière vie !

Je me suis alors couvert d’une étoffe tellement petite que lorsque je couvrais ma tête, mes pieds se découvraient et lorsque je les couvrais, ma tête se découvrait.

Salim, Il faut vivre très longtemps !

Mes deux compagnons quant à eux dormaient tranquillement, car ils n’avaient pas commis ce que j’avais commis.

Peu après, le Prophète [ﷺ] vint. Il salua comme à son habitude, accomplit sa prière dans l’endroit de la salât, puis se rendit au récipient qui contenait sa boisson et le découvrit.

Il n’y trouva rien. Il leva alors sa tête vers le ciel… Je dis alors :

-Il va maintenant invoquer contre moi et je serai anéanti !

Il dit :

-Allâhoummah (Ô Allah) ! Nourris celui qui me nourrira et donne à boire à celui qui me donnera à boire.

Je pris alors un couteau et me rendis précipitamment vers les chèvres pour en immoler la plus grasse afin de donner à manger au Prophète [ﷺ].

Je pris la plus grasse d’entre elles, et voilà que sa mamelle est pleine de lait ! Et voilà qu’elles ont toutes leurs mamelles pleines de lait !

Je pris un récipient appartenant à la famille de Mouhammad [ﷺ], qu’ils n’auraient jamais espéré remplir de lait, et je me mis à y traire jusqu’à ce que la mousse arriva à son bord, puis, je le ramenai au Prophète [ﷺ].

-Est-ce que vous avez bu votre boisson cette nuit ? me demanda-t-il.

Je lui répondis :

-Bois !

Il but et me tendit le récipient.

Je lui redis :

-Messager d’Allah ! Bois !

Il but, puis, me tendit à nouveau le récipient.

Lorsque je sus que le Prophète [ﷺ] a bu à satiété, et que j’ai mérité son invocation, je me mis à rire jusqu’à tomber par terre.

Le Prophète [ﷺ] dit alors :

-Un de tes méfaits, Miqdâd !

Je dis :

-Messager d’Allah ! Voilà ce qui m’est arrivé… et je lui ai raconté mon histoire.

-Ceci n’est qu’une miséricorde d’Allah. Dit-il. Pourquoi ne m’as-tu pas appris cela avant ? On aurait réveillé tes deux compagnons afin qu’ils en aient une part.

Je dis :

Par celui qui t’a envoyé transmettre la vérité ! Je ne me soucie guère, après qu’on ait eu notre part, toi et moi avec toi, lequel des gens en aurait eu une part ![1] » Fin du récit.

Demain inchâ’Allah nous allons extraire de ce formidable hadith beaucoup d’enseignements qui nous feront mieux connaître notre Prophète [ﷺ] et accroîtrons considérablement notre foi.

À suivre…

La suite : Apprenons à connaître notre Prophète Mouhammad

Notes de l’auteur : 

[1] Sahîh Mouslim 2055

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Épilation des sourcils en islam chez les femmes

De nos jours, la société de l’image dans laquelle on évolue, tend à nous faire assimiler l’idée que la beauté repose principalement sur l’apparence, ce que l’on reflète extérieurement, sans laisser beaucoup de place à la...

Qiyam Al-Layl - la prière de nuit

La prière n'est pas seulement un repos pour le croyant mais aussi une façon de s'engager dans un échange avec notre Créateur. Doubler les invocations ou le nombre de prières supplémentaires permet d'être gratifié de...