facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Rappels

Sourate Al Fatiha : révélation, bienfaits, et mérites de sa lecture

84 661 vues

Sourate Al Fatiha : révélation, bienfaits, et mérites de sa lecture

Sourate Al Fatiha, première sourate constituant le Saint Coran est connue de tout musulman. En effet, il s’agit de la sourate que nous récitons à chaque prière. Cette Sourate comporte de nombreux mérites que nous ne méditerons jamais assez. Intéressons-nous donc aux circonstances de sa révélation mais également aux bienfaits que renferme cette Sourate, à l’aide notamment de l’ouvrage de tafsir l’Imam Ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde).

La révélation de Sourate Al Fatiha

Sourate al Fatiha est une sourate qui a été révélée à la Mecque. « Al Fatiha » est traduit par « le prologue » ou « l’ouverture ». Littéralement, al Fatiha signifie l’ouverture mais cette sourate possède d’autres noms tel que « Les Sept répétés » car elle est composée de 7  versets que nous répétons à chaque rak’a de toutes les prières. Elle est également appelée « La Mère du Livre », « La guérison », « La préservatrice » ou encore « La base du Coran ».

Ibn ‘Abbas (qu’Allah l’agrée) a raconté : « Tandis que Jibril (‘alayhi salam) se trouvait chez l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam), celui-ci entendit un bruit au-dessus de lui. Jibril leva le regard vers le ciel et dit : « C’est une porte du ciel qui est ouverte et elle ne l’a jamais été auparavant ». Un ange descendit et vint trouver le Prophète (‘alayhi salat wa salam) et lui dit : « Réjouis-toi de recevoir deux lumières qu’aucun Prophète avant toi n’a reçu. Elles sont « L’ouverture du Livre » et les derniers versets de la sourate « La vache ». Tu ne récites une de leurs lettres sans que tu ne sois exaucé ». (Muslim). Ibn Kathir  (qu’Allah lui fasse miséricorde) ajoute « à savoir que ces versets renferment de nombreuses invocations ». Ainsi, la révélation de cette Sourate a été annoncée de manière extraordinaire sobhanAllah.

Sourate Al Fatiha : son importance et ses nombreux mérites

Les mérites de Sourate Al Fatiha sont très nombreux. De part leur importance et leur densité, nous ne pourrons tous les citer. Cela dit, l’un des mérites les plus évidents est que cette Sourate possède un statut particulièrement important, bien plus que toute autre sourate. Preuve en est, nous devons réciter cette Sourate à chaque rak’at. Le Prophète sallallahou ‘aleyhi wa salam a dit  « Celui qui prie sans réciter la Mère du Coran (Oum Al-Qour’an) – et dans une autre version « La Liminaire du Livre »- sa prière est incomplète, incomplète et non valide » (rapporté par Ahmad, Al-Boukhari et Mouslim) Cela démontre donc la place spécifique qu’occupe cette Sourate.

De plus, le premier verset de Sourate Al Fatiha est « Al Basmala » autrement dit {Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux}. Ce verset à lui seul contient des mérites si importants que l’on ne peut les énoncer. Soulignons simplement qu’il est recommandé voire obligatoire (selon les situations) de prononcer cette formulation avant tout acte ou parole car le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Toute décision prise avant de formuler la basmala est amputée ».

De même, un verset a été révélé au sujet de cette sourate dans sourate al Hijr. En effet, Allah dit : {Nous t’avons certes donné « les sept versets que l’on répète », ainsi que le Coran sublime} (Sourate 15 : Verset 87).

Notre Seigneur a souligné le fait que cette Sourate Le concerne d’une part, et concerne Son serviteur, d’autre part. En effet, Oubay ibn Ka’b (qu’Allah l’agrée) a rapporté que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Allah n’a fait descendre dans la Tora ni dans l’Évangile meilleure que « La Mère du Livre », la sourate qui renferme sept versets que l’on répète. « Elle est partagée en deux parties entre Mon serviteur et moi » ». (At-Tirmidhy).
Ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde) explique que cette sourate est partagée avec le serviteur car elle contient des invocations. Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit:[Allah dit: « J’ai partagé la prière en deux parts, l’une pour Moi, l’autre pour Mon Serviteur, et à Mon Serviteur ce qu’il demande. Si Mon Serviteur dit : « Louanges à Allah, Seigneur des Mondes. », Je dis : Mon Serviteur M’a loué. S’il dit : « Le Clément, le Miséricordieux. »,  Je dis : Mon Serviteur M’a rendu les hommages. S’il dit : « Le Maître du Jour de la Rétribution. »  Je dis : Mon Serviteur M’a glorifié. S’il dit : « C’est Toi que nous adorons et c’est Toi que nous implorons. »  Je dis : Cela Nous concerne Moi et Mon Serviteur, et à Mon Serviteur ce qu’il demande. S’il dit : « Guide-nous vers le droit chemin. Le chemin de ceux que Tu as comblés par Tes bienfaits, non le chemin de ceux qui ont encouru Ta colère ni de ceux qui se sont égarés. »  Je dis : Cela est pour Mon Serviteur, et à Mon Serviteur ce qu’il demande.] (Hadith rapporté par Mouslim).  C’est d’ailleurs la seule sourate après laquelle nous devons dire « Amine ».

De plus, Sourate Al Fatiha est décrite par le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) comme étant la Sourate la plus grande du Saint Coran, de part sa valeur et son importance. C’est ainsi qu’Abou Sa’id ibn Al Mo’alla (qu’Allah l’agrée) rapporte : « Je priais dans la mosquée quand le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) m’appela, je ne répondis pas à son appel. Plus tard, je lui dis : « Ô Messager d’Allah ! J’étais en train de faire la prière ». Il dit : « Allah n’a-t-Il pas dit {Répondez à Allah et à son Messager lorsqu’il vous appelle} » (Sourate 8 : Verset 24). Puis, il me dit : « Avant de quitter la mosquée, je vais t’apprendre la Sourate suprême du Coran ». Il prit ma main et s’apprêtait à quitter la mosquée. Je lui demandai : « Ne m’as-tu pas dis que tu allais m’apprendre la plus grande Sourate du Coran ? » Il dit : « {Louange à Allah Seigneur de l’univers} (Sourate al Fatiha), ce sont les sept versets fréquemment répétés et le Grand Coran qui m’a été donné ». (Al Boukhari).

Enfin, cette Sourate contient des versets qui renferment un refuge auprès d’Allah. Elle se nomme kafiya ce qui signifie la suffisante mais également ruqiya qui signifie la guérisseuse. Cette Sourate guérit donc des maux. Il est notamment conseillé de la réciter aux malades comme l’ont fait les Compagnons (qu’Allah les agrée). Sourate Al Fatiha permet donc d’être protégé, préservé et guidé notamment car elle contient les versets {Guide-nous dans le droit chemin, le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés}. (Versets 6-7).

Sourate «Al Fatiha» : Les erreurs à ne pas faire en la récitant

Il est aussi important de connaître de manière juste les sourates du Saint Coran, que d’effectuer la prière. L’apprentissage continuel du Saint-Coran est un point fondamental en Islam. Mais chaque musulman doit être rigoureux sur la prononciation des sourates.

En effet, prononcer un verset de manière erronée peut changer considérablement son sens. Pour la sourate Al Fatiha, le verset « Iyyâka na’budu wa iyyâka nasta’îne » signifie : « C’est Toi (Allah) que nous adorons et c’est Toi dont nous implorons le secours ».
Si on écorche certains sons comme cela: “iyâka na’budu wa iyâka nasta’îne”, le verset change de signification et cela devient: « C’est ton soleil que nous adorons et c’est de ton soleil dont nous implorons secours »…

Le Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit: « Le meilleur d’entre vous est celui qui apprend le Coran et l’enseigne. » (Al-Bukhârî).
Notre Messager (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a aussi dit: « Qui d’entre vous aimerait se lever tous les jours au bord d’une rivière ou d’une vallée avec deux chamelles pleines, sans commettre aucun péché ni rompre de liens de parenté. »
Les gens dirent : « Ô Messager d’Allah, nous aimerions cela. » Il dit : « Venir de bon matin à la mosquée pour enseigner ou réciter deux versets du Coran est meilleur que deux chamelles, trois versets sont meilleurs que trois chamelles, et quatre versets sont meilleurs que leur équivalent en nombre de chameaux. » (Muslim).

Ainsi, Sourate Al Fatiha contient des sagesses et des mérites que l’on ne peut saisir. Une Sourate qui a un statut bien particulier si bien que nous devons la réciter au minimum 17 fois par jour. Tâchons donc de méditer sur chacun des versets qui la compose, d’autant plus que cela nous sera bénéfique incha Allah aussi bien ici-bas que dans l’au-delà.

Commentaires (15)
  1. Salam ouhalaikoum

    Celui ou cel qui recite 7 fois la fatiha allah lui fait misericorde et obtien 7000 hasanat
    Allah ouakbar

    Islam et facile pour celui ou cel qui veut rentrer au paradie qu'allah nous protege et nous guide
    amine

    1. Meite karamotie

      Je peux quelque part soutenir le frère. Car dans un adith le prophète saw à di:une lettre récité dans le coran fais 10 assanates. Imagine la fatiha est composé de combien de combien de lettre? Dans un autre adith le prophète saw à dit un bonne action est récompensé par les 10 assanates et dieu peut multiplier encore. Avec ces deux adith je peux soutenir le frère.

  2. a amine, as salam alaykoum. ya akhi quelle est ta preuve concernant ce que tu avance pour les 7000 hassanates...?? barakallahou fik de donner tes sources.

  3. as salamou aleykoum
    de quel livre est tiré cet article?

  4. Salam alikoum amine c est possible d avoir la source de se que tu avance baraka ofik

  5. La sourate fatiha ( l'ouverture) a beaucoup de récompense c pour sa que des on commence la priere on la récite
    Mon frere mouslim l'islam et facile tout se base avec la niya ( l'intention) donc si ta l'intention avec foi sans haine de reciter 7 fois la fatiha pour gagner 7000 hassanate
    Qui est le riche, qui est le misericorde C. Allah
    Croiyer au miracle les frere est soeur
    Salam ouhalaikoum

  6. La mère du livre al fatiha al hamdullilah

  7. Salem aleyka amine je vois ce que tu veux dire mais mon frère il faut que tu sache une chose primordial dans l'islam on ne rapporte jamais une chose sans preuve l'Islam c'est ALLAH a dit , le prophète SAWS a dit et tout ceci selon la compréhension des pieux prédécesseurs

  8. unesoeurunemereunefemme

    JazakALLHA OUKHAÏRAN pour ce magnifique rappel

  9. Tu a raison mon frére
    Mais j'ai jamais dit que c'etait un hadith
    C juste bien de le faire c tou
    Comme d'autre invocation

  10. Choucrane...

  11. magnifique merci au personne qui l ont ecrit

  12. Salem arlikoum suis musulmane debutante toute seule j ai 39ans je ai trop besoin de vos rappels maachallah

  13. Abdoul kader Compaore

    Louange a Allah seigneur de l'univers

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

L'adultère et la fornication en Islam

En Islam et par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

La prière du Vendredi (Salât joumou’a)

Comme pour chaque effort, la récompense de la prière du vendredi est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...