facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Rappels

Série biographie des 10 compagnons : 'Umar ibn Al Khattab, deuxième calife de l'Islam

16 551 vues

img_1

Après avoir exposé une courte biographie d'Abu Bakr ainsi que son accession au califat, nous poursuivons la biographie des califes en présentant 'Umar ibn Al Khattab, deuxième calife de l'Islam. Il a succédé à Abu Bakr As-Sidiq (qu'Allah l'agrée). Son nom était Abu Hafs 'Umar ibn Al Khattab ibn Nufayl (qu'Allah l'agrée). Il fut un fidèle compagnon du Messager d'Allah ('alayhi salat wa salam). Nous allons donc le décrire puis nous exposerons ses qualités avant d'évoquer son califat incha Allah. Notre rappel se base essentiellement sur l'ouvrage « Les quatre califes » d'Ibn Al Jawzi (qu'Allah lui fasse miséricorde).



Sa conversion et sa description


'Umar ibn Al Khattab (qu'Allah l'agrée) s'est converti à l'Islam suite à l'invocation du Messager d'Allah ('alayhi salat wa salam) en sa faveur. En effet, ce dernier ('alayhi salat wa salam) a dit : « Ô Allah ! Renforce l'Islam par 'Umar ibn Al Khattab ou Abu Jahl ibn Hisham ! » (rapporté par At Tirmidhy). La conversion de 'Umar ibn Al Khattab a touché de nombreux êtres, sur terre comme au ciel. Cela prouve l'influence de ce compagnon (qu'Allah l'agrée). En effet, lorsqu'il s'est converti, l'ange Gabriel ('alayhi salam) est descendu sur terre et a dit : « Ô Mohamed ! Les habitants du ciel se sont réjouis de la conversion de 'Umar à l'Islam ». De plus, Ibn Mas'ud (qu'Allah l'agrée) a dit : « Nous n'avons cessé d'être forts depuis la conversion de 'Umar ».


'Umar ibn Al Khattab (qu'Allah l'agrée) avait deux traits noirs sur son visage à force de pleurer par crainte de notre Seigneur. Il était blanc, avec un teint rougeâtre.



Ses qualités et ses mérites


'Umar était un homme pieux, honnête et digne de confiance, si bien que notre noble Prophète ('alayhi salat wa salam) a dit : « S'il devait y avoir un prophète après moi, ce serait 'Umar ibn Al Khattab ». (rapporté par At Tirmidhy).


Il craignait tellement Allah qu'il en pleurait quotidiennement. Cela prouve sa piété et sa peur envers notre Créateur. De plus, il avait de nombreux mérites si bien que lorsque le Messager d'Allah ('alayhi salat wa salam) interrogea l'ange Gabriel ('alayhi salam) sur les mérites de 'Umar (qu'Allah l'agrée), il répondit : « Si j'étais avec toi – ou, si je restais avec toi le temps que Nuh a passé avec son peuple neuf cent cinquante ans – les mérites de 'Umar ne finiraient pas. Et 'Umar est un des bienfaits de Abu Bakr ». Macha Allah ! Les mérites de 'Umar (qu'Allah l'agrée) sont indénombrables !


De plus, 'Umar (qu'Allah l'agrée) a participé à toutes les batailles auprès du Messager d'Allah ('alayhi salat wa salam). Il fut le premier à réunir les fidèles lors de la prière du tarawih pendant le Ramadan.


Par ailleurs, 'Umar (qu'Allah l'agrée) ne dépensait pas ses biens vainement. En effet, lorsqu'il voulait acheter une chose qui coûtait un dirham, il la retardait une année. Il (qu'Allah l'agrée) disait : « Quiconque craint Allah le Très Haut n'assouvit pas sa colère et quiconque craint Allah ne fait pas ce qu'il désire. » Un jour, il dit « Louange à Allah, qui m'a fait atteindre un rang où il n'y a personne au-dessus de moi. » 'Umar (qu'Allah l'agrée) ne gaspillait pas afin d'éviter la colère de notre Seigneur. Enfin, il était humble, juste et équitable.



Son califat


Les musulmans firent serment d'allégeance à 'Umar ibn Al Khattab (qu'Allah l'agrée) le jour de la mort d'Abu Bakr As-Siddiq. Ce dernier l'avait recommandé avant son décès. Lors de son califat, il prenait en charge les femmes dont les hommes étaient absents, notamment en leur achetant de quoi se nourrir. Il portait sur son dos les sacs de farine pour les veuves et les orphelins. Et lorsqu'on lui disait : « Laisse-moi porter à ta place » il répondait « Et qui portera mes péchés à ma place au Jour de la Rétribution ? » Il était aimable, serviable envers ses frères musulmans. Il prenait soin de son prochain, il fut donc un calife remarquable et un homme aux nobles qualités.


'Umar (qu'Allah l'agrée) a fait son dernier pèlerinage puis a dit : « J'ai vu [en rêve] comme si un coq rouge m'avait donné deux ou trois coups de bec. Je ne vois pas d'autre interprétation, si ce n'est que ma fin est proche. S'il se passe quelque chose qui précipite ma mort, le califat fera l'objet de consultation parmi les six que le Messager d'Allah ('alayhi salat wa salam) a agréés avant de mourir, à savoir 'Uthman, 'Ali, Sa'ad, Talha, al-Zubayr et 'Abd Al-Rahman ibn 'Awf (qu'Allah les agrée) ». 'Umar ibn Al Khattab fut tué en l'an vingt-trois de l'hégire, par Abu Lu'lu'a car ce dernier était un esclave exploité par son maître. Il vint donc se plaindre auprès de 'Umar (qu'Allah l'agrée) : « Ô commandeur des Croyants ! Al Mughira m'a certes, opprimé dans mon salaire ! Parle-lui pour qu'il allège mon fardeau ! » 'Umar lui répondit : « Crains Allah et sois bon envers ton maître ! » L'esclave, pris de rage, s'écria : « Comme c'est étonnant ! Son équité embrasse d'autres gens que moi ! » Il décida alors de l'assassiner.


Qu'Allah fasse miséricorde à 'Umar ibn Al Khattab, fidèle compagnon du Messager. Qu'Il lui accorde Son agrément et le comble de Ses bienfaits dans la demeure de l’Éternité.

Commentaires (1)
  1. La description physique est fausse

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...