facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte

Santé: Les innombrables bienfaits du gingembre

6 407 vues

img_1

Les Zingibéracées... quésaco ? Un nom bien étrange pour désigner une famille de plantes dont beaucoup offrent une multitude de bienfaits. L'une d'elle, que beaucoup connaissent mais que finalement nous consommons assez peu ici est, le gingembre. Le gingembre est une plante herbacée à rhizome souterrain muni de racines avec des tubercules. Ce sont ces rhizomes que nous consommons.


Qu'il  soit frais, séché, confit, râpé, moulu, le gingembre est un véritable allié pour la santé. Très présent dans la cuisine asiatique (indienne, chinoise, japonaise), le gingembre peut également se trouver sous forme d'huile essentielle (utilisation par voie orale, en diffusion, ou en onction avec une huile végétale). Les manières d'utiliser le gingembre sont donc très multiples, tout comme les bienfaits qu'il peut nous procurer. En effet, que ce soit pour la beauté, ou la santé, en soin préventif ou curatif, le gingembre présente de multiples bienfaits. Nous allons voir quelques unes de ces vertus.



Un anti-inflammatoire


Les propriétés anti-inflammatoires du gingembre sont très reconnues.
La consommation de gingembre diminue les douleurs liés à l'arthrite:




"Parce qu’il empêche la production des prostaglandines, hormones précurseurs des mécanismes inflammatoires", explique le Docteur Odile Morant, médecin phytothérapeute.



Un remède anti-nausée


Le gingembre est utilisé contre le mal des transports, pour les nausées en général. Il est souvent très apprécié par les femmes enceintes au premier trimestre de grossesse pour soulager les nausées. Des capsules de gingembre leur sont proposées en pharmacie. Il existe même des chewing-gums au gingembre anti-nausées.



Un puissant anti-oxydant


Le gingembre est très riche en anti-oxydants. Une quarantaine de composés anti-oxydants ont été découverts dans le gingembre permettant de lutter contre les radicaux libres, et certains de ces composés seraient résistants à la chaleur. Lorsqu'on l'associe à l'oignon et l'ail, on crée une synergie entre leurs différents composés antioxydants, qui boosterait les potentiels de chacun de ces aliments. L'effet antioxydant serait donc encore plus important.



Le gingembre contre les migraines et les problèmes digestifs


Le gingembre serait également un bon remède naturel pour les maux de tête. Le gingembre pourrait stimuler la sécrétion de bile et l’activité de différents enzymes digestifs, facilitant ainsi la digestion. Il détient également un effet anti-spasmodique.



Effet contre le rhume, et la toux


Le gingembre est également un remède naturel contre les états grippaux (rhume, toux, fatigue,...).
De par ses propriétés réchauffantes, sa grande contenance en vitamines  (C, D et B) et sa grande richesse en sels minéraux (potassium…) et en oligo-éléments (calcium, magnésium, cuivre, zinc), il donne de l'énergie à l'organisme.
Pour soigner le rhume et la toux, il peut être consommé en décoction.  On y ajoute souvent du citron pressé, et du miel, voire même de la cannelle, et des clous de girofle, un peu comme un grog, (mais avec l'alcool en moins).



Un aphrodisiaque ?


Tout le monde a probablement déjà entendu parler de l'effet aphrodisiaque du gingembre cru. Et pourtant, la stimulation de la libido que cette racine aurait est  régulièrement remis en cause puisqu'à ce jour, aucune étude scientifique ne le prouve vraiment. Cela dit, consommer du gingembre ne peut que nous faire du bien, et reste un tonifiant naturel.


Le gingembre est certes une plante mais cela n'empêche pas qu'il doit être consommé avec précaution. En effet, il est déconseillé chez les patients qui souffrant de maladies inflammatoires de la peau, d'ulcères du système digestif. Pour les personnes ayant des traitements médicamenteux (notamment les problèmes de diabète, de maladies cardiovasculaires), le gingembre est également à consommer avec modération, et même en demande l'avis d'un médecin.

Commentaires (2)
  1. salam alaykoum.
    Intéressant !! Merci pour cet article ! Je ne savais pas pour le mal des transports, les nausées : c'est noté !!
    Que de bonnes choses dans la nature donc ! Mais toujours la modération bien sûr et jamais l'excès !
    Coran 7.31. {Ô enfants dʼAdam, dans chaque lieu de Salat portez votre parure (vos habits). Et mangez et buvez; et ne commettez pas dʼexcès, car Il [Dieu] nʼaime pas ceux qui commettent des excès.}
    salam

  2. ou est la page d'acceuil ou il y avait de themes à consulter

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...