facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Mode de vie

Reconversion: Conseils aux nouveaux musulmans

1 255 vues

Reconversion: Conseils aux nouveaux musulmans

« Chères sœurs, chers frères, as-salâmou ‘alaykoum.


Al-hamdoulillah, que vous ayez trouvé la Vérité. Vous vous êtes sûrement rendus compte de la simplicité, du bon sens et de la logique de l’Islam. Un Créateur, des créatures. En Islam, aucun intermédiaire n’existe entre Allah et Ses créatures. La liaison est simple et directe. Voici quelques humbles conseils qui pourront vous servir, in sha Allah.


1) Allez à votre propre rythme et appliquez ce que vous apprenez au fur et à mesure. Par exemple, pour les sœurs, si vous n’êtes pas prêtes à porter le voile (hijab), ce n’est pas une raison pour tout laisser tomber. Demandez à Dieu de vous donner la force de le faire. Dans tous les cas, Dieu sait ce qu’il y a dans votre cœur et Il connaît vos raisons. Personne à part Lui ne peut vous juger. Ne vous comparez pas aux autres nouveaux musulmans. Chacun est différent et chacun aura plus ou moins de difficultés à mettre en pratique telle ou telle chose.


2) N’hésitez pas à demander de l’aide aux musulman(e)s autour de vous. Beaucoup de musulmans ne réalisent pas que les nouveaux musulmans sont comme des nouveaux-nés et qu’ils ont besoin d’apprendre les bases de l’Islam. Pour beaucoup, vous connaissez « sûrement » déjà tout ce qu’il faut savoir sur l’Islam. D’autres ne viendront pas vous voir de peur de vous embêter. Cela ne veut pas dire qu’ils ne pensent pas à vous ou ne veulent pas vous aider. Alors s’ils ne font pas le premier pas, demandez, posez des questions. C’est leur devoir de vous aider et croyez-moi, les musulman(e)s aiment beaucoup aider leurs frères et soeurs.


3) N’hésitez pas à aller à la mosquée. Je vous assure, personne ne vous mangera. Certes, il y a encore quelques personnes qui pourraient vous regarder de travers, mais ne perdez pas votre temps avec eux. La grande majorité des converti(e)s disent qu’ils (elles) étaient très inquiet(e)s pour aller à la mosquée la première fois. Tous et toutes se faisaient des films sur ce qui allait leur arriver là-bas. Demandez-leur maintenant ce qu’ils en pensent : ils vous diront sûrement qu’ils se sentent « bêtes » d’avoir eu peur pour rien. C’est en allant à la mosquée que vous verrez vos frères et vos sœurs en Islam. N’hésitez pas, allez-y !


4) Essayez de côtoyer ceux à qui vous voulez ressembler. Comme on dit « Qui se ressemble s’assemble ». Et l’inverse aussi marche. C’est en étant avec de bonnes personnes que l’on a le plus de chances d’être bon. Si vous connaissez une personne à qui vous voulez ressemblez, allez-y, collez-la. Elle sera heureuse de vous aider à suivre la Voie de Dieu.


5) Faites bien la différence entre l’Islam et ceux qui se disent musulmans sans vraiment obéir à Dieu. Vous verrez sûrement des musulmanes qui ne portent pas le voile (hijab), ou des musulmans qui boivent de l’alcool, médisent, mentent ou volent, mais sachez que la plupart des « musulmans » de France sont musulmans par « hérédité ». Or, l’Islam ne s’hérite pas de la sorte. L’Islam est un choix. Si on n’étudie pas l’Islam, on ne peut pas savoir ce qu’est l’Islam. Malheureusement, c’est le cas de pas mal de musulmans « d’origine ». Ils ne savent pas ce qu’ils font. Pour certains d’entre-eux, être musulman se résume à « ne pas manger de porc ». C’est triste. Qu’Allah les aide à y voir plus clair.


6) Dans vos recherches, n’hésitez pas à demander les sources de telle ou telle affirmation pour ne pas suivre aveuglément les opinions personnelles de tel(le) ou tel(le) musulman(e). Les musulmans se basent sur deux choses : le Coran et la Sunna (tradition) du Prophète Mouhammad (pbsl). Quand quelqu’un vous affirme quelque chose (et si ce quelqu’un n’est pas un professeur dans une école Coranique [Ndlr : ou islamique]), n’hésitez pas à demander les sources de ce qu’il affirme. Aussi, si la chose vous paraît louche, demandez des explications aux autres frères et sœurs. Ils vous aideront volontiers.


7) Soyez patients avec vous-même. Il est tout à fait normal que vous ne puissiez pas devenir un musulman parfait du jour au lendemain. Le Prophète Mouhammad (pbsl) disait que ceux qui « savent » sont ceux qui appliquent ce qu’ils apprennent. Donc quelqu’un peut très bien connaître plus sur l’Islam que vous, mais s’il ne met pas en pratique ce qu’il sait, son savoir ne lui sert à rien. Allez-y doucement mais sûrement.


8) Soyez patients avec vos parents. À cause de l’image médiatique de l’Islam en Occident, la majorité des gens associent Islam avec violence, oppression, mysoginie, etc. Vos parents voient probablement l’Islam de la même façon. Ne cherchez pas à tout prix à les « convertir » ou à leur montrer que vous avez raison sur tous les points. Laissez-leur le temps de s’habituer un peu. Laissez-leur le temps de voir par leurs propres yeux que l’Islam ne fait que vous rendre meilleur(e) de jour en jour. Si vous suivez le Coran et la Sunna, vous n’aurez même pas besoin de parler pour que vos parents comprennent ce qu’est l’Islam. Ils verront clairement in sha Allah.


9) N’essayez pas d’en faire trop dès le début de peur de vous dégoûter de telle ou telle pratique (prière, jeûne, etc.). Dieu préfère des petits efforts réguliers plutôt que des gros efforts une fois par an. Avec l’enthousiasme qui vient juste après la conversion à l’Islam, on veut souvent tout faire et tout connaître très vite. Soyez plutôt tortue que lièvre dans tous les cas !


10) Faites attention à la différence entre Islam et cultures (marocaine, algérienne, afghane, turque, etc.). Un certain nombre de musulmans ne font pas encore la distinction entre ce qui est pur Islam et ce qui appartient à la culture du pays d’où ils viennent. Là aussi, demandez les preuves (versets de Coran, hadith, fatwa) pour vérifier que telle ou telle pratique est vraiment islamique.


11) Si quelque chose que l’on vous dit vous semble louche, demandez autour de vous. Rien en Islam n’est contre le bon sens. Donc si vous tombez nez-a-nez avec un contre-sens, il y a de grandes chances que ça ne fasse pas partie de l’Islam (et par exemple que ce soit lié à une culture quelconque). En particulier, faites attention aux livres que vous lisez. En France, 95% des livres traitant de l’Islam sont écrits par des non-musulmans, souvent « orientalistes » de profession. Là aussi, demandez et on vous donnera une liste de livres pour constituer une petite bibliothèque islamique chez vous.


12) Soyez patients. Souvenez-vous que Dieu Seul connaît l’avenir. Faites donc confiance à Dieu. Quand vous obtenez ce que vous voulez, remerciez Dieu. Quand vous n’obtenez apparemment pas ce que vous voulez, remerciez Dieu aussi car vous ne savez pas ce que Ses plans sont. Dans beaucoup de cas, un petit malheur n’est que la porte qui mène au bonheur. Mais cela, on ne le sait pas à l’avance et souvent, on se plaint pour rien.


13) Soyez justes dans tous les cas. Vous n’en serez que récompensés par Dieu.


Qu’Allah le Très-Haut vous protège. Il n’y a de Puissance ni de Force qu’en Allah. »


Par AbdurRachid


Source : www.air-islam.com

Commentaires (2)
  1. Je voudrais insister sur deux points qui sont d'une grande importance car ils sont d'actualité:
    1- Dans vos recherches, n’hésitez pas à demander les sources de telle ou telle affirmation pour ne pas suivre aveuglément les opinions personnelles de tel(le) ou tel(le) musulman(e)

    2- Faites attention à la différence entre Islam et cultures (marocaine, algérienne, afghane, turque, etc.).

    Certes tous les points cités ici ont leur valeur intrinsèque dans l'éducation religieuse du converti. Mais quand on considère la perception qu'on a de l'Islam, on a tendance à virer soit à l'extrême qui consiste à faire de l'Islam une religion qui ne doit se répandre que par l'épée et telle est l'arme fatale des recruteurs qui citent deux ou trois versets du Coran qu'ils interprètent à leur guise et jouent sur les cordes sensibles du nouveau Musulman prêt à gober tout ce que disent ces beaux parleurs et partisans d’une idéologie violente. Faire des recherches ne se limite pas seulement à écouter ces orateurs. Notre prophète (SAWS) nous dit: « Sortira à la fin du temps de jeunes gens, aux ambitions sottes, ils disent la meilleure des paroles. » « Ils lisent le Coran, il ne dépassera pas leurs gosiers »
    Quant au mélange Islam et Culture, ceci est une pratique très connue. En tant que converti, il faut juste comprendre que l’Islam ne reconnait pas le Nationalisme. La oumma est une et unique et nous lisons le même livre et devrons tous appliquer les enseignements d’un et unique Coran. Comme le dit le Coran : « Cette communauté, la vôtre, est une seule communauté, tandis que Je suis votre Seigneur. Craignez-Moi donc.» (Coran : 23/52) et dit aussi : « Certes, cette communauté qui est la vôtre est une communauté unique, et Je suis votre Seigneur. Adorez-Moi donc. » (Coran : 21/92).

  2. Salam aleykoum,
    Je trouve ca bien d'avoir fait un article pour donner tous ces conseils aux personnes concernées comme moi.
    Cela faisait 3 ans que je m'interraissais a l'Islam, a apprendre d'ou je venais, dans quel but, qu'est ce que je devais faire de ma vie... et cela fait maintenant 1 an que j'ai saute le pas et que je suis convertie par la volonte de Dieu ❤.
    Votre article est tres bien construit et donne de bons conseils mashaa Allah. Merci de nous en faire profiter.
    Si je pouvais parler de mon experience face a vos conseils, je confirmerai qu'il faut prendre son temps dans la pratique. Au depart, j'ai commence uniquement avec 2 priere (celle du sobh, et ishaa.), puis petit a petit, je ressentais le besoin de faire mes 5 prieres quotidiennes, et en a peine 1 mois je les ai toutes faites depuis ce jour la.
    Par rapport aux parents, il faut les comprendre. Je vis avec ma mere et ma soeur qui n'ont pas compris mon choix et avait peur pour moi, surtout ma soeur qui pensait que j'allais changer face a elle, je n'ai pas cherche a insister aupres d'elles puisqu'elles ne viulaient pas en entendre parler. J'ai respecter leur choix. C'est complique au quotidien, je ne peux pas toujours faire mes prieres a l'heure, et je ne mange plus de viande, mais ce n'est pas grave, maintenanr je me sens bien dans mon coeur et je me qens a l'aise dans ma famille. Elles ont fini par accepter puisque meme ma petite soeur a fini par se dire "pourquoi ne pas acheter de la viande halal pour que je puisse en manger moi aussi"...
    Mashaa Allah, Dieu nous apporte au quotidien des surprises qui nous montre a quel point il pense a nous. Prenez votre temps dans votre pratique, avec vos proches, tout peut se passer par la volonté et la force de Dieu sur les choses qui nous entourent. Ayez confiance en lui. Bon courage a toutes les personnes qui souhaitent se convertir ou qui comme moi sont dans les debuts de leur nouvelle vie.

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...