facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Rappels

Comment réagir face à un sentiment de colère en Islam ?

7 747 vues

Comment réagir face à un sentiment de colère en Islam ?
La colère est un mal qui peut entraîner de nombreux autres symptômes néfastes à l’équilibre moral et physique du croyant.
Par définition, la colère est un état affectif violent et passager, résultant du sentiment d'une agression, d'un désagrément, traduisant un vif mécontentement et accompagné de réactions brutales.

Mais pourquoi l’être humain a besoin de se mettre dans un état aussi excessif?
Différentes situations peuvent menées à la colère comme la prétention, l’orgueil, l’arrogance, l’avidité, la plaisanterie incongrue et la légèreté ainsi que tout ce qui s'y apparente.
Afin de se protéger de l’émergence d’un sentiment de colère, le croyant peut procéder à la récitation de différentes invocations.

Voici quatre points à retenir pour obtenir un bon traitement curatif:
1) Se protéger contre le Démon, en prononçant notamment la formule suivante :
«A 'UDHOU BILLAHI MINA SHAYTANI RRAJIM» (Je cherche la protection d'Allah contre le Démon lapidé)
2) Faire ses ablutions:
Le prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) a dit:
« La colère vient de Satan. Satan est créé de feu. Or le feu s’éteint par l’eau.
Si donc l’un d’entre vous se met en colère, qu’il accomplisse ses ablutions. » (Rapporté par Abû Dâwûd 4785 Hadith considéré faible par Al Albanî voir Da’îf Sunan Abû Dâwûd)
3) Changer d'attitude ou de lieu: s’asseoir, s'allonger, sortir, se taire; etc....; en cas d'accès de colère
4) Faire en sorte de se rappeler la récompense due à celui qui maîtrise sa colère et les conséquences encourues par celui qui laisse éclater sa colère.

Le musulman doit aussi adopter un bon comportement et développer les qualités suivantes: la clémence, la patience, la pudeur, l'endurance, l’indulgence et le pardon.
Le Prophète (sallAllahou 'alayhi wa salam) dit :
« L’homme fort n’est pas celui qui peut terrasser les autres ; l’homme fort est celui qui sait se contrôler lorsqu’il est en colère.» (Al-Bukhari).
Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...