facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Ramadan

Pendant le Ramadan faisons le tour du monde : escale au Maroc avec Amina

285 vues

img_1

Après Ariss en Algérie, nous poursuivons notre tour du monde et nous arrêtons aujourd'hui au Maroc en compagnie d'Amina


Mon séjour au Maroc


Je m'appelle Amina, j'ai 21 ans. Cela fait presque trois ans que je suis convertie alhamdoulilah, et cette année c'est mon troisième Ramadan. Celui-ci a quelque chose de particulier puisque je jeûne au sud du Maroc dans une ville de la proche banlieue d'Agadir, dans la famille de mon mari.



Nous sommes arrivés quelques jours avant le Ramadan, j'ai donc pu assister et participer à quelques-uns des préparatifs tels que le tri minutieux et le grillage des graines de sésame, le tamisage de la farine de blé pour le pain, les gâteaux, et la soupe, ou encore l'extraction des noix d'argan pour fabriquer de l'huile culinaire.


Au Maroc, l'Islam est la religion d'Etat pratiquée par le plus grand nombre. L'enseignement de la religion est obligatoire dans les écoles publiques et les mosquées proposent des cours en complément. Les enfants apprennent donc l'Islam à l'école mais aussi à la maison. L'Islam est omniprésent : adhan, possibilité de prier au travail, pas besoin de chercher une mosquée du internet, il y en a une pour chaque quartier et chaque village, alhamdoulilah ! Ici comme partout dans le monde les gens sont malheureusement plus ou moins pratiquants cependant le ramadan est très suivi ainsi que la prière du vendredi.

Mon Ramadan


La journée commence très tôt par la préparation de la tajine pour le Sohor aux alentours de deux heures trente. A trois heures, deux hommes réveillent la ville avec des tambours et des qraqechs (castagnettes métalliques traditionnelles de la musique Gnaoua). La fin du Sohor et le début de la journée de jeûne sont annoncés par l'imam.


Après Sohor, on patiente jusqu'à la prière de Fajr en lisant le Qur'an. Viennent ensuite quelques heures de repos jusqu'au matin. Durant la journée, entre les prières, les imams donnent cours dans les mosquées, je n'y assiste pas car je ne comprends pas encore assez bien l'arabe pour profiter de leurs propos. Tout le monde peut écouter ces cours puisqu'ils sont diffusés par des hauts-parleurs. Je lis donc les livres que j'ai apporté de France sur divers aspects de la religion. Durant le Ramadan, les concours de récitations sont nombreux et l'un d'entre eux est organisé par la chaîne privée marocaine, on peut donc regarder ces émissions.A partir de seize heures trente commence la préparation de la soupe Harira pour le Ftor tout en écoutant le Qur'an. Une fois la soupe prête et la table mise, nous regardons la prière Tarawih de la Mecque retransmise sur la chaîne nationale Saoudienne jusqu'au Ftor.

A l'heure du Ftor, on entend les commerçants du quartier qui ferment leurs rideaux métalliques à l'écoute de l'adhan, la prière, puis plus rien...


… tout le monde se retrouve en famille pour rompre le jeûne !

« La soif s'en est allée, les veines sont imbibées et la récompense est confirmée, si Allah le veut. » Invocation de rupture du jeûne rapportée par Abu Dawud.

Tarawih et ambiance


L'adhan de 'Icha nous indique que la prière commence dans une dizaine de minutes à la mosquée. C'est la première fois que je pratique la prière tarawih en groupe en suivant un imam. C'est un moment d'émotion pour moi qui n'aurai jamais pensé qu'un jour je rentrerai en Islam et je prierai ici, avec toutes ces femmes qui comme moi croient qu'il n'y a de Dieu qu'Allah et que Muhammad est son prophète et messager. Alhamdoulilah !


Après le tarawih, les gens sortent souvent respirer au bord de la mer (la plage est à une quinzaine de minutes d'ici), faire une promenade, manger quelque chose... en tous cas les nuits sont courtes !


Jeûner ici est tout a fait différent de jeûner en France dans beaucoup d'aspects. Ici, le Ramadan concerne tout le monde, ce n'est pas un phénomène curieux qui fait les gros titres de journaux à polémiques. Ici, personne ne va vous regarder de travers parce-que vous portez un voile et que vos vêtements vous couvrent entièrement en plein été. Ici, l'Islam fait partie de la vie de tous les jours et pas seulement dans votre coeur (ce qui est cependant le plus important, bien-sûr). Bref, mon Ramadan ici aura été une vraie bouffée d'air, alhamdoulilah.

Parlons cuisine !

Pour le Sohor, les choix sont variés. Dans la famille, on mange plutôt des tajines de légumes variés (pommes de terre, carottes, petits pois...), mais en ce qui me concerne, je préfère manger des céréales, du lait et du jus d'orange.


Pour le Ftor, le repas est composé d'une soupe Harira, de dattes, de Chebakias, de Slilo, d'olives, de café au lait et de jus de fruits variés, et quelque fois des crêpes. Rien que ça !


La Harira est une soupe dont la préparation varie d'une famille à l'autre, d'une personne à l'autre. Ici c'est une soupe au bouillon et à la sauce tomate, épaissie avec de la farine de blé. Dans la soupe il y a des lentilles, des pois chiches et des pâtes.

Les Chebakias sont des gâteaux traditionnels dont je n'ai pas réussi à déterminer si c'était seulement du Maroc ou du Maghreb en général. Ces gâteaux à la farine, aux épices et au miel peuvent prendre des formes variées mais sont le plus souvent en forme de rose.


Le Slilo ou Sellou est un dessert traditionnel marocain qui prend la forme d'une poudre marron. C'est un dessert à base de farine, d'amandes, de cannelle, de miel, de graines de sésame et de beurre. On y ajoute parfois du sucre glace tamisé. Il se mange souvent avec le café au lait.


Que de mets délicieux vous en conviendrez !

Mais le plus important dans ce mois béni de Ramadan c'est de redoubler nos efforts dans la prière, dans le bon comportement et dans la solidarité. C'est revenir sur soi-même et tout faire pour être meilleur, afin que tous ces efforts ne soient pas seulement l'apanage du mois sacré, mais qu'ils soient pratiqués toute l'année inchaAllah.

J'espère avoir réussi à vous rendre un tant soit peu l'ambiance qui règne au Maroc durant le Ramadan, à la fois festive et de recueillement.


Je vous souhaite à tous un merveilleux Ramadan où que vous soyez !

Et j'ai une pensée toute particulière pour mes parents restés en France mais qui savent que combien rien de tout cela n'aurait été possible sans eux, merci à eux.

AJIB.fr : Nous tenons à remercier Amina pour la qualité de son témoignage ainsi que pour sa participation. Qu'Allah swt la récompense.amine
Commentaires (8)
  1. As salam alaykum,

    Baraka'Llâhu fiki Amina, ton témoignage est très complet. Je n'ai pas évoqué à travers le mien les sorties nocturnes (abusives), et les concours à la mosquée pour les enfants...zut ! :)

  2. Salam alaykoum !

    Barakallahufiki Amina =)

  3. As-salamû' alaykum,

    Baraka Llâhu fik Amina pour ce témoignage, je suis également à Agadir et je confirme ton récit.
    Malgré la chaleur qui règne en ce moment sur Agadir, j'ai beaucoup plus de facilité à y jeûner qu'en France, cela est surement dû à l'ambiance qu'il y règne, alhamduli Llâh.

  4. Salam aleykoum

    MachaAah que d'émotion en lisant ce récit. J'ai eu l'impression d'y etre et il me tarde!

    BarakALlahu fiki

  5. Salamalaykoum wa rahmatulah, merci à toutes :-) et encore une fois bon ramadan !

  6. assalam 'alaykum
    beau témoignage machallah celà donne envie de te rejoindre tout comme Ariss !

  7. salam aleikom,

    un grand merci Amina pour ce témoignage et toutes ces émotions, machallah très beau récit!

    Merci à Ajib pour cet échappée à travers le monde et ce moment de partage et d'échange. Je profite aussi pour féliciter Oum IlyesAssia pour son escale en Egypte, Moutahira pour l'Irlande et Ariss en Algérie, cela donne envie de partir en voyage.
    J'espère que je pourrais faire aussi bien que vous pour la Tunisie...La barre est Haute!!!

  8. As salamo 3alaikom Je suis originaire également de la banlieue d'Agadir et ton récit et très émouvant Qu'Allah te bénisse en ce moi sacrée.Et qu'Allah fasse que ce mois soit le plus bénéfique possible pour notre foie.

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam

Le mauvais œil est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer ce qu'est...

L'adultère et la fornication en Islam

Par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent l'infidélité (avoir...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Salât joumou’a

La prière du vendredi est une obligation pour les hommes. Allah (soubhanou wa ta’ala) dit : « Ô vous qui avez cru! Quand on appelle à la Ṣalāt du jour du Vendredi, accourez à l’invocation...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...