Ramadan

Ramadan: évitons le gaspillage alimentaire

Gaspillage nourriture





Commentaires (7)
  1. Har dit :

    Salam aleykoum,
    Il s’agit toujours d’un bon rappel car malheureusement il y a effectivement beaucoup de gaspillage. Tant de nourriture qui pourrait être offert en sadaqua à des personnes dans le besoin. De plus nous subissons un matraquage publicitaire inadmissible !

    Qu’Allah SWT nous facilite et nous pardonne amine.

    Wa aleykoum salam.

  2. Samy guépard dit :

    Salem aylikoum
    Hé n oublions pas que c est un mois de sacrifice !!! J ais honte quand je vais chez des amis ou familles et que les tables sont pleines …faites le rappel autours de vous …hé bon ramadan à vous qui cette année est difficile

  3. Har dit :

    Salam aleykoum,

    Campagne à diffuser :

    http://www.ufcm.fr/campagne-ramadan-10-conseils

    Wa aleykoum salam.

  4. Oum Ilyès dit :

    As salam alaykoum

    Barak Allahu fikum pour ces rappels dont on a tellement besoin dans la oumma, je trouve vraiment indécent tout ce que certaines familles préparent à l’occasion de l’iftar subhanallah ! Quand on sait que certains de nos frères et soeurs ne trouvent même pas de quoi rompre leur jeûne…

    a t-on vraiment besoin de se rendre malade ainsi ? (obésite croissante dans la oumma, augmentation des maladies cardio-vasculaires etc….) Tout ceci n’est que la conséquence logique de nos excès !

    Il y a pourtant beaucoup de a7adîth qui vont dans le sens contraire.

    Selon Abou Horaïra, l’Envoyé de Dieu a dit : « Un plat (prévu) pour deux (convives) peut en nourrir trois, un plat pour trois peut en nourrir quatre. »
    Nafi’e a dit : « Ibn ‘Omar n’a jamais mangé sans qu’on lui amène un pauvre malheureux pour manger avec lui… »
    Rapporté par Al Bukhari.

    D’après Ibn `Umar (qu’Allah soit satisfait de lui),

    « Le Prophète (pbAsl) a dit: « L’infidèle mange dans sept intestins tandis que le Croyant mange dans un seul intestin ».

    Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 3839

  5. Abdelmajid dit :

    Salam ‘alaykum,

    Consternant que certains en sont encore là… 14 siècles plus tard.

    Pour ma part, pour l’iftar en famille, c’est trois dattes et un verre de lait chacun. Une chorba/harira et une voir deux petites brik. Le tout avec de l’eau. Al Hamdoulillah.
    Un petit Tarawih à la mosquée ou en famille, et quand je rentre c’est dodo avant de se lever pour le shour avec un « petit » déjeuner standard.

    Mon corps est habitué et je ne pourrai manger plus.

    Quand je lis des 6-7 plats, c’est hallucinant!
    C’est un coup à vomir tout sur place. Et c’est à l’opposé de l’école du jeûne de ce mois béni de Ramadan. D’autant plus que je ne vois pas l’intérêt du jeûne de ceux qui agissent ainsi, quand toute la journée se passe la digestion des montagnes de nourriture qu’ils ont ingurgité dans la nuit

    Je pense vraiment que cette tradition de bouffe à outrance se trouve dans certaines familles arabes. On ne retrouve pas ce délire chez les musulmans européens ou asiatiques.

    Mais al hamdoulillah que pour beaucoup de jeunes musulmans(anes) de ce pays qui ont fondé leur propre foyer, ils ont changé cette mauvaise tradition arabe hérité de leurs parents ou grand-parents, en la remplaçant par la vrai tradition islamique. De faire de ce mois, un mois d’effort sur soit pour se dépasser, un mois d’adoration, de patience et d’endurance inshAllah

  6. Slimen dit :

    Salam alaikoum,

    Profitons de ce mois pour augmenter nos actes d’adorations sans désobéir à Allah (SWT) qui nous l’indique très bien dans les versets cités dans l’article.
    Personnellement j’aime bien manger et lorsqu’arrive l’heure de l’IFTAR je ne mange pas beaucoup et malgré tout je me sens fatigué.
    Ensuite nous connaissons très bien la suite « je suis trop fatigué pour faire salat TARAWIH ».

    Respectons les commandements d’Allah (SWT) et accomplissons notre jeûne dans la dévotion.

    Ramadan Mubarak et qu’Allah (SWT) nous protège.

  7. abdelmajid dit :

    Faut qu on est un esprit de solidarité si non y a rien à faire

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *