facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Rappels

Est-il vrai que la durée du deuil est de 40 jours en Islam?

95 909 vues

Est-il vrai que la durée du deuil est de 40 jours en Islam?
La vie dans ce monde ici-bas peut nous paraître infinie, jusqu’au point d’en oublier la mort qui nous guette tous, sans condition de sexes ou d’âges.
Les musulmans sont appelés à comprendre que la mort est inéluctable, et même si celle-ci est douloureuse pour la personne concernée par la perte d’un être proche, il est nécessaire de ne pas oublier de pratiquer ses règles propres à l’Islam.

Contrairement aux croyances de beau nombre de musulmans, il n’y a aucune valeur spirituelle du 40 ème jour de deuil en Islam.
Le mythe des 40 jours vient des coutumes de l’ancienne Egypte où les Égyptiens attendaient 40 jours uniquement pour sécher le corps et le momifier ensuite...
Chez les musulmans, le deuil des proches dure 3 jours. Durant ce temps, il est possible de pleurer, mais le port des bijoux, du parfum, ou la pratique d’activités ludiques, n'est pas recommandé.
La femme endeuillée est soumise à plusieurs obligations. En effet, la veuve est astreinte à une période de viduité de 4 mois et 10 jours. Pendant toute cette période, elle ne devra pas porter de vêtements attirant les regards ou de bijoux, ni sortir de chez elle sans nécessité. Il est également interdit de la demander en mariage pendant cette période.

D'après Zaynab (qu'Allah l'agrée), le Prophète (sallAllahou 'alayhi wa salam) a dit: « Il n'est pas permis à une femme qui croit en Allah et au jour dernier de faire le deuil pour un mort au delà de trois jours sauf pour le mari pour lequel le deuil est de 4 mois et dix jours ».
[Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°1280 et Mouslim dans son Sahih n°1490].

La femme n’est pas autorisée à se marier pendant sa période de deuil de 4 mois en 10 jours.
Cependant, il existe une exception pour la femme enceinte lorsque son mari décède alors la fin de son délai sera le moment de son accouchement.
Allah (soubhanou wa ta'ala) a dit: « Ceux d'entre vous que la mort frappe et qui laissent des épouses; celles-ci doivent observer une période d'attente de 4 mois et 10 jours. Passé ce délai, on ne vous reprochera pas comment elles disposeront de leurs propres personnes d'une manière convenable. Et Allah est parfaitement connaisseur de ce que vous faites ». (Coran 2/234).
Allah (soubhanou wa ta'ala) a dit: « Et celles qui sont enceintes, la fin de leur délai est leur accouchement ». (Sourate 65/4).

Sur la question du deuil, les innovations prennent souvent le pas sur les règles en Islam. En effet, certaines personnes organisent un repas après les 40 jours de deuil, alors que celui-ci n’est pas prescrit par les règles coraniques.
D’autre part, les visites au cimetière sont permises, à condition qu'elles ne soient pas trop régulières, ni trop démonstratives.
On doit demander le pardon pour les morts, car l’invocation pour eux dans chaque jour (sans détermination) est la meilleure chose qu’on peut faire.

« Et [il appartient également] à ceux qui sont venus après eux en disant: "Seigneur, pardonne-nous, ainsi qu’à nos frères qui nous ont précédés dans la foi; et ne mets dans nos cœurs aucune rancœur pour ceux qui ont cru. Seigneur, Tu es Compatissant et Très Miséricordieux" ».
(Sourate 59/10).

Les enfants doivent demander le pardon pour les parents, car la meilleure invocation pour les parents c’est celle venant des enfants comme le dit le verset suivant :
« Ô mon Seigneur! Fais que j’accomplisse assidûment la Ṣalāt ainsi qu’une partie de ma descendance; exauce ma prière, ô notre Seigneur!
Ô notre Seigneur! pardonne-moi, ainsi qu’à mes père et mère et aux croyants, le jour de la reddition des comptes. » (Sourate 14 / 40 et 41).

Au moment du deuil, beaucoup de croyants se laissent aller à une tristesse démesuré au lieu de développer les actes pour le pardon d’Allah (soubhanou wa ta'ala) en faveur de leurs parents:

Le prophète (sallAllahou 'alayhi wa salam) a dit : « Lorsque la personne meurt, ses actions s’arrêtent sauf trois choses : une aumône continuelle [qui continue après sa mort], ou une science dont les gens tirent profit [qu'il a laissée], ou un fils pieux qui invoque Dieu en sa faveur. »
[Rapporté par Mouslim [1631], d’après le hadith d’Abou Houréïrah].
Commentaires (4)
  1. Soub ana'ALLAH
    Qu'ALLAH nous guide !

  2. Je veux bien des explications consternant lislam

  3. Salamo3alaycom,
    Je souhaiterais savoir mon père Allah yarhamo,o yarham jami3 moslimine, est décédé, donc est il possible de faire la pratique des 40 jours juste avant, ou pas car je ne pourrais pas me libérer pour juste le 40 ème jours.
    Salamo3alaycom wa rahmat Allah wa barakato.

  4. Bonjour, j'ai perdu mon époux cela va bientôt faire 4 mois. Ma question est la suivante : Puis-je allée chez ma coiffeuse dans son salon pour me faire couper les cheveux ?

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...