facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

Questions importantes concernant le jeûne de ramadhan (2)

86 vues

Questions importantes concernant le jeûne de ramadhan (2)

Par Tamime Khemmar.

Qui est dans l’obligation de jeûner ?

Le jeûne de ramadhan est une obligation pour celui qui réunit ces six conditions :

Condition 1 : Être musulman

Celui qui se convertit à l’Islâm le dixième jour de ramadhan, par exemple, doit jeûner le reste du mois, mais ne doit aucunement récupérer les dix premiers jours qu’il n’a pas jeûnés.

Condition 2 : Posséder sa raison

Celui qui n’a pas sa raison et ne peut pas discerner entre les choses n’est pas dans l’obligation de jeûner, comme l’enfant en bas âge et le vieillard.

Comment apprendre à nos enfants le jeûne de Ramadhan ?

Condition 3 : Atteindre la puberté

Ceci se reconnait par les signes suivants :

– Atteindre 15 ans ;

– Voir pousser le poil pubien[1] ;

– L’éjaculation du sperme avec jouissance, lors du sommeil ou en étant éveillé ;

– L’apparition des menstrues pour les femmes.

Si l’un des signes physiques de la puberté (poil pubien, sperme ou menstrues) se produit avant l’âge de 15 ans, doit-on jeûner ?

Si l’un de ces signes se produit, le garçon ou la fille auront atteint la puberté (bouloûgh).

Même s’ils ont moins que 15 ans (10 ou 11). Ils sont alors dans l’obligation d’accomplir la salât et de jeûner ramadhan.

Protégeons nos enfants (3)

Conseil important aux parents

Il est du devoir des parents d’apprendre à leurs enfants le jeûne et de les y habituer lorsqu’ils sont en bas âge, afin de leur faciliter ce culte, si important, lorsqu’ils atteindront la puberté et qu’ils seront dans l’obligation de le faire.

Condition 4 : La capacité de jeûner

C’est-à-dire que l’on peut jeûner sans peine. Car celui qui ne peut pas jeûner n’est pas dans l’obligation de le faire.

Qui sont ceux qui sont incapables de jeûner et que doivent-ils faire ?

Il y a deux catégories :

1- Celui qui est dans une incapacité permanente de jeûner.

Comme le vieillard et le malade incurable. Ils doivent expier en donnant un repas à un pauvre pour chaque jour qu’ils n’auront pas jeûné.

Si le mois de ramadhan compte 30 jours, ils doivent nourrir 30 pauvres. S’il compte 29 jours, ils doivent en nourrir 29.

Cela peut se faire de deux manières :

Soit donner à manger à un pauvre chaque jour (29 ou 30), soit préparer à manger pour 29 ou 30 pauvres et leur donner à manger en même temps.

2- Celui qui est dans une incapacité temporaire de jeûner, comme celui qui tombe malade pendant le mois de ramadhan et trouve de la peine à jeûner, qu’il mange et récupère ce jour.

Condition 5 : Être résident

Celui qui est en voyage n’est pas obligé de jeûner.

Sauf si cela ne lui est pas trop difficile. Dans ce cas, il est préférable pour lui de jeûner.

Seulement celui qui est éprouvé par le jeûne lors du voyage, celui-là doit au contraire manger.

Condition 6 : Qu’il n’y ait aucune raison qui empêche le jeûne

Ceci concerne les femmes lors des menstrues et après l’accouchement. Dans ce cas-là, elles ne peuvent pas jeûner mais doivent récupérer les jours.

Question importante concernant la femme lors de ses menstrues

1- Certaines femmes sont purifiées de leurs menstrues la nuit mais n’accomplissent pas les grandes ablutions (ghousl) avant le lever du jour, puis, ne jeûnent pas le jour suivant à cause de cela.

Ceci est une erreur. Elles peuvent jeûner même si elles n’ont pas accompli leurs grandes ablutions avant le lever du jour.

2- D’autres femmes voient leurs menstrues apparaitre après le coucher du soleil et avant qu’elles n’aient accompli la salât du maghrib. Elles pensent alors que leur jeûne n’est pas valide.

Ceci est aussi une erreur car si le soleil se couche et que la femme n’a pas vu apparaitre ses menstrues, son jeûne est valide. Même si les menstrues se produisent une seconde après le coucher du soleil.

Allah est plus Savant.

[1] Poil rigide situé sur les organes génitaux de l’homme et de la femme.

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Épilation des sourcils en islam chez les femmes

De nos jours, la société de l’image dans laquelle on évolue, tend à nous faire assimiler l’idée que la beauté repose principalement sur l’apparence, ce que l’on reflète extérieurement, sans laisser beaucoup de place à la...

Qiyam Al-Layl - la prière de nuit

La prière n'est pas seulement un repos pour le croyant mais aussi une façon de s'engager dans un échange avec notre Créateur. Doubler les invocations ou le nombre de prières supplémentaires permet d'être gratifié de...

Pratiques islamiques pour accueillir un nouveau-né

La naissance d’un enfant. Sans doute l’un des plus beaux jours de notre existence, si ce n’est le plus beau. Un instant unique, un moment magique, un souvenir gravé à jamais dans nos cœurs et...