facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Rappels

Prêter de l'argent: les bienfaits et la récompense

6 888 vues

Prêter de l'argent: les bienfaits et la récompense
Les qualités qui permettent de dissocier les musulmans et les mécréants, sont la solidarité et la générosité.
En effet, aider son frère est une valeur que chaque musulman doit cultiver au quotidien. Allah (soubhanou wa ta'ala) a prévu pour les plus généreux des récompenses terrestres et divines.

Le Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) a dit : « Allah vient en aide au serviteur tant que ce dernier vient en aide à son frère. » « Celui qui s’occupe des besoins de son frère, Allah s’occupera de ses besoins. » (Rapporté par Muslim).
Le croyant peut aider les nécessiteux de plusieurs manières. Il peut les nourrir ou les abreuver, leur offrir des vêtements pour les habiller, les conseiller sincèrement, prendre des nouvelles, donner de son temps, ne serait-ce faire des invocations ou croiser son frère avec un visage souriant.
Le musulman a par ailleurs la possibilité supplémentaire de pouvoir aider financièrement celui qui est dans le besoin.

D'après 'Abdallah Ibn Mass'oud (qu'Allah l'agrée), le Prophète (sallAllahou 'alayhi wa salam) a dit: « Il n'y a aucun musulman qui prête à un musulman deux fois sans que cela ne soit équivalent au montant en aumône ».
(Rapporté par Ibn Maja dans ses Sounan n°2430 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Ibn Maja).
Veiller au bien-être de ses frères et cultiver l’entraide est un principe fondamental dans la vie d’un croyant.

Allah (soubhanou wa ta'ala) dit:
« Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression. Et craignez Allah, car Allah est, certes, dur en punition ! » (Coran 5/2).
Ainsi, l’entraide est un ordre divin et comme chaque obligation, le musulman doit le faire avec ferveur et sincérité. Allah (soubhanou wa ta'ala) nous a donné assez de richesses sur terre pour faire perdurer l’humanité, mais si l’égoïsme prend le dessus, les hommes créeront leurs propres pertes.
Nos principaux besoins d’ordre primaire sont l’adoration d’ Allah et la foi, et en vérité se nourrir et se vêtir sont des besoins secondaires qui doivent être développer à travers la fraternité.

D’apres Abû Hourayra (qu’Allah l’agrée) le Prophète (sallAllahou 'alayhi wa salam) a dit :
« Quiconque soulage un croyant d’une des situations affligeantes de ce monde, Allah le soulagera de l’une des situations affligeantes le Jour de la Résurrection. Quiconque rend les choses faciles à quelqu’une en difficulté, Allah lui rend les choses faciles dans ce monde et dans l’autre. Quiconque couvre un musulman, Allah le couvre dans ce bas-monde et dans l’autre. Allah aide son serviteur tant que celui-ci aide son frère. Celui qui parcourt un chemin à la recherche de la science, Allah lui facilite un chemin vers le Paradis. Toutes les fois que les gens se réunissent dans l’une des maisons d’Allah pour réciter le Livre d’Allah et pour l’étudier entre eux, la sérénité descend sur eux, la miséricorde les couvre, les anges les entourent de leurs ailes et Allah les mentionne devant ceux qui sont auprès de Lui. Quant à celui que ses œuvres ont mis en retard, il ne sera pas mis en avance par son appartenance [ nasah ] ». [Hadîth sahîh, rapporté par Muslim (n°2699)].

Aider les autres fait partie des 60 actes méritoires et expiatoires que le musulman doit fortifier tout au long de sa vie.
Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...