facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Rappels

Quels sont les prénoms interdits en Islam ?

94 568 vues

img_1
Tous les prénoms ne sont pas autorisés en Islam. Certains sont interdits, et certains sont déconseillés. 
La liste ne fait pas l'unanimité auprès des savants mais certains savants interdisent ou déconseillent notamment les prénoms suivants:

- Ceux qui comportent une caractéristique au fait d’associer à Allah (soubhanou wa ta’ala), comme nommer quelqu’un «‘Abd » d’autre qu’Allah (« serviteur » ou « esclave » ou « adorateur ») ; par exemple : ‘Abd Al-‘Ouzzâ (serviteur d’Al-‘Ouzzâ), ‘Abd Al-Ka‘ba (adorateur de La Ka‘ba), ‘Abd Houbal (serviteur de Houbal), ‘Abd Ar-Raşoûl (serviteur du Messager), ‘Abd Az-Zouhayr (serviteur d’Az-Zouhayr).

- Ce qui est propre à Allah et qui ne convient qu’à Lui, comme : Ar-Rahmâne, Al-Qouddoûs, Al-Mouhaymin, Al-Khâliq. On peut y assimiler : Malik Al-Amlâk (le roi des rois) et Qâdî Al-Qoudât (le juge des juges).

- Les noms des démons, comme : ’Iblîs, Chaytân, Al-A‘war, Al-Walhân, Khinzab.

- Les noms des pharaons et des tyrans, comme : Fir‘awn, Hâmân, Qâroûn.

- Les noms qui sont propres au Coran, comme : Fourqâne.

- Les noms qui sont propres aux mécréants, comme : Georges, Paul, Patrice, Yoûghourta, Maşinişa.

- Les noms qui comportent un éloge (liste qui ne fait l'unanimité), comme : Barra (pieuse), Îmân (foi), Islâm, Abrâr (pieux), Taqwâ (crainte d’Allah ou piété) ; de même que les surnoms comme : Mouhyî Ad-Dîn (« le revivificateur de la religion »), ‘Imâd Ad-Dîn, Roukn Ad-Dîn (le pilier de la religion), car, cela comporte éloge et mensonge. En font partie, également, les nouveaux surnoms qui désignent un signe miraculeux, comme : Houdjdjat Allah (argument d’Allah), Âyat Allah (signe d’Allah), Bourhân Ad-Dîn (la preuve de la religion), Houdjdjat Al-Islâm (l’argument de l’Islam). Car les Messagers sont le seul argument d’Allah pour Ses créatures. En fait partie, également, le fait de s’appeler : Sayyid An-Nâs (le seigneur des gens), Sayyid Al-‘Arab (le seigneur des Arabes), Sayyid Al-‘Oulamâ’ (le seigneur des savants), Sayyid Al-Qoudât (le seigneur des juges).

- Les noms comportant un blâme, ou un mauvais qualificatif , comme : Hazn (difficile), Chihâb (météore), Dhâlim (oppresseur), Nâhid(4) (femme aux seins volumi­neux), Ghâda (femme belle et gracieuse), Kâhin (devin) et Kâhina, Djahannam (géhenne), Sa‘îr (fournaise), Saqar, Houtama, ‘Âsiya (désobéissante), Al-A‘war (le borgne), Al-Abras (le lépreux), Al-Adjrab (le galeux), Al-A‘mache (qui a les yeux chassieux), etc.

- Les noms dont la négation signifie pessimisme, comme : Nadjîh (qui a du succès), Baraka (bénédiction), Aflah (plus réussi), Yaşâr (facilité, aisance), Rabâh (gain).

- Il est détesté de porter les noms des anges, comme : Djibrîl, Mîkâ’îl, Isrâfîl, car ce sont des noms qui sont spécifiques à eux. Cela devient interdit quand on donne aux filles les noms des anges, comme : Malâk (ange), Malaka (“ange” au féminin), car cela ressemble à la pratique des polythéistes qui faisaient des anges les filles d’Allah (soubhanou wa ta’ala).

[youtube]
Commentaires (10)
  1. salam alikoum.pourquoi vous avez cités specialement yougurtha et massinissa?comment pouvez VOUS .CAR les traiter de mécreants?CAR SI ON SUIT votre logique meme les prénoms qui étaient dans la jahiliya chez les arabes doivent etre interdit!ils adoraient des statues ET étaient donc des méctréants.messieurs du site :vous écrivrez au nom de notre notre religion L'ISLAM.l'islam est une religion qui unit les gens et qui les rapprochent.avant de publier un écrit, il faut bien le relire et voir s'il ne touche pas les sentiments d'un autre musulman.messieurs salam alikoumet que dieu vous garde.

  2. Houdjdjat Al-Islâm ibn taymia par exemple ?

  3. Sur quoi vous vous appuyez pour le fait de porter des prénoms comme Paul ou Georges soient interdit. Et en quoi ces prénoms sont mécréants? Ils sont non arabes, oui. Mais pourquoi mécréant, si leur signification n'est pas mauvaise et ne fait pas parti des interdit, pourquoi serait ce mécréant? Merci

    Pouvez me donner votre avis sur mon prénom? Je m'appelle Lorenzo et cela veut dire "Couronné de lauriers".

  4. Salemoulaykoum vous avez des preuves de ce que vous avancez ? Notamment sur le prénom imane ( très répandu au Maghreb) et djibril également à la mode ces dernières années. Car la notion de haram nécessite un nass ( texte authentique), ne rendez pas qq chose haram alors qu'Allah azawajel ne l'a pas interdit et s'il y a divergence donnez l'ensemble des avis et allah ou ahlem

  5. Je voudrais svp que ma fille s'appelle Ramadame est ce nom est correct

    1. La pauvre faut penser à elle avant sa donner des prénoms de la sorte.

  6. Chez nous on prénomme "Abd allah" Que dites-vous ?

    1. Abd Allah,et Abd Rakhman,sont les deux prénoms les plus aimés de Dieu !!

  7. Ma fille se prénomme Kanko est ce qu'elle peut continuer avec ce nom où on doit le changer

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...