facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Mode de vie

Manger halal selon l’islam

93 489 vues

Manger halal selon l’islam
L’Islam fait désormais partie des sociétés occidentales et à ce titre les familles musulmanes immigrées œuvrent à la reconnaissance et à l’institutionnalisation de la religion musulmane avec tout ce que cela comporte. L’accroissement de la consommation et de la production des produits dits "Halal" ont pris une ampleur considérable et engendre de ce fait beaucoup de questions.

Au fil des années, l’Islam et sa pratique ont évolué chez les musulmans européens et leur rapport au Halal s’est métamorphosé de génération en génération. Si nos parents et grands-parents devaient par manque de commerces Halal se contenter de ce qu’ils avaient sous la main, les jeunes générations ont aujourd’hui une conception du halal plus importante proche d’un état de pureté indispensable à la pratique de leur religion. L’interdiction du porc et de l’alcool est fortement pratiquée chez les jeunes nés sur le sol européen.

Mais qu’en est-il de la consommation de viande chez les musulmans résidents en Occident ? Peuvent-ils supposer que la viande commercialisée dans les boucheries non Halal leur est licite ? Peuvent-ils déterminer avec certitude qu’avant d’égorger l’animal le boucher a au préalable évoqué le nom d’Allah ?
Suffit-il de dire « Bismi Allah » pour consommer de la viande, du poulet et du poisson servis dans les restaurants des pays non musulmans ?

Selon le Cheikh Abdul-Rahman al-Barrak, les viandes servies dans les pays occidentaux comportent différentes catégories. Ce qu’il est d’abord utile de rappeler c’est que le poisson est consommable pour le musulman quel que soit la manière dont il a été tué. S’agissant des autres catégories, si les producteurs de viande sont chrétiens ou juifs et qu’ils n’ont pas recours à la suffocation, au choc électrique ou à l’étourdissement pour tuer l’animal, alors la viande est considérée comme licite.

Hormis la viande cachère, ce cas de figure ne se présente que très rarement. Des médias tel que Al-Kanz ont même mis en évidente de sérieux dysfonctionnement. Les fraudes organisés, les certifications ou les contrôles douteux des viandes Halal existent malheureusement. Il est donc préférable de se limiter à la viande Halal ou Cachère de confiance et de s'écarter du doute.

A ce propos Allâh ta`âlâ dit dans le Qour’ân : «Vous sont permises, aujourd’hui, les bonnes nourritures. Vous est permise la nourriture des gens du Livre, et votre propre nourriture leur est permise.» [Sourate 5 Al-Mâ’idah - V5].

Allâh ta`âlâ dit dans le Qour’an : «Vous sont interdit : le cadavre al-maytah, le sang, la chair du porc, l’animal qui est égorgé en mentionnant autre que Allâh, l’animal qui est mort étranglé, l’animal qui est frappé jusqu’à ce que mort s’en suive, l’animal qui est mort par une chute de haut, l’animal qui été tué par un ou des coups de corne d’un autre, l’animal que les fauves ont commencé à dévorer – sauf si vous l’égorgez alors qu’il est encore vivant-, et l’animal qui a été égorgé pour une offrande pour autre que Allâh». [Sourate 5 Al-Mâ’idah - V3].

Dans la loi d’Allah Soubhana wa ta’ala il n’est pas permis de consommer de la viande non halal, si la bête est égorgée d’une manière conforme à la loi islamique alors il sera permis d’en manger. Aucun doute sur ce sujet comme l’ont évoqué les jurisconsultes. Manger d’une viande sans savoir d’où elle provient ni si elle a été égorgée d’une manière légale l’a rend impropre à la consommation du musulman.

 

Dans le SaHîH de Mouslim, d’après `Adiyy Ibnou Hâtim, il a dit : « J’ai interrogé le Messager de Allâh Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam au sujet du gibier, il a dit » : “Quand tu tires une flèche, cite le nom de Allâh, si tu trouves le gibier mort manges-en sauf si tu l’as trouvé tombé dans l’eau, à ce moment tu ne sais pas s’il est mort de noyade ou si c’est ta flèche qui a été la cause de sa mort ”.»
L’incertitude sur la raison de la mort de l’animal interdit d’en consommer, c’est à partir de ce Hadith évoqué par le Prophète Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam que les savants en ont déterminé à l’unanimité son caractère illicite.

Cependant au musulman de s’évertuer à éviter ce qui est manifestement interdit et à s’écarter des choses suspectes pour sauvegarder sa religion et protéger son corps contre toute nourriture interdite.
Commentaires (2)
  1. [5:3] Vous sont interdits la charogne, le sang, la chair du porc, ce qui a été dédié à un autre que Dieu, ce qui s'est étouffé, ou ce qui est mort à la suite d'un coup, ou mort d'une chute, ou mort d'un coup de corne, ou ce qu'une bête féroce a dévoré, sauf ce que vous sauvez, et ce qu'on a égorgé sur les stèles, ainsi que de procéder au partage par des flèches divinatoires; cela est perversité. Aujourd'hui, les dénégateurs désespèrent de votre religion; ne les craignez pas, craignez-Moi. Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, J'ai parfait sur vous Mon bienfait, et Je vous agrée la soumission comme religion. Si quelqu'un est contraint par la faim, sans inclination vers le péché, alors Dieu est Pardonneur, Miséricordieux.

    Ceci est la traduction la plus proche. Ne confondez pas les lois de Dieu dans le Coran, avec les lois que les hommes jadis ont inventé et faussement accusé le prophete Mohamed de les avoir conçus, ou reçu comme révélation, car ceci est faux. La seule sounna à suivre est celle de Dieu.

    Dieu cite ici les manieres INTERDITES de tuer un animal pour consommation mais nulle part que l'egorgement est la seule maniere. Sauf pour un seul évenement et ceci pendant le Hajj ( le pélerinage), et que l'on peut retrouver dans la sourate 22 qui est intitulé: Hajj, le pélerinage:

    [22:36] Pour vous, Nous avons désigné les bêtes corpulentes comme faisant partie des
    rites de Dieu. Un bien s'y trouve pour vous. Mentionnez donc sur elles le nom de Dieu,
    quand elles sont en rang. Puis, une fois qu'elles seront tombées mortes sur leur flanc,
    mangez-en et nourrissez le mendiant et le démuni. C'est ainsi que Nous vous les avons
    assujetties afin que vous soyez reconnaissants.

    Il faut prononcer le nom de Dieu pour CHAQUE nourriture avant de la manger, et pas uniquement la viande.
    Il est cité dans cet article que Dieu nous a rendu licite la nourriture des gens du Livre, donc la viande aussi sauf celles que Dieu a interdit dans les sourates suivantes: 2:173, 5:3, 6:145 et 16:115

    Bien sure, lire les bonnes traductions, sans aucune influence de l'interpretation de l'auteur ou des hadtihs qui n'ont jamais été accepté par Dieu.
    Dieu dit du Coran, qu'il est complet et bien détaillé, donc pourquoi est ce que les musulmans insistent à dire qu'ils ont besoin des hadiths pour mieux comprendre le Coran et qu'ils donnent plus de details. Donc ce que les musulmans veulent dire est que Dieu a oublié, ou alors mal expliqué???????


    Que Dieu nous pardonne

    Paix sur vous

    Nas

    [7:2] Un Livre qui est descendu sur toi, qu'il n'y ait aucune gêne dans ton coeur à son sujet, afin que tu avertisses par lui, un rappel pour les croyants.
    Avertir par Lui, donc le Coran et pas d'autres hadiths.

    [45:6] Voici les signes de Dieu que Nous te récitons en toute vérité. Alors en quel
    hadith, après Dieu et Ses signes, croiront-ils ?

    [7:3] Suivez ce qui est descendu sur vous, de la part de votre Seigneur, et ne suivez aucun allié en dehors de Lui. Vous vous rappelez peu!
    ( Dieu a faire descendre le Coran comme révélation et rien d'autre)

    [6:114] Chercherai-je un autre juge que Dieu, alors que c'est Lui qui a fait descendre vers vous ce Livre détaillé? Ceux auxquels Nous avons donné le Livre savent qu'il est descendu de ton Seigneur avec la vérité. Ne sois donc pas parmi les sceptiques.

    [31:6] Parmi les hommes, il en est qui, sans aucune science, achète des hadiths divertissants pour égarer hors du chemin de Dieu et pour le prendre en raillerie. Pour ceux-là: un châtiment humiliant.

    [77:50] Après cela, en quel hadith croiront-ils donc ?

    [6:19] Dis: "Qu'y a-t-il de plus grand en fait de témoignage?" Dis: "Dieu est témoin entre moi et vous, ce Coran m'a été révélé pour que je vous avertisse par lui, ainsi que tous ceux qu'il atteindra. Allez-vous témoigner qu'il y ait d'autres divinités avec Dieu?" Dis: "Je ne témoigne pas". Dis: "Il n'y a que Lui, Divinité unique. Je suis innocent de ce que vous Lui associez".

    [12:106] La plupart d'entre eux ne croient en Dieu qu'en étant associateurs. ( en commetant shirk)

    [9:97] Les Arabes sont les plus endurcis en dénégation et hypocrisie, et les plus enclins à méconnaître les limites que Dieu a fait descendre sur Son messager. Dieu est Connaissant, Sage.



    Le Veritable Islam est Dérivé du Coran et non des Traditions ou Cultures du Peuple Musulman.

  2. Est ce que ont a le droit de manger la viande non halal ?

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...