facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Rappels

Peut-on mentir en Islam ?

9 835 vues

img_1
Par définition, le mensonge est ce qui contredit la vérité, et on sait à quel point cette dernière est un point fondamental à respecter en Islam.
« Seuls forgent le mensonge ceux qui ne croient pas aux versets d’Allah; et tels sont les menteurs. » [Coran 16/105].
Le mensonge est détesté d’Allah (soubhanou wa ta'ala) et il est ce qui caractérise le mieux les hypocrites.
D'après ‘Abdallah Ibn ‘Amr Ibn El ‘Ass (qu'Allah soit satisfait de lui) le Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) a dit :
« Quatre caractéristiques, désignent l’hypocrite. Celui qui est imprégné par une d’entre elles, montre un penchant pour l’hypocrisie, jusqu'à ‘à ce qu’il s’en débarrasse ».
Le mensonge est donc interdit en Islam car il mène le menteur à la dépravation.
« Ô vous qui croyez! Craignez Allah et soyez avec les véridiques. » [Coran 9/119].

De façon générale, aucune forme de mensonge n’est autorisé et les hadiths sont catégoriques sur la question :
« Le mensonge n’est valable ni étant sérieux ni en plaisantant. » (rapporté par Al-Bayhaqiyy)
« Malheur à celui qui parle aux gens et qui ment pour les faire rire, malheur à lui, malheur à lui. » (rapporté par l’imam ‘AHmad dans son mousnad).
Le pire des mensonges est celui à l’encontre d’Allah puis vient celui qui entache Notre Prophète (sallAllahou 'alayhi wa salam).
D’autres mensonges sont absolument à éviter comme prétendre avoir fait un rêve alors que l'on n'en a pas fait ou promettre à un enfant de lui donner quelque chose en mentant.
La sincérité et le désir de véracité doivent animer le musulman afin de faire de lui une personne digne de confiance aux yeux des gens.

Mais ces propos sont à nuancer car le mensonge n’est pas toujours une mauvaise chose. Il y a des moments où le mensonge est toléré.
Effectivement, quand celui-ci est profitable, meilleur pour le bien-être général, ou peut permettre une réconciliation, il peut alors être utilisé par le croyant.
Cette duplicité dans la religion musulmane a pour but de créer une bonne entente dans la communauté et de préserver la paix.
Umm Kulthûm a entendu l'Envoyé d’Allah (sallAllahou 'alayhi wa salam) affirmer :
« N'est pas menteur celui qui s'efforce de réconcilier les gens en propageant le bien. » (Bukhârî et Muslim).
Muslim ajoute dans une autre version : « Umm Kulthûm rajouta : Je n'ai jamais entendu le Prophète tolérer le mensonge sauf dans trois cas : en temps de guerre, pour réconcilier les gens entre eux, ou dans une conversation de couple. »
D’après Ibn Messaoud, le Prophète (sallAllahou 'alayhi wa salam) a dit : « La sincérité mène à la piété et la piété conduit au Paradis. L’homme ne cesse d’être sincère jusqu’à ce qu’il soit inscrit véridique auprès de Dieu. Le mensonge conduit à la turpitude et la turpitude conduit en Enfer. L’homme ne cesse de mentir au point qu’il soit inscrit auprès de Dieu comme un menteur. » (Muslim, Tirmidhi et Ad-Darimi).
Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...