facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Rappels

La foi en Allah Soubhanou wa Ta'ala

4 912 vues

La foi en Allah Soubhanou wa Ta'ala

L’Islam est un puzzle qui, lorsque les éléments sont rassemblés, est embelli avec une merveilleuse cohérence. Malgré les cinq piliers de l’Islam, il existe six autres piliers différentes appelées « les piliers de la foi ».

Nonobstant la croyance en Notre Seigneur Allah (subhannou wa ta’ala), le musulman doit être convaincu d’une foi en Allah inaltérable dans ces six croyances indivisibles.

Les six piliers de la foi

  • Premier pilier de la foi: l’unicité d’Allah (subhannou wa ta’ala).

Constituée par l’unicité de sa seigneurie (l’unicité de la divinité). La raison de notre existence est de croire en Allah (subhannou wa ta’ala) et de l’adorer. Allah (subhannou wa ta’ala) dit : « Je n’ai créé les djinns et les Hommes que pour qu’ils m’adorent. » [Sourate 51 – Verset 56].
Pour témoigner de l’unicité d’Allah (subhannou wa ta’ala), le fidèle doit également considérer les cinq piliers de l’Islam. En ce qui concerne l’unicité des noms et des qualités, il est fondamental de croire en ses noms célestes et ses attributs divins mentionnés dans le Saint Coran ou donnés par le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam), sans ajustement, ni modification, ni aucune ressemblance entre Allah (subhannou wa ta’ala) et ses créatures, sans chercher à connaître la manière ou à fabriquer une comparabilité à propos des attributs.

  • Deuxième pilier de la foi : La foi aux anges créés par Allah (subhannou wa ta’ala).

Cette conviction est l’un des fondements de notre religion puisque les anges sont des créatures d’Allah (subhannou wa ta’ala) à part entière. Malgré leur totale obéissance à notre Créateur, ils sont continuellement an adoration d’Allah (subhannou wa ta’ala). Leur cas particulier est qu’ils ne consomment aucune nourriture et ne se reproduisent pas. Chaque ange a une fonction précise comme Gabriel (Jibril) responsable de la révélation d’Allah (subhannou wa ta’ala) à ses messagers, ou l’ange Michel chargé de prendre soin de la création (à travers les brumes, les averses, les vents…).

  • Troisième pilier de la foi : La foi aux livres célestes.

Le musulman a l’obligation de croire en tous les livres envoyés par Allah (subhannou wa ta’ala). Bien entendu, le Saint Coran a une place privilégiée puisqu’Allah (subhannou wa ta’ala) l’a révélé à Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) , et en a fait la dernière révélation et un guide pour l’humanité. « Les gens formaient (à l’ origine) une seule communauté (croyante). Puis, (après leurs divergences,) Allah envoya des prophètes comme annonciateurs et avertisseurs ; et Il fit descendre avec eux le Livre contenant la vérité, pour régler parmi les gens leurs divergences. Mais, ce sont ceux-là mêmes à qui il avait été apporté, qui se mirent à en disputer, après que les preuves leur furent venues, par esprit de rivalité ! Puis Allah, de par Sa Grâce, guida ceux qui crurent vers cette Vérité sur laquelle les autres disputaient. Et Allah guide qui Il veut vers le chemin droit. » [Sourate Al Baqara, verset 213].

  • Quatrième pilier de la foi : La foi aux messagers.

L’Islam nous demande de croire aux 124 000 prophètes (dont 324 messagers). Cependant, un sentiment particulier doit être donné au dernier messager Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam).

  • Cinquième pilier de la foi : La foi au jour du jugement dernier.

La foi au Jour du Jugement consiste à croire en tous les éléments qui se rapportent à l’après-mort (les signes de la fin du monde, les épreuves dans la tombe, le paradis éternel et l’enfer éternel).

  • Sixième pilier de la foi : la foi au destin, qu’il soit bon ou mauvais.

Ce dernier pilier invite à croire en la Prédestination, c’est à dire au fait qu’Allah est l’Omniscient, il sait ce qu’il s’est passé, ce qu’il se passe et se passera, bien que nous soyons arbitres dans nos choix. Allah (subhannou wa ta’ala) dit : « Le Messager a cru en ce qu’on a fait descendre vers lui venant de son Seigneur, et aussi les croyants, tous ont cru en Allah, en Ses anges, à Ses livres et en Ses messagers, (en disant) : Nous ne faisons aucune distinction entre Ses messagers Et ils ont dit : Nous avons entendu et obéi. Seigneur, nous implorons Ton pardon, C’est à Toi que sera le retour. » [Sourate Al-Baqara – verset 28].

Il n’y a qu’Allah qui peut guider !

Le seul guide est Allah (soubhanou wa ta’ala) et aucune autre personne ne peut tenir ce rôle. « Ce n’est pas à toi de les guider (vers la bonne voie), mais c’est Allah qui guide qui Il veut. Et tout ce que vous dépensez de vos biens sera à votre avantage et vous ne dépensez que pour la recherche de la Face «Wajh» d’Allah. Et tout ce que vous dépensez de vos biens dans les bonnes œuvres vous sera récompensé pleinement. Et vous ne serez pas lésés. » (Coran 2/272).

Cet élément propre à Notre Créateur revêt d’une extrême importance puisque celle ou celui qui fait la da’wah (appel à l’Islam) n’est pas lui /elle qui donne la hidaya (la guidée) mais c’est Allah (soubhanou wa ta’ala) qui la donne. Ainsi, Allah est le seul à pouvoir guider car «…en vérité, Allah égare qui Il veut; et Il guide vers Lui celui qui se repent» (Coran 13/27).

Les seules missions des êtres humains se cantonnent à être des avertisseurs ou des annonciateurs.
Allah dit: « Dis: « Ô hommes! Je suis pour vous tous le Messager d’Allah, à Qui appartient la royauté des cieux et de la terre. Pas de divinité à part Lui. Il donne la vie et Il donne la mort. Croyez donc en Allah, en Son messager, le Prophète illettré qui croit en Allah et en Ses paroles. Et suivez-le afin que vous soyez bien guidés ». » (Coran 7/158).
« Et Nous ne t’avons envoyé qu’en tant qu’annonciateur et avertisseur pour toute l’humanité. Mais la plupart des gens ne savent pas. » (Coran 34/28).

Lorsqu’un musulman souhaite interdire à quelqu’un de faire quelque chose de grave, il peut lui dire « Allah y ehdik » (qu’Allah vous guide). Cette courte expression reflète avec précision le pouvoir de notre Créateur de nous donner une autre voie méritée.

Avoir la foi en Allah (sufanu wa ta’ala) est le seul guide, c’est croire avec ferveur en l’un des piliers de la foi : la volonté d’Allah (sufanu wa ta’ala) et la prédestination du bien et du mal !

Pleurer par crainte d’Allah

Dans la première catégorie, les gens se sont éloignés des turpitudes de ce monde et espèrent gagner la récompense de l’au-delà, la deuxième catégorie contient les gens dont le cœur s’est éloigné des bonnes œuvres et dont la négligence a pris le dessus. Certains d’entre eux ont renforcé leur foi en Allah et leurs larmes ont coulé, d’autres ont assisté passivement à la dégénérescence des mœurs et leurs larmes ont séché par dureté après avoir perdu les caractéristiques des personnes pieuses.

Allah (Glorifié et Exalté soit-Il) a dit : « Et ils tombent sur le menton, pleurant, et cela augmente leur humilité ». (Coran 17:109).

D’après Anas ibn Malik, le Messager d’Allah (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Si vous saviez ce que je sais vous pleureriez beaucoup et vous ririez moins ». (Boukhari et Mouslim).

Abou Hourayra (qu’Allah l’agrée) rapporte que Le Messager d’Allah (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « L’homme qui pleure par crainte d’Allah n’ira pas en enfer. Son entrée y est autant impossible que le retour du lait dans la pie de la vache, une fois traite. La poussière du chemin d’Allah et la fumée de l’enfer ne pourront jamais se mélanger». (Rapporté par Tirmidhi).

Le Dhikr et la foi en Allah

Mentionner Allah dans son cœur ou à haute voix de manière régulière sans se fatiguer, verra son cœur se tourner vers Allah en toutes circonstances. Allah devient son refuge et son asile, son protecteur contre les malheurs de ce monde. Plus le dhikr est abondant, plus le musulman est proche d’Allah et la foi en Allah grandit et plus son insouciance augmente, plus sa distance s’accroît. Dieu a dit : « Souvenez-vous de Moi et Je Me souviendrai de vous». (Coran 2/152).

Le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a rapporté ce que son Seigneur a dit : «Celui qui se souvient de Moi en lui-même, Je Me souviendrai de lui en Moi-Même. Celui qui me mentionne dans une assemblée, Je le mentionnerai dans une assemblée meilleure». [Cité par Bukhârî].

Le chaykh al-islâm Ibn Taymiyya a dit : « Le dhikr est au cœur ce que l’eau est au poisson. Quel serait l’état du poisson s’il venait à quitter l’eau ? »

  • Il évacue la rouille du cœur. Chaque chose à sa rouille et celle du cœur, c’est l’insouciance et les passions irréfléchies ; et son polissage se fait par le dhikr, le repentir et la demande du pardon à Allah.
  • Il efface les fautes et les élimine complètement. Il compte au nombre des plus grandes œuvres et celles-ci chassent inévitablement les mauvaises actions.
  • Il détruit l’appréhension (al wahchatou) qui sépare l’adorateur de son Seigneur.
    C’est qu’entre l’insouciant et Allah, il y a une cloison (appréhension) qui ne peut être effacée que par le dhikr.
  • Lorsque le serviteur fait la connaissance d’Allah à travers son dhikr pendant les jours heureux, il le connaîtra aussi pendant les jours sombres.

En effet, lorsque le serviteur obéissant, qui invoque Allah, est gagné par l’adversité ou demande à Allah de satisfaire un de ses besoins, les anges disent : «Ô Seigneur ! C’est une voix connue d’un serviteur connu».  Par contre, quand l’insouciant appelle Allah et lui demande quelque chose, les anges disent : «Ô Seigneur ! C’est une voix inconnue qui provient d’un serviteur inconnu».

Rendre ses comptes à Allah

Notre vie est éphémère et un jour, incha Allah, nous serons tous responsables devant le Créateur des cieux et de la terre. Nous savons tous que la vie terrestre est d’une durée infinitésimale par rapport à la vie éternelle. Cependant, dans notre vie quotidienne, nous avons tendance à nous laisser vivre et parfois, sinon souvent, à oublier que nous serons jugés sur TOUT ce que nous avons accompli. Nous devons être capables de nous parer des meilleures actions pour {le jour où ni les biens, ni les enfants ne seront d’aucune utilité}. (Sourate 26 : Verset 88).

On sera jugé sur tout ce que nous avons commis comme acte répréhensible ou comme péché, qu’ils soient grands ou petits. En effet, au Jour de la Résurrection, chaque individu sera rétribué selon ce qu’il a accompli sur terre. C’est en ce sens qu’Allah a dit :{Ce jour-là, les gens sortiront séparément pour que leur soient montrées leurs œuvres. Quiconque fait un bien fût-ce du poids d’un atome, le verra, et quiconque fait un mal fût-ce du poids d’un atome, le verra}. (Sourate 99 : Versets 6-8).

Ensuite, on devra également rendre des comptes sur ce qu’on dit. Nous parlons chaque jour, sans même faire attention à ce que l’on peut dire mais toutes nos paroles sont écrites par les Scribes que sont les Anges et qu’on sera jugé sur chacun de nos mots. N’oublions pas cela, car nombreux sont ceux qui seront châtiés pour ce qu’aura proféré leur langue, qu’Allah nous en éloigne ! Nous devrions veiller à surveiller nos paroles et à dire uniquement ce qui est utile et bon.

De plus, n’oublions pas que nous serons jugé sur ce qu’on regarde. En effet, le regard peut facilement devenir une source d’actes illicites. Notre Créateur nous a mis en garde contre cela en nous ordonnant de baisser nos regards. C’est en ce sens qu’Il a dit : {Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. C’est plus pur pour eux. Allah est certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu’ils font. Et dis aux croyants de baisser leurs regards, de garder leur chasteté} (Sourate 24 : Versets 30-31).

Par ailleurs, sache que nous devrons également rendre des comptes sur ce qu’on entend. Il faut veiller de préserver notre ouïe de tout ce qu’Allah déteste telle que la calomnie, la médisance ou les obscénités de même que les chants et la musique. Allah évoque les personnes qui écoutent les chants et la musique en ces termes : {Certains se procurent des distrayants discours afin d’égarer les gens en les empêchant d’emprunter le chemin d’Allah, sans science, et afin de tourner ce chemin en dérision. Ceux-là subiront un châtiment humiliant} (Sourate 31 : Verset 6).

Ne désespérons pas de ce que on a pu faire, dire, voir ou entendre dans le passé car Allah est le Pardonneur et le Très Accueillant au repentir. Il suffit donc de nous repentir sincèrement auprès d’Allah et de ne pas retourner à ces péchéset d’avoir la foi en Allah. Ne désespérons pas de la Miséricorde d’Allah et accomplissons le bien avant qu’il ne soit trop tard. J’espère que ces quelques mots nous auront aidé à méditer sur le jugement qui approche à grand pas. N’oublions pas qu’un jour on devra rendre des comptes.

Qu’Allah te permette à toi ainsi qu’à tous les musulmans d’accomplir de bonnes actions. Qu’Il nous éloigne du blâmable et nous pardonne avant le Jour de la Résurrection.

Commentaires (23)
  1. Très beau rappel barakalah oufikoum

  2. Baraka'Allahu fik Oukhty qu'Allah nous pardonne , qu'Allah nous accorde le firdaws, qu'Allah nous préserve du châtiment de la tombe très beau texte Allah y Berek ❤

  3. Salam aleykoum wa rahmatullah, barak´Allahu fik pour ce petit rappel. Amin

  4. Barikallah oufik oum Ayoub pour ce beau rappel.

  5. Salam a3leikom merci pour ce rappel bénéfique hamdouLah

  6. Merci infiniment. il en vrai qu'on a tendance à s'oublier, du fait qu'on soit emporté par les événements de la vie, ce genre de rappel est toujours le bien venu. il faut le faire le plus souvent possible. DIEU vous récompensera

  7. Salam alaykom. Mach'Allah, très beau rappel. Inchallah qu'il nius profite a tous! Jazaki Allah ma soeur pour cette belle entreprise.

  8. Salame alikum et jazakoume Allah koula khayr pour ce magnifique rappel qui m'a vraiment touchée . Qu'Allah vous récompense .

  9. Barak Allah fikoum wa hafidhakoum Allah

  10. Salamou alaykoum, très beau rappel barakAllahou fikoum

  11. Bon rappel, excepté que les chants sans instruments de musique sont hallal de l'avis de la majorité des savants qui se basent su le fait que certains compagnons (qu'Allah les agrée) chantaient en allant au combat ou en travaillant.

  12. Maleykoum salam, je tenais simplement à vous remercier pour le rappel! Barakallah ou fik! Qu'Allah vous récompense et fasse de vous les gagnants au jour de la résurrection.

  13. Baraka lah fikoum.

  14. Il n'est pas trop tard peuple de l'islam commençons dés aujourd'hui à faire davantage et plus de bonnes actions que les autres jours.
    inch'ALLAH.......

  15. Allahuma amin wa barak Allahu Fiki ya ukthy pour ce beau rappel qui éveille les consciences. Ta petite soeur, KM, 16ans.

  16. DjazakAllahou bi kheyr oukhti pour ce rappel kAllah nous guide et nous pardonne amine

  17. BarakallAoufik mashà'Allah très beau rappel qu'Allah te récompense pour ces paroles pleines de sagesse Allah yehdina inchAllah.

  18. as salamou aleykoum
    barakAllahoufik pour se rappel tres benefique
    la soeur Oum Ayoub a su trouver les bons mots avec les bonnes preuves que se soit les hadiths ou les versets du qu'ran
    qu'Allah te recompense oukhti
    as salamou aleykoum

  19. Wa 'alaykoum salam wa rahmatouLlah,
    Amiiine à toutes vos dou'as wa fikoum barakAllah ! :)

  20. As Salem u aleyki ton rappel est très touchant c'est vrai qu'on oubli souvent ce qui nous attend ! Barraka Allah u fikoum a tous pour ces rappels que vous nous faites chaque jours les infos que vous partagés c'est vraiment une superbe application ! Prenez soin de vous et de vos famille !

  21. Salam ou ´aleykum. Barakallah oufikum pour se magnifique rappel qu'Allah nous préserve du châtiment et nous accorde jenate ferdawss

  22. Merci pour ce rappel;si vrai, j'en avais besoin

  23. Merci pour ce rappel chère soeur, Puisse Allah nous Donner patience, endurance, charité et raison la véritable force de l'Islam

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

L'adultère et la fornication en Islam

En Islam et par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

La prière du Vendredi (Salât joumou’a)

Comme pour chaque effort, la récompense de la prière du vendredi est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...