facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Rappels

Motivations pour ceux qui n'effectuent pas encore la salât

6 906 vues

Motivations pour ceux qui n'effectuent pas encore la salât

Dans l’islam, la prière n’est pas une option, c’est l’un des piliers les plus importants de notre religion. La prière exige du croyant qu’il soit rigoureux et assidu. Les moments de faiblesse sont des pièges que le sheytan utilise pour nous éloigner de nos obligations religieuses. Allah (soubhanou wa ta’ala) dit : « Et cherchez secours dans l’endurance et la prière : certes, la prière est une lourde obligation, sauf pour les humbles, qui ont la certitude de rencontrer leur Seigneur (après leur résurrection) et retourner à Lui seul. » (Coran, 2/45-46).

Il nous a donc informé que la prière est une lourde obligation, sauf pour ceux qui le craignent et sont humbles envers Lui. Il leur a donc facilité la tâche, et la prière devient un plaisir et un bien-être comme elle l’était pour le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) qui était apaisé par la prière parce qu’il l’appréciait et qu’elle était légère pour lui. Et il était apaisé par la prière car elle lui était agréable et facile, et elle doit être la même pour chaque croyant, proportionnellement à sa foi et à sa piété.

En effet, quel que soit sa santé il existe de nombreux moyens d’effectuer sa prière : debout, assis sur une chaise, allongé ou avec les yeux. De plus, le musulman doit attendre l’heure de la prière avant de s’endormir. Cela lui évitera de s’endormir en ayant un sentiment de malaise qui l’empêchera de passer une nuit apaisée.

Le prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit: « La plus dure des prières pour les hypocrites est celle de al-isha (prière de la nuit) et de al-fajr (l’aube). Et s’ils savaient ce qu´elles comportent (comme récompense), ils s’y rendraient en rampant. »
Il nous est aussi parvenu dans un hadith authentique: « Si un homme s’endort, le démon nouera sur sa nuque trois nœuds et lui dira « dors, tu as une longue nuit » si le croyant se réveille et invoque Allah, un nœud se déliera. S´il fait les ablutions le deuxième nœud se déliera. Et s’il fait la prière le troisième nœud se déliera. Par la suite, il sera de bonne humeur et souriant. Alors que s’il ne se lève pas, qu’il n´invoque pas Allah (le Tout-Puissant), et qu’il ne prie pas, ces nœuds resteront attachés, il sera de mauvaise humeur et paresseux. »

Il faut souligner aussi que la prière est dure pour les hypocrites. Allah soubhanou wa ta’ala dit : « Les hypocrites cherchent à tromper Allah, mais Allah retourne leur tromperie (contre eux-mêmes). Et lorsqu’ils se lèvent pour la prière, ils se lèvent avec paresse et par ostentation envers les gens. A peine invoquent-ils Allah. » (Coran, 4/142).
IL dit aussi: « Ce qui empêche leurs dons d’être agréés, c’est le fait qu’ils n’ont pas cru en Allah et Son messager, qu’ils ne se rendent à la prière que paresseusement, et qu’ils ne dépensent (dans les bonnes œuvres) qu’à contrecœur. » (Coran, 9/54).

D’après Abdallah Ibn Qart (qu’Allah l’agrée), le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit: « La première chose sur laquelle le serviteur est jugé le jour de la résurrection est la prière, si elle est bonne les autres actes seront bons et si elle n’est pas bonne les autres actes ne seront pas bons ». (Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°376).
Cherchons de secours dans la patience et la prière, elle nous sauvera de l’enfer in shaAllah !

Excuse 1: Mon comportement m’exempte de la prière !

Moi el hamdoulillah, je ne vole pas, je ne mens pas… je ne crois pas que ça soit si grave que ce ça. Mieux vaut être comme moi que faire la prière et en même temps mentir, sortir le soir dans les endroits haram (interdit) comme j’en connais ! «  » Qu’est-ce qui vous a acheminés à Saqar ?  » Ils diront:  » Nous n’étions pas de ceux qui faisaient la Ṣalāt  » » [Coran 74 / 42 – 43].

La première des actions sur lesquelles le jour de la résurrection on sera jugé sera la salât. Celui qui l’aura bien faite aura réussi, et celui qui l’aura négligée aura échoué. Certes, le mensonge, le vol et la fornication sont des péchés graves, mais l’abandon de la salât est encore pire.

Excuse 2 : Mes péchés sont des freins à mon épanouissement religieux !

Je fais trop de bêtises pour pouvoir prier… ce serait de l’hypocrisie de ma part de prier comme ça ! Je préfère d’abord arrêter mes bêtises pour pouvoir après me consacrer à la prière. « La salât éloigne de la turpitude et du blâmable » [Coran, 29/ 45]. « Ô les croyants ! Cherchez secours dans l’endurance et la salât. Car Allah est avec ceux qui sont endurants » [Coran, 2/ 153].

C’est la salât qui donne la force d’arrêter ce qui est blâmable, c’est elle qui va t’aider à arrêter tes vices. « Et accomplis-la salât aux deux extrémités du jour et à certaines heures de nuit. Les bonnes œuvres dissipent les mauvaises » [Coran 11/114].

Si les prières sont faites pour laver nos péchés, alors pourquoi attendre que nous n’ayons plus de péchés avant de commencer à prier ? C’est comme si quelqu’un disait qu’il est trop sale pour se laver… cela n’a aucun sens. D’autant plus que ne pas faire la salat est en soi un péché grave…. La boucle est bouclée !

Excuse 3 : Chaque chose en son temps, la vie est longue et il faut en profiter.

Je suis trop jeune, je préfère profiter un peu de ma jeunesse… et de toute façon je compte bien m’y mettre un jour ou l’autre. « Et personne ne sait ce qu’il acquerra demain » [Coran 31 /34].

Qu’attendez-vous sinon l’une des 7 choses suivantes : … la mort, le faux messie, ou l’heure (du jugement) et l’heure est bien pire ! Qui est sûr de vivre aussi longtemps que vous le pensez ? Jusqu’à ce qu’il ait « profité » de sa jeunesse ? Ne pensez-vous pas que vous vous mentez à vous-même en remettant toujours les choses au lendemain ?

Quant à l’école, on nous donnait des devoirs pendant les courtes vacances, on pensait laisser passer le week-end et les faire le lundi… une fois le lundi, on pensait pouvoir les laisser pour la 2ème semaine… et ainsi de suite jusqu’à ce qu’on se retrouve au début de l’année scolaire n’ayant presque rien fait ! Nous connaissons tous le résultat, à la différence que maintenant nous ne jouons pas pour une note, pour passer une classe, ou pour avoir un travail tranquille… Non, ce coup est vraiment sérieux : soit vous jouez votre place dans les merveilles du Paradis pour l’éternité, soit votre place dans les tortures éternelles de l’Enfer ! Qu’ALLAH nous en préserve. Amen.

Excuse 4: Allah soubhanou wa ta’ala m’a réservé l’Enfer !

C’est trop tard. J’ai trop déliré… ALLAH ne me pardonnera jamais ! « Et ne désespérez pas de la miséricorde d’ALLAH. Ce sont seulement les gens mécréants qui désespèrent de la miséricorde d’Allah. » [Coran 12/ 87].
La porte de la repentance est ouverte jusqu’au lever du soleil à l’ouest – la fin du monde- Si Allah et Son messager vous disent qu’il n’est pas trop tard. Il ne sera que trop tard lorsque vous serez sur votre lit de mort ou lorsque la fin des temps aura commencé.

Excuse 5: Le temps joue en ma défaveur !

Je suis débordé, franchement pour l’instant je n’ai pas le temps. Et d’abord ne dit-on pas: « le travail, c’est l’adoration !? » « O hommes ! Craignez votre Seigneur et redoutez un jour où le père ne répondra en quoi que ce soit pour son enfant, ni l’enfant pour son père. La promesse d’Allah est vérité. Que la vie présente ne vous trompe donc pas, et que le Trompeur – Satan – ne vous induise pas en erreur sur Allah » [Coran 31/ 33].

Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa sallam) disait : « Malheur à l’adorateur du dirham et du dinar » Si l’on compte une moyenne de 5 minutes par salat et que l’on multiplie par 5 prières quotidiennes, on obtient un total de 25 minutes par jour, soit environ une minute par heure ! Qui parmi nous serait assez avare pour refuser à son Créateur 1 minute par heure ? D’ailleurs, si quelqu’un mériterait le plus de ne pas faire la salat à cause de ses occupations, ce serait le soldat en pleine bataille. Eh bien non ! Même au milieu d’une bataille, il n’y a aucune excuse pour quitter votre salat – un groupe prie pendant que les autres le protègent, puis ils changent de rôle.

Si le travail, qui est en soi une chose honorable, vous tient tellement occupé que vous n’avez pas le temps de donner cinq minutes à votre Créateur, alors il est vrai que vous êtes en pleine adoration : l’adoration de Satan, l’adoration de l’argent… mais certainement pas celle d’Allah.

Excuse 6 : La prière est un engagement éternelle difficile assumer !

J’ai peur d’arrêter… on m’a dit que si on commence la prière et que l’on s’arrête, c’était pire que de n’avoir rien fait. « Quiconque fait un bien fut-ce du poids d’un atome, le verra » [Coran 99/ 7]. « Mettez-vous à l’abri du feu ne serait-ce que par un morceau de datte et celui qui n’en trouve pas, par une bonne parole. » [Rapporté par Boukhari et Mouslim].

Comment celui qui essaye d’obéir à Allah et n’y arrive pas pourrait-il être pareil ou même pire que celui qui ne tente même pas le coup d’essayer ? C’est vraiment un mensonge évident que de dire de telles choses…

Celui qui fait la prière tous les jours puis s’arrête serait-il égal à celui qui ne s’est jamais prosterné ? Qu’est-ce qu’on fait quand un bébé apprend à marcher ? Bien qu’il tombe dans ses débuts et qu’on sait qu’il va sûrement encore tomber, On l’encourage ! Ce serait bête d’empêcher à son bébé de marcher parce qu’on a peur qu’il tombe encore…. Non ?

Excuse 7 : La foi, c’est dans le cœur…

« Celui qui a créé la mort et la vie afin de vous éprouver qui de vous est le meilleur en œuvres » [Coran, 67/ 2]. Pourquoi sommes-nous ici-bas ? Allah ne nous dit-Il pas : « Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent » [Coran 51/ 56 ].

Nous voyons bien qu’il n’y a aucun argument qui tienne la route pour celui qui ne pratique pas la salât. Satan, bien qu’il soit coriace, n’est pas très malin et c’est pour ça qu’avec l’aide d’Allah on voit bien que ce damné ne propose que des illusions. Allah nous dit : « La ruse de Satan est certes faible. » [Coran 4/ 76].

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

L'adultère et la fornication en Islam

En Islam et par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

La prière du Vendredi (Salât joumou’a)

Comme pour chaque effort, la récompense de la prière du vendredi est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...