facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Actualités

Ouïghours, Une minorité musulmane méprisée en Chine

488 vues

img_1
Les Ouïghours sont des musulmans d’origine turc, ils sont majoritaires et ils ne sont pas des chinois. Ils habitent la région autonome ouïghour du Xinjiang (ancien Turkestan oriental) en Chine et en Asie centrale. Ils représentent une des cinquante-six nationalités reconnues officiellement par la république populaire de Chine. Ils sont apparentés aux Ouzbeks.ils ont un système politique et des coutumes différents tout à fait différents du reste de la Chine. L’Islam garde une place majeur dans cette région, leur langue est l'ouïghour qui est aussi parlé par 300 000 personnes au Kazakhstan. Il existe des communautés ouïghour-phones en Afghanistan, en Australie, en Allemagne, en Inde, en Indonésie, au Kirghizstan, en Mongolie, au Pakistan, en Arabie saoudite, à Taïwan, au Tadjikistan, en Turquie, au Royaume-Uni, en France, aux États-Unis et en Ouzbékistan.

Aujourd’hui, les Ouïghours sont 8,5 millions dans la région la plus vaste du pays grâce à sa position stratégique ; elle ouvre les portes sur l’Asie centrale jusqu’à l’Europe, c’est une province riche de réserves de pétrole, de gaz et du charbon.

Les Ouïghours veulent toujours leur indépendance, mais en réponse la Chine déploie ses forces armées et envoie des millions de soldats dans le but de lutter contre leur volonté et leur désir. En juillet 1990, les autorités du Xinjiang annoncent l’arrestation de 7 900 personnes au cours d’une opération  visant à arrêter les activités criminelles de séparatistes ethniques et autres délinquants criminels. Et en 1996, plus de Plus de 10 000 personnes accusées de « séparatisme » ont été arrêtées.

"La politique d'assimilation systématique des autorités chinoises à l'égard des Turcs ouïghours est une honte pour l'humanité", a déclaré dans un communiqué Hami Aksoy, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.
Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...