facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

Méfie-toi du plus grand des dangers : l’insouciance.

135 vues

Méfie-toi du plus grand des dangers : l’insouciance.

Par : Tamime Khemmar

Lorsque tu fais bouillir ton lait, tu ne le perds pas de vue un seul instant, car si tu lui tournes le dos un instant, il débordera, se répandra sur la cuisinière, éteindra le feu et bien sûr une grande partie en sera perdue.

Lorsque tu conduits ta voiture, te ne perds pas la route de vue un seul instant. Mais si tu perds ton attention, que tu t’occupes à regarder ton téléphone et que tu ne regardes plus devant toi… C’est l’accident.

Le prix de l’insouciance est très cher.

Al-Ghaflah : l’insouciance

L’insouciance concernant les choses de la vie d’ici-bas est certes très préjudiciable, et ses conséquences peuvent être graves, seulement, nous savons tous que la vie d’ici-bas est éphémère et tout ce qu’elle contient, soit il nous abandonnera soit nous l’abandonnerons.

Seulement l’insouciance concernant la dernière vie… Celle-ci est la plus dangereuse !

1- Celui qui aura vécu insouciant vis-à-vis du droit de son Seigneur qui est de L’unifier et de Lui vouer tous les cultes qu’Il a prescrits, celui-là ira en Enfer, y demeurera éternellement et perdra le Paradis, et quelle perte sera plus grande que celle-ci !

2- Quant au croyant qui vivra dans l’insouciance vis-à-vis du pacte qu’il doit honorer envers son Seigneur et envers les créatures de son Seigneur, si Allah ne lui pardonne pas, souffrira dans sa tombe, le Jour de la résurrection et peut-être même entrera en Enfer.

Bref, il passera beaucoup d’épreuves avant d’entrer au Paradis.

3- Enfin, le serviteur obéissant d’Allah, qui aura accompli Ses prescriptions, se sera éloigné de Ses interdictions, mais en demeurant insouciant vis-à-vis de la multitude d’œuvres surérogatoires et de vertus qui embellissent les pieux et ne cherchera pas à s’élever dans les niveaux de la bienfaisance, celui-là se sera privé d’immenses faveurs dans la dernière vie et n’atteindra pas les plus hauts rangs du Paradis.

Suis-je insouciant ?

Personne ne peut affirmer qu’il ne l’est pas ? Car l’homme est faible, il oublie et ne peut être toujours dans le même niveau de foi, de force et d’éveil du cœur qui éloigneront de lui toute insouciance.

1- Il y a ceux qui sont entièrement et fatalement insouciants. Qui n’accordent aucune importance ni à Allah, ni à Son Messager, ni au Coran, ni à leur dernière vie.

Ceux-là sont en grand danger, car leurs yeux sont fermés et s’ils ne les ouvrent pas avant la fin de leur vie, leur réveil sera très dur et ils ouvriront leurs yeux sur des images qui ne leur feront surement pas plaisir, qu’Allah nous en préserve.

2- Ceux qui sont très insouciants, mais qui ont, quand même, une foi et des œuvres qui leur épargneront la grande perte, ceux-là doivent s’efforcer de sortir de leur insouciance au plus vite et essayer de rattraper le temps qu’ils ont perdu.

3- Ceux qui préparent ardemment leur dernière vie, mais souffrent de moments d’insouciance qui leur font passer beaucoup de profits, qu’ils sachent que toute maladie a un remède et que ceux qui s’efforceront de traverser toutes les épreuves pour arriver à Allah et à Sa satisfaction, Allah les guidera certainement comme Il l’a si bien dit dans le Noble Coran, (S : 29/A : 69) :

(Ceux qui ont lutté pour Nous, Nous allons, certes, les guider vers nos sentiers. Allah est, certes, avec les bienfaisants.)

Nous verrons, inchâ’Allah, dans de prochains articles, les signes et les causes de ‘l’insouciance et bien sûr son remède.

Qu’Allah ouvre nos yeux, réveille nos cœurs et nous accorde un éveil qui éloignera ne nous toute insouciance vis-à-vis de tout ce qu’Il aime et agréé comme œuvres, qui nous rapprocheront de Lui. Amen

 

 

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Épilation des sourcils en islam chez les femmes

De nos jours, la société de l’image dans laquelle on évolue, tend à nous faire assimiler l’idée que la beauté repose principalement sur l’apparence, ce que l’on reflète extérieurement, sans laisser beaucoup de place à la...

Qiyam Al-Layl - la prière de nuit

La prière n'est pas seulement un repos pour le croyant mais aussi une façon de s'engager dans un échange avec notre Créateur. Doubler les invocations ou le nombre de prières supplémentaires permet d'être gratifié de...