facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Rappels

Le mariage des jeunes en Islam

51 886 vues

Le mariage des jeunes en Islam


Le mariage, une source de santé mentale et physique pour la personne, qu'Allah Azza wa Jal a mentionné dans le Coran en ces termes, démontrant ainsi sa signification : « Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l’affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent. » Sourate Ar Roum Les romains, verset 21

Cependant, il est rejeté par nos jeunes quand tout pousse vers la débauche. Nous avons donc choisi le sujet du mariage des jeunes en Islam pour rappeler à tous qu'Allah, notre Créateur, ne veut pour nous que la facilité pour le bien des individus mais aussi pour l'équilibre de la société. Et rappelle car le rappel profite au croyant. [Sourate 51 – Verset 55]

Le mariage de nos jeunes est de plus en plus écarté de leurs préoccupations pour certaines raisons, souvent erronés.

Le mariage en Islam

En plus du verset cité ci-dessus faisant ressortir la raison pour laquelle le Créateur de toutes choses a Lui-même donné au mariage, la loi islamique est formelle sur le caractère requis du mariage comme le confirme cet hadith annoncé par Boukhari clarifiant la Sunna de notre bien-aimé Muhammad, paix et le salut sur lui.

Trois hommes se rendirent chez les épouses du Prophète, bénédictions et paix sur lui, pour s’enquérir de sa manière d’adorer Dieu, et quand ils eurent leurs réponses, ils crurent que leur adoration était inférieure et ils dirent: « Que somme nous par rapport au Prophète, bénédictions et paix sur lui, qui a ses péchés passés et futurs pardonnés ? l’un d’entre eux dit: ‘Je prierai toute la nuit sans jamais dormir.’ Le deuxième dit: ‘Moi je passerai mon temps à jeûner et ne mangerai pas.’ Et le dernier dit: ‘Moi je ne me marierai pas avec les femmes ». Lorsque le Prophète –bénédiction et paix sur lui- appris cela, il alla les voir et leur dit: « êtes-vous ceux qui ont dit tel et tel ? Par Allah, je crains Allah plus que vous et je suis le plus pieux parmi vous mais je ne jeûne pas tous les jours, je ne prie pas toutes les nuits je m'endors des nuits et j'épouse les femmes, celui qui refuse ma tradition ne m'appartient pas. »

Puisque la raison de la création est d'aimer Allah sans rien lui associer, loin de tout mal et de toute turpitude, il est clair que le mariage des jeunes en Islam est une suggestion du Prophète, paix et salut sur lui, à ne pas négliger. Elle a pour but de préserver la communauté de maux comme la fornication dont Allah nous interdit d'approcher : « Et n’approchez point la fornication. En vérité, c’est une turpitude et quel mauvais chemin! » (La Sourate Al-Isrâ’, Le Voyage Nocturne: 32)

Les jeunes sont les premiers à ressentir les effets néfastes de l'accumulation de moyens utilisés pour rendre le sexe au milieu de tous les débats, toutes les images, tous les enjeux, rendant la chasteté plus difficile encore à notre époque. Le Prophète, paix et salut sur lui, était de toute façon clair en disant :

D'après Ibn Mass'oud (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Ô vous les jeunes ! Celui d'entre vous qui en a les capacités qu'il se marie car ceci va lui faire baisser le regard et est plus chaste pour le sexe. Et celui qui n'en a pas la capacité alors qu'il jeûne car le jeûne sera pour lui une protection » Rapporté par Boukhari

Les obstacles qui empêchent les jeunes de se marier

  1. Manque d'argent


L'une des principales raisons invoquées pour ne pas se marier est la question financière. Le mariage exige clairement une dépense pour les individus qui souhaitent mener une vie sereine en couple loin de toutes les séductions, qu'Allah nous protège et protège nos jeunes. Les ignorer n'est pas très judicieux. En effet, même avec la volonté de poursuivre une vie de base, en commençant par des méthodes humbles, se marier implique, en particulier pour les jeunes, d'avoir le devoir de s'occuper d'une autre personne que soi-même. C'est tout sauf une expérience à prendre à la légère.

Se rappeler que le Rizq, vient tout simplement d'Allah le Grand Pourvoyeur, et en être sûr, n'empêche pas de faire les causes pour mettre en place une circonstance stable positive pour le mariage et ses nécessités. La multiplication d'invocations sincères, mais aussi l'achèvement des examens et la recherche effective d'un emploi et d'un logement font partie des causes à exécuter, avec l'aide d'Allah. C'est ce qu'englobe le terme de «man astata'a al baa minkoum» «(...)Et celui d'entre vous qui en a les capacités(...)» dans l'exégèse du hadith rapporté par Boukhari.

  1. L’accord des parents


Se voir refuser son choix ou même la possibilité de se marier par ses parents est un énorme handicap auquel les jeunes sont encore confrontés plus souvent qu'on ne pourrait le penser. Cette situation est clairement risquée et rend le chemin du mariage difficile, mais elle témoigne de l'importance du rôle des parents et des directives du mariage dans l'Islam, afin que chacun comprenne ce qu'il doit considérer.

Le Prophète, salla Allah 'alayhi wa salam, a dit : « Pas de mariage sans tuteur » Rapporté par Ahmad.

Les parents sont ceux qui connaissent et protègent le mieux intérêts de leurs enfants. Considérer leur refus, c'est considérer leur capacité à choisir ce qui nous convient, et leur pouvoir sur nous. Cela implique notre obligation d'acquiescement à leur égard, à l'exception de la contrainte. Car ils ne peuvent pas forcer à épouser quelqu'un dont on ne désire pas.

Si, par hasard, l'objectif des tuteurs qui refusent de se marier est d'ordre racial, social ou autre, cela n'est pas permis dans l'Islam.

« Et si un prétendant vous vient et que vous êtes satisfait de sa religion et de son comportement, mariez-le (avec votre fille). Si vous ne le faites pas, il y aura une tentation sur terre et une grande corruption ». Rapporté par Tirmidhi et Ibn Majah.

De plus, une tierce personne de confiance peut être utilisé pour les raisonner ou dissoudre un mariage forcé. Il est évident qu'il ne faut y recourir que si tout le reste échoue. En outre, le résultat idéal auquel nous espérons vient d'Allah ta'ala.

  1. Choisir la bonne personne


Au moment où beaucoup veulent choisir leurs épouses et se plaignent de la lenteur avec laquelle les choses se passent, en attendant le jour où ils l'épouseront, certaines déplorent l'absence de prétendants, et d'autres encore se plaignent de ne pas avoir découvert l'individu qui leur convient.

À chacun d'entre vous, nous demandons : avez-vous écarté le rôle fondamental de notre réalité, à savoir aimer Allah sans rien lui associer. Ni votre propre discernement devant Sa Volonté, ni le désespoir inspiré par le Maudit ne fera bouger les choses en votre faveur.

C’est plutôt le retour à un véritable lien avec les prescriptions divines, échappant aux flèches que le diable envoie dans vos âmes, qui vous aidera à trouver la conviction que Lui, Azza wa Jal, a un arrangement meilleur pour vous.

Aucune impatience ou tristesse pour ce qui est retardé pour venir à vous ne vous facilitera la tâche. Se permettre de se développer, s'instruire sur ce qui l'attend comme une obligation et établir sa situation avec une position édifiante, voilà le comportement d'un musulman qui anticipe que le meilleur devrait venir.

Des solutions pour le mariage des jeunes

  1. Faites confiance à la volonté de notre Seigneur :


Il connait ce qui est caché et ce qui est évident, et Il tient un meilleur avenir pour vous en s'appuyant sur la condition préalable que vous ayez une confiance inébranlable en lui et que vous vous en teniez à Son Amour.

  1. Le respect des solutions d'Allah :


Aucun mariage ne peut être basé sur ce que vos yeux ont choisi en violant les restrictions de la religion, par exemple, le mélange et les connexions suscitées par le Sheytan.

  1. Multipliez les invocations pour demander Son aide.

  2. Les directives qui vous manquent.


Que vous n'ayez pas de moyens, ou que vous ne puissiez pas de trouver la bonne personne pour demander sa main, l’issue favorable viendra au cas où vous joindriez votre cœur, l'invocation du Très Haut à l'action.

De plus, parmi les causes, qui sont de temps en temps référencées, il y a la sollicitation de l'aide des membres de la famille proche, par exemple, les parents, la famille, les responsables des mosquées. En redonnant de l'importance au mot solidarité, la Oumma sera actrice de la prospérité et de l'équilibre de tous.
Commentaires (8)
  1. Très bon article ma sha Allah

    Barrakallahofiki

    (Petit hic à la fin de l'article: "... se sont mariés malgré qu’ils n’étaient pas dans l’aisance...", "malgré que" ne se dit pas en français)

    Bien à toi.

    Maryam.

  2. Salam aleikoum bonne motivation sur les bienfaits du mariage. Barakallah fik

  3. Selem tout le monde, très bon article mais un peut cours ^^
    Ayant 19 ans j'attends la suite avec impatience

  4. Moi c'est les revenus. Malheureusement je suis très amoureux d'une femme, qui m'aime aussi. Mais je suis encore étudiant et donc c'est parents ne donneront pas leur fille à une personne qui n'a pas de revenu stable. C'est très difficile à vivre j'aimerai me marier plus que tout et éviter toutes formes de fornication, Mais la situation compte plus que la piété aujd.

    1. As salam Aleykoum, je sais que cela fait longtemps mais ce problème se pose pour moi aujourd’hui.. Pourrais je savoir comment vous avez procédez ? Je suis triste et perdu

  5. Plusieurs des jeunes retardent le mariage défaite que la seule femme qu'ils aiment sont leurs petites amies, que pensez vous de cette situations?

  6. Moi c’est la peur.Mon père est quelqu’un de très compliqué et j’ai peur d’aller le voir pour lui parler . Je suis prête mais la peur m’empêche d’aller vers mon père.

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam

Le mauvais œil est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer ce qu'est...

L'adultère et la fornication en Islam

Par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent l'infidélité (avoir...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Salât joumou’a

La prière du vendredi est une obligation pour les hommes. Allah (soubhanou wa ta’ala) dit : « Ô vous qui avez cru! Quand on appelle à la Ṣalāt du jour du Vendredi, accourez à l’invocation...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...