facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte

Sidération et tristesse...
De nouveau la haine et la barbarie; Cet acte inqualifiable qui vient de se produire à Nice n'a rien à voir avec notre religion, il est pourtant revendiqué comme-tel.
Nous partageons la peine de nos amis Chrétiens et adressons nos condoléances aux familles des victimes.

Actualités

Afrique du Sud : Made in Palestine plutôt que Made in Israël

8 vues

img_1


L'Afrique du Sud envisage de changer ses étiquettes sur les produits de consommation en provenance d'Israël. Au lieu de signaler la provenance d'Israël, il serait indiqué la provenance palestinienne.



Des produits issus des territoires palestiniens occupés


Ce nouvel étiquetage permettrait d'indiquer aux consommateurs la provenance précise des produits. Beaucoup de produits agricoles sont cultivés sur des territoires volés et occupés par les colons. Le Ministre du Commerce et de l'Industrie d'Afrique du Sud, Rob Davies, a précisé « vouloir permettre aux Sud-Africains qui ne soutiennent pas Israël, mais soutiennent les palestiniens, d'identifier les produits cultivés dans les colonies.


Il s'agit que d'un projet pour l'instant visant à clarifier la provenance. Un avis est accessible et soumis au public dans le journal officiel pendant près de deux mois.



L'Afrique du Sud et Israël


Il faut rappeler que l'Afrique du Sud reconnaît Israël dans les frontières admise par l'ONU, celles de 1948.


Finalement ce projet visant à préciser la provenance dans l'étiquetage est un moyen d'établir davantage de transparence et de rigueur, dans la mesure où les territoires occupés ne sont pas reconnus par l'Afrique du Sud. Il s'agit d'une continuité logique et d'un principe de la législation commerciale visant à informer en toute transparence le consommateur. De pus, ce serait mentir que de mettre Israël puisqu'un produit israélien ne peut être que fabriqué dans les limites des frontières reconnues légales par l'Afrique du Sud.


Cependant, la mention « Palestine » et surtout « Territoires occupés palestiniens » rappelleront au consommateur le conflit israélo-palestinien, la colonisation d'Israël et l'illégalité de leur occupation des terres. Elles rappelleront aussi l'existence d'une entité politique, avec une agriculture, une économie à part entière, qui pourtant n'est pas reconnue comme un Etat.


Il est donc évident que les sud africains engagés pour la liberté des palestiniens en voyant la mention « territoires occupés » voudront les boycotter. L'acheter serait comme soutenir l'occupation illégale.



« Résistance populaire »


L'opération « Résistance populaire » appelle à boycotter les produits conçus dans les territoires occupés par les colons juifs.


Ce projet n'a bien sûr pas été du goût des israéliens dont le ministre des affaires étrangères a été choqué. Le porte-parole du Ministère israélien des Affaires étrangères, Yigal Palmor, rapporte à l'AFP que ce projet est essentiellement « raciste », et annonce la prochaine convocation de l'ambassadeur d'Afrique du Sud en Israël au ministère israélien des Affaires étrangères.


Il n'est sans doute pas si étonnant que l'Afrique du Sud entreprenne cette initiative, après un passé douloureux d'apartheid, et de racisme et dont l'appel au boycott pour les dénoncer avait eu un succès.


Le Ministre des Affaires Etrangères du Danemark, Willy Sondal envisage de proposer un projet similaire d'étiquetage pour son pays.

Commentaires (4)
  1. Assalam 'aleykoum
    Excellente initiative.
    Par contre, qu'est-ce qui sera indiqué? Made in Palestine est différent de Made in territoires occupés palestiniens. Le premier pousse à consommer pour soutenir le peuple Palestinien, tandis que l'autre indique que le produit a été fabriqué par des sionistes qui en tireront les bénéfices de la vente.

    1. alikoum sallam,

      les sources mentionnaient les deux... mais du coup, en effet cela peut induire en erreur. Il me semble, d'après l'avis et les dires du ministre, que ce serait plutôt le second, puisque l'occupation des territoires palestiniens est illégale, et donc, leurs produits sont illégaux en Afrique du Sud, d'autant plus que c'est tromper le consommateur en mettant "made in Israël".

  2. Salam 'alaykum,

    Je trouve également la mention "made in Palestine" insidieuse.Le consommateur non averti peut croire qu'en achetant ces produits, il soutient en quelque sorte la cause palestinienne. Ces produits ne devraient tout simplement pas etre exportés ni vendus.

  3. assalam 'aleykoum
    BarakAllahou fiki. C'est une victoire importante contre l'occupation illégale !Or si l’illégalité de ces colonies a été maintes fois rappelée depuis 1967 par les plus hautes instances internationales, la fabrication sur place de produits industriels est également illégitime et illégale au regard du droit international.
    J'ai retrouvé cela dans un autre article, c'est la deuxième mention qui sera donnée (TPO: territoires Palestiniens Occupés)par les commerçants.
    Le ministre du Commerce et de l’Industrie, Dr Rob Davies, a publié un avis dans la Gazette du Gouvernement, le 10 mai 2012, déclarant :
    « ... j’ai l’intention de notifier un avis relatif à... la loi sur la Protection des consommateurs... pour exiger des commerçants en Afrique du Sud qu’ils ne marquent pas incorrectement les produits provenant des Territoires palestiniens occupés (TPO) comme étant des produits venant d’Israël ». (GG No.35328 Notice 379 of 2012).

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...