facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Mode de vie



L'importance du sourire en Islam !

11 404 vues

L'importance du sourire en Islam !



Saviez-vous que pour sourire, nous devions utiliser 15 muscles différents ? Bien sûr que non, car il n’y a rien de plus simple que de sourire. Il permet d’envahir notre corps avec une sensation de bien-être. Un bien-être bénéfique qui nous permettra de mieux appréhender les infections et autres virus, un véritable traitement contre la morosité et d’autres maladies.

L’avez-vous remarqué, un sourire nous libère de nos pensées négatives et nous paraissons soudain plus beaux car le sourire illumine le visage et le rend plus jeune.
Avez-vous remarqué, un sourire nous libère de nos pensées négatives et nous sommes soudainement plus beaux parce que le sourire illumine le visage et le fait paraître plus jeune. Selon les scientifiques, ceux qui sourient lorsqu’ils souffrent moins que les autres. Une recherche menée par l’université de Loma Linda en Californie a montré que le fait de regarder des comédies augmente le niveau de bon cholestérol (HDL) de 26 %, ce qui, à long terme, réduit le risque de problèmes cardiaques. Le rire peut calmer une crise d’asthme ou guérir une dépression – autant de bonnes raisons de sourire et de rire.

Mais avant toute chose, le sourire c’est Sunnah comme l’a enseigné le Prophète (Salla Allah ’alayhi wa Salam) : « Ne néglige aucune œuvre de bien, pas même le fait de rencontrer ton frère avec un visage radieux » [Muslim et Tirmidhi].

Lorsque vous souriez, les autres vous le rendent car il n’y a rien de plus communicatif qu’un sourire et notre Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) a pratiqué assidûment ce langage qui est aussi un moyen de traduire ce qui, en nous, reste muet.

Abdoullah Ibn Al Harith a dit du Prophète (Salla Allah ’alayhi wa Salam): « Je n’ai jamais vu quelqu’un de plus souriant que le Messager d’Allah. » [Tirmidhi].
Il n’hésitait d’ailleurs pas à convier ses frères musulmans à sourire comme en atteste ses nobles paroles : « ET Sourire à ton frère est une aumône ».

« Vous ne pouvez pas donner de l’argent à tout le monde. Mais montrez-leur un visage radieux et faites preuves de bonne moralité ». Déclaré hassan Par Cheikh Al Albani. Rapporté par Tirmidhi n°2004.

Un sourire sincère envers une personne peut donner lieu à des centaines de sourires en un seul jour, ce qui rend les gens heureux et il n’est pas nécessaire d’avoir une raison pour cela.

Une personne qui sourit en parlant est néanmoins plus agréable à écouter, un trait du Messager d’Allah qui ne s’est jamais privé de sourire lorsqu’il s’adresse à ses interlocuteurs. Sa joie, son optimisme et sa miséricorde ont fait de lui un être à part, il ne s’est jamais mis en colère ni n’a jamais élevé la voix, il n’était ni violent ni vindicatif mais doux, patient et tolérant.

Arabie Saoudite : la jeunesse en campagne « Souriez, c’est une Sounnah ! »

Un groupe de jeunes saoudiens résidant à Ryadh a lancé une campagne intitulée « Souriez, c’est une Sounnah ! ».
Comme son nom l’indique, l’initiative vise à motiver les habitants à sourire et ainsi faire revivre une des traditions et recommandations du Prophète sallallahou ‘aleyhi wa salam, dans un hadith il dit « Sourire à son frère est une aumône » (At-Tirmidhi). Une recommandation qu’il mettait en pratique au quotidien, Abdoullah Ibn Al Harith rapporte :  » Je n’ai jamais vu quelqu’un de plus souriant que le Messager d’Allah. » (At-Tirmidhi). Rien de plus simple que d’accueillir son prochain avec un visage détendu, souriant et radieux. Par ailleurs, cet acte ne coûte rien, sourire ne ruine pas, bien au contraire, cet acte nous enrichit en bonnes actions et procure à notre prochaine sympathie et bien être.
Les jeunes saoudiens défilent donc à Ryadh ou encore à Djeddah avec des pancartes, où l’on peut lire « Souriez, c’est une Sunnah« . A pieds ou encore en voiture, en pudeur, tous les moyens sont bons pour motiver les passants à pratiquer davantage cette généreuse recommandation. La campagne vise par ailleurs à proposer une alternative à des phénomènes importés d’occident tels que le « Free Hug » ou encore le « Free Kiss ». Jeudi, un jeune saoudien a été arrêté par la police religieuse parce qu’il proposait dans les rues Ryadh des accolades gratuites en brandissant une pancarte « Free hug ».



Commentaires (3)
  1. C'est super originale , leur idée en tout cas moi sa ma fait sourie !!!

  2. Assalam aleykoum,

    Pas de corniche à Riyadh puisque pas de front de mer (c'est au milieu du désert). Les photos semblent être prises à Djeddah.

    Mais peu importe, merci aux frères saoudiens pour ce rappel.

  3. le sourire est gratuit moins cher que l'électricité mais offre autant de lumière....

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam

Le mauvais œil est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer ce qu'est...

L'adultère et la fornication en Islam

Par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent l'infidélité (avoir des...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Salât joumou’a

Comme pour chaque effort, la récompense de salat Jumu’a est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur des jours...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...