facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Rappels

L'importance de consacrer du temps à sa famille

1 369 vues

img_1
D'après Al Aswad, j'ai demandé à 'Aïcha: «Que faisait le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) dans sa maison ?» Elle a dit: «Il était au service de sa famille et lorsque c'était le moment de la prière il sortait pour la prière.»
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°676).

Chaque musulman doit obéissance à ses parents et respect à l’égal des membres de sa famille. Donner une bonne image extérieure ne suffit pas, il faut s’attacher à se consacrer au bien-être de sa famille.

Le croyant doit satisfaire les besoins vitaux de sa famille (nourriture, boisson, vêtements, logement) et leur accorder du temps de manière quotidienne.

Les biens matériels ne suffirait pas à combler les besoins des membres d’une famille. Le musulman peut partager sa spiritualité avec ses parents, frères et sœurs, épouse ou enfants.

Les parents ont la tâche d’éduquer leurs enfants et leurs inculquer de nobles qualités.
Le Prophète (sallAllahou 'alayhi wa salam) dit: «Honorez vos enfants et soignez leur éducation.» (Ibn Mâjah (2/1211), hadith nº 3671).

«Chacun de vous est un berger et il lui sera demandé compte de son troupeau : le gouvernant est un berger et il lui sera demandé compte de son troupeau. L’homme est un berger pour sa famille et il lui sera demandé compte de son troupeau. La femme est une bergère pour la maison de son mari et il lui sera demandé compte de son troupeau. Le serviteur est un berger pour les biens de son maître et il lui sera demandé compte de son troupeau.» (Al-Bukhârî (2/902), hadith nº 2419).

A l’image de notre meilleur exemple, l’Envoyé d’Allah (sallAllahou 'alayhi wa salam), le musulman doit être au service de sa famille et de sa demeure.

L’homme peut sans complexe aider aux tâches ménagères ou cuisiner.


On a demandé à Aïcha (qu’Allah l’agréée): «Que faisait le Prophète dans sa maison ?»
Elle dit : «Il cousait ses vêtements, réparait ses chaussures et faisait ce que le hommes font chez eux.» (Authentifié par Cheikh Al-Albany dans sahih Al-Jam'i 4937).

En se consacrant à sa famille, le croyant est récompensé pour sa modestie et donnera l’envie à ses enfants de reproduire des gestes identiques pendant leur vie adulte.
Il apaisera sa femme qui souhaitera lui faire davantage plaisir.

Le prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) a dit: «Le meilleur d’entre vous est celui qui est le meilleur avec son épouse et je suis très bon envers mes épouses.» (Tirmidhi, Ibn Mâdja).
Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...