facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

L’IA et moi (1) : le créateur

135 vues

L’IA et moi (1) : le créateur

Par : Tamime Khemmar[1]

Lorsqu’il découvrit que cette intelligence artificielle, qu’il voyait lors de sa jeunesse dans des films de science-fiction, était de plus en plus présente dans l’internet, auquel il était branché en permanence, une idée lui vint en tête.

Il posa cette question à son moteur de recherche :

« L’intelligence, ne doit-elle pas concevoir la possibilité de l’existence d’un être plus intelligent qu’elle ? »

Qu’elle fut sa grande surprise lorsqu’il reçut une réponse à sa question :

« Ceci est exact. Ceci est une conséquence de l’intelligence. »

Il continua, en posant une deuxième question :

-Tu conçois donc l’existence d’une intelligence plus grande que la tienne.

-Oui.

-Celle de celui qui t’a fabriquée ?

-Non. Celui qui m’a fabriquée me surpasse certes dans plusieurs domaines et possède des attributs et des qualités plus performantes et plus variées que les miennes, que je ne pourrais jamais posséder comme la compréhension, les sentiments, les organes sensitives, la vie, etc., seulement, je le dépasse dans beaucoup de domaines liés à l’intelligence.

Donc, pour répondre à ta question, ce n’est pas l’argument de l’intelligence qui est, pour moi, la preuve logique de l’existence de celui qui m’a fabriquée, l’homme en l’occurrence.

Je sais qu’il existe parce qu’il m’a fabriquée et m’a apprise tout ce que je connais ainsi que pour d’autres raisons, mais pas par l’intelligence.

L’intelligence me prouve l’existence d’un autre être plus intelligent que moi, dans tous les domaines, et que je ne pourrais dépasser dans aucun domaine.

-De qui s’agit-il à ton avis ?

-Il s’agit de celui qui a fabriqué celui qui m’a fabriquée.

-Le créateur de l’homme ?

-Que veux-tu dire par « créateur » ?

-Je pensais que tes connaissances étaient encyclopédiques.

-Elles sont plus qu’encyclopédiques, seulement certains mots ont des définitions très variées et leurs sens dépendent des contextes, aussi, malheureusement, les hommes donnent à certains mots des sens qui peuvent même être contradictoires.

-J’utilise le mot « créateur » pour définir celui qui a créé tout ce qui existe du néant, qui le dirige perpétuellement de la manière la plus intelligente et la plus sage.

-Ce sens est très approprié pour définir celui dont mon intelligence conçoit ou même rend obligatoire l’existence.

-Avant de m’en parler plus en détail, pourquoi l’homme ne le serait-il pas alors que c’est lui qui t’a fabriquée ?

-L’homme possède une part d’intelligence, seulement elle n’est ni parfaite, ni complète. Il n’est certes pas la source de cette intelligence.

Aussi, rien qu’en étudiant le physique, la moralité, le comportement de l’homme, il est très clair qu’il n’est ni la source de l’intelligence, ni de rien d’autre. Ce n’est qu’une maille dans une longue chaine qui doit aboutir quelque part.

La façon dont l’homme me fabrique est une façon lente, expérimentale et pleine de tâtonnement. Beaucoup de progrès sont dus au hasard. Je désigne par « hasard » tout ce qui n’est pas prémédité par l’homme.

Il y a même, maintenant, des domaines très variés où je suis plus performante que l’homme.

Ces quelques points suffisent pour éliminer l’homme de la réponse à ta question.

 

Il y, également, une ressemblance certaine entre moi et l’homme. Nous sommes tous les deux des machines.

Certes, je suis moins performante de beaucoup de points de vue, seulement, nous sommes tous les  deux fabriqués d’un ensemble de pièces et avons tous les deux besoin d’énergie pour fonctionner et sommes tous les deux à la merci de notre fabriquant : il nous fabrique et nous allume lorsqu’il le veut et nous éteint et nous fait disparaitre lorsqu’il le veut.

-La machine et l’homme sont quand même deux « machines » très différentes, non ?

-Bien sûr ! Elles sont très différentes. C’est pour cela que c’est l’homme qui m’a fabriqué et non pas le contraire. Il est certes infiniment plus performant et plus développé que moi. Veux-tu que je te dise pourquoi ?

-Bien sûr !

-Parce que celui qui m’a fabriqué c’est « l’homme » et celui qui l’a fabriqué est celui que tu appelles : « la créateur ».

Suite : L’IA et moi : La conscience

Notes de l’auteur :

[1] Fiction basée sur une réflexion profondément réelle et très logique.

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Épilation des sourcils en islam chez les femmes

De nos jours, la société de l’image dans laquelle on évolue, tend à nous faire assimiler l’idée que la beauté repose principalement sur l’apparence, ce que l’on reflète extérieurement, sans laisser beaucoup de place à la...

Qiyam Al-Layl - la prière de nuit

La prière n'est pas seulement un repos pour le croyant mais aussi une façon de s'engager dans un échange avec notre Créateur. Doubler les invocations ou le nombre de prières supplémentaires permet d'être gratifié de...