facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Rappels

Le paradis en Islam

77 808 vues

Le paradis en Islam

Le paradis en Islam est la maison de la paix, de la félicité et de la joie. Allah l’a réservé pour les croyants. Le Paradis contient des rivières de miel pur, des rivières de lait et des rivières de khamr qui ne sont pas comme les boissons alcoolisées de ce monde qui font perdre la raison ; et il y a d’autres sortes de félicité éternelle au Paradis.
Au paradis, la félicité est sensible : le musulman la vit à travers son corps et son âme. Il existe différents degrés au paradis, certains plus élevés que d’autres. Le plus élevé des degrés au Paradis est celui des prophètes, et la partie la plus élevée du Paradis est appelée al-firdaws.

Le Firdaws, « le sommet et le cœur du Paradis »

Ibn Qayyim al-Jawziyya (qu’Allah lui fasse miséricorde) relate que « Dieu a créé certains Paradis, dont Il a planté Lui-même leur verger. Il les préféra aux autres Paradis. Dieu choisit parmi les Paradis le meilleur pour Lui, non loin de Son Trône. Il planta ses vergers Lui-même. C’est le plus parfait des Paradis. » Ce savant souligne donc le fait qu’Allah a créé plusieurs Paradis et qu’Il possède une préférence pour certains. Parmi ces Paradis préférés, il en a choisi un, qu’Il considère comme étant le plus parfait. Ainsi, il explicite cela par le fait que « Dieu sélectionna de toute chose la plus éminente et la plus parfaite. Comme Il a choisi parmi les Anges : Gabriel (‘alayhi salam), parmi les êtres humains : Mohamed (‘alayhi salat wa salam). Des cieux, il a choisi leur apogée. Des villes : La Mecque, parmi les mois : Mouharram, des nuits : la nuit du Destin, parmi les jours : le vendredi, de la nuit : son milieu et des heures : les heures de l’Office… » A travers cette explication, nous comprenons qu’Allah choisit à chaque fois, l’élément parfait afin de le préférer aux autres.
C’est ainsi qu’Allah créa le Firdaws et le choisi car, comme l’a dit Son Messager (‘alayhi salat wa salam), « il est le sommet du Paradis, il en est le cœur et le meilleur endroit. » Ce hadith est rapporté par At-Tabarani d’après Samura. De même, selon Abdallah ibn Harith, l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Dieu créa trois choses avec Ses Mains : Adam, a écrit la Torah et planta El Firdaws puis dit : {Par Ma Puissance et Ma Magnificience, ni l’alcoolique ni le « cocu » n’auront accès.} »

« Les élus sollicitent le Paradis, et lui les réclame à Dieu »

Abu Hurayra rapporte que l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Implorez Dieu pour la demande du Paradis et réfugiez-vous auprès de Lui contre l’Enfer. Le Paradis réclame le Croyant et l’Enfer demande à Dieu de l’éloigner de lui. Dieu acceptera plus facilement leur intercession. Lorsque le serviteur insiste auprès de Dieu dans sa demande pour son entrée au Paradis, ce dernier lui répond : « Ô mon Dieu ! Ton serviteur qui me réclame, fais-en sorte qu’il réside chez moi. » L’Enfer dira : « Ô mon Dieu ! Ton serviteur, qui se réfugie en Toi, éloigne-le de moi. » » Ce hadith rapporté par Ahmed et Tirmidhy nous confirme donc qu’en demandant à Allah le Paradis et en se réfugiant auprès de Lui contre l’Enfer, le Paradis nous réclamera incha Allah !!
Ce fait est prouvé par la parole d’Allah le Très-Haut. En effet, Anas rapporte que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Dieu le Clément dit : {Regardez dans son Livre (où est inscrit tout ce qui concerne sa vie). À celui qui demande l’entrée au Paradis, Je lui permettrai son accès. Par contre, celui qui se réfugie auprès de Moi pour l’écarter de l’Enfer, Je l’éloignerai de ce dernier.} » Il nous suffit de demander à notre Seigneur, l’entrée au Paradis et l’éloignement de l’Enfer pour qu’Il nous réponde favorablement à cette demande macha Allah ! Sa Clémence est infinie !!

Le portier et les responsables du Paradis

Le portier et les responsables du Paradis sont des Anges. Chaque Ange qu’Allah a créé à un rôle bien défini. Ainsi, Il a créé des Anges afin qu’ils prennent la responsabilité du Paradis. Nous ignorons leur nombre exact, à Allah revient le savoir de toute chose.
Notre Seigneur a dit : {Et l’on conduisit au Paradis, en groupes homogènes, ceux qui avaient craint pieusement leur Seigneur. Lorsqu’ils y arrivèrent et que ses portes s’ouvrirent, ses gardiens leur dirent : « Paix et salut à vous ainsi que béatitude ! Entrez-y donc pour l’éternité. »} (Sourate 39 : Verset 73). Les gardiens ou responsables du Paradis sont les Anges qu’Allah a assigné à cette place.

De plus, un hadith évoque le portier du Paradis. En effet, selon Soulaymen ibn El Moughira, Thabit et Anas (qu’Allah les agréé), le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « J’arriverai à la porte du Paradis, le Jour du Jugement dernier, et je demanderai l’ouverture de cette porte. Le responsable demandera « Qui es-tu ? » Je répondrai : « Mohamed ! » Il dira, précisément : « Je ne suis autorisé à ouvrir la porte à aucun être avant toi ». (Rapporté par Ahmed et Muslim). Ibn Qayyim al-Jawziyya (qu’Allah lui fasse miséricorde) ajoute que le portier et « le plus haut responsable des Paradis est Radwan (‘alayhi salam). »

Le Messager d’Allah (saws), le premier qui frappera à la porte du Paradis en Islam

Comme nous venons de le voir, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) va demander l’ouverture de la porte du Paradis. Ainsi, Radwan (‘alayhi salat wa salam) « se lèvera surtout par respect et pour la dignité du Messager de Dieu (‘alayhi salat wa salam) …]. Il se lèvera en personne et lui ouvrira la porte. Il ne se lèvera plus jamais pour quelqu’un d’autre que lui-même. D’autre part, les responsables du Paradis travailleront sous les ordres de leur chef Radwan (‘alayhi salam). »

Par ailleurs, ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde) affirme que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) sera bien le premier à frapper à la porte du Paradis en citant le hadith suivant, confirmé dans le sahih Muslim, d’après Anas (qu’Allah l’agrée) : « Je suis le plus suivi le Jour du Jugement dernier et je serai le premier à frapper à la porte du Paradis. » Ce fait ne devrait donc constituer nul doute dans nos esprits car il est prouvé par les paroles de l’Envoyé d’Allah lui-même (‘alayhi salat wa salam).

Les derniers à entrer au Paradis

Les derniers à entrer au Paradis en Islam ont été évoqués par le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam). En effet, Al Boukhari et Muslim rapportent de ‘Abdallah ibn Messaoud que « Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Je connais le dernier à sortir de la Géhenne et le dernier à entrer au Paradis. Un homme sortira de l’Enfer en rampant, Dieu lui dira : {Va entrer au Paradis.} Il s’arrêtera devant, il lui semblera être plein. Il retournera et dira : « Ô mon Dieu, je l’ai trouvé plein. » Dieu lui dira une seconde fois : {Va entrer au Paradis.} Il arrivera devant, il lui semblera être plein. Il retournera et dira : « Ô mon Dieu, je l’ai retrouvé plein. » Dieu lui dira pour la troisième fois : {Va, entre au Paradis. Tu auras le monde entier et dix fois plus.} Il dira : « Tu Te moques de moi, et Tu es le Roi. » J’ai constaté que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) souriait jusqu’à découvrir ses molaires, il dit : « C’est la dernière place des gens du Paradis comme demeure. » »

De même, l’un des derniers hommes à entrer au Paradis en Islam a été évoqué par l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) dans le sahih de Muslim, selon Abu Darr. Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Je connais le dernier à entrer au Paradis et le dernier à sortir de la Géhenne. Un homme sera amené le Jour du jugement dernier, on dira : présentez-lui ses plus petits péchés, et cachez-lui les plus grands. On lui présentera ses plus petits péchés, ils lui diront : Tu as fait ceci et cela tel jour. Un autre jour, tu as fait ceci et cela et ainsi de suite. Il répondra : « Effectivement ! » Il ne pourra nier, craignant la présentation de ses plus grands péchés. On lui dira : « On te changera chaque péché par une bonne action. » Il ajoutera : « Ô mon Dieu, j’ai commis des péchés que je ne vois pas ici ! » » Abu Darr affirma : « J’ai vu le Messager de Dieu sourire jusqu’à découvrir ses molaires. »

Les tentes « faites d’une seule perle creuse »

Les tentes présentes au Paradis ont été évoquées dans les paroles de notre Créateur. En effet, Allah dit : {Des houris cloîtrées dans les tentes, lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?} (Sourate 55 : Versets 72-73). L’existence des tentes au Paradis en Islam est donc une réalité qu’on ne peut nier.

La grandeur de ses tentes est indescriptible macha Allah, comme tout ce qui se trouve au sein de la Demeure Éternelle. Ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde) souligne que « nous trouvons cette mention dans les deux Sahih. La version retenue ci-dessous est celle de Muslim qui rapporte d’après Abu Musa al-Ach’ari que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Le croyant possède certes au Paradis une tente faite d’une seule perle creuse et qui aura soixante coudées de longueur. S’y trouvent des épouses auxquelles il rend visite, sans que les unes ne soient visibles aux autres. » Dans la version d’Al-Bukhari, la largeur de la tente est de trente miles, dans une autre, elle est de soixante miles. » Ce qu’il faut retenir, c’est que la largeur de ces tentes est immense, par la Grâce d’Allah.

« La langue de Mohamed (saws) », celle des gens du Paradis

Les habitants du Paradis parleront l’arabe. Cela est unanimement reconnu car affirmé par les paroles de l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam). En effet, selon Anas ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Les habitants du Paradis entreront au Paradis, grands de la taille de soixante coudées, la beauté de Youssouf (‘alayhi salam), avec l’âge de ‘Issa (‘alayhi salam) : 33 ans (à trente-trois ans, ‘Issa – Jésus – fut rappelé vers Dieu), parlant la langue de Mohamed (‘alayhi salat wa salam) et bien maquillés. » Les habitants du Paradis parleront donc la langue du Prophète Mohamed (‘alayhi salat wa salam), à savoir l’arabe.

Les visites des habitants du Paradis

Les gens du Paradis se rendront visite. Cela est prouvé par les paroles du Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam). En effet, Abu Bakr ibn Abu Ad-Dunya rapporte, d’après Anas que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Quand au Paradis arrivent ses habitants, les frères désirent se revoir entre eux ; la couche de l’un s’approche de la couche de l’autre jusqu’à ce que tous se réunissent. L’un dit à son compagnon : « Sais-tu quand Dieu nous a pardonnés ? » L’autre lui répond : « Nous étions à tel endroit. Nous avons prié Dieu et Il nous a pardonnés. » » Macha Allah, ceux à qui Allah a pardonné pourront se rendre visite dans l’au-delà.

De plus, la visite des gens du Paradis est conditionnée par une certaine hiérarchie. Ceux qui habiteront les rangs inférieurs au Paradis ne pourront aller voir les rangs supérieurs.

Par ailleurs, cela est confirmé par les paroles de l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) qui précise qu’il y a une exception et qui décrit le moyen de déplacement de ces gens. En effet, At-Tabarani rapporte, d’après Abu Umama que l’on posa au Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) la question suivante : « Est-ce que les habitants du Paradis se rendent visite entre eux ? » Il répondit : « Ceux du rang supérieur rendent visite à ceux du rang inférieur, mais ceux-ci ne rendent pas visite à ceux-là. Exception est cependant faite pour ceux qui s’aiment en Allah. Ils vont là où ils veulent, montés sur des chamelles, et mettant derrière celles-ci des matelas. » »
En aimant son frère pour Allah, le croyant pourra lui rendre visite même si celui-ci se trouve au-dessus de lui au Paradis incha Allah. La Clémence d’Allah est infinie !

Les fruits du Paradis

Nous savons qu’il existe des fruits au Paradis car Allah l’a affirmé dans Le Saint Coran : {Ils contiennent des fruits, des palmiers, et des grenadiers.} (Sourate 55 : Verset 68). Il dit également : {Ils contiennent deux espèces de chaque fruit.} (Sourate55 : Verset 52). Ainsi, de nombreux versets évoquent la présence de fruits au Paradis. Cela est unanimement admis car présent dans les paroles de notre Seigneur.

Les fruits du Paradis en Islam diffèrent des fruits d’ici-bas sur plusieurs points. Les fruits de l’au-delà sont disponibles continuellement alors que les fruits terrestres sont cultivés selon les saisons. En ce sens, Allah dit : {Ils seront parmi des lotus sans épines, et parmi des bananiers aux régimes bien fournis, dans une ombre étendue près d’une eau coulant continuellement, et des fruits abondants ni interrompus ni défendus, sur des lits surélevés.} (Sourate 56 : Versets 27-34). Par ailleurs, les fruits du Paradis sont différents de ceux d’ici-bas car ils sont accessibles à tous. En effet, même lorsqu’ils se trouvent en haut d’un arbre, ces fruits s’offrent aux habitants du Paradis.

La nourriture et les boissons des habitants du Paradis

Les habitants du Paradis mangeront et boiront mais ces aliments se transformeront en émanation de musc incha Allah. En effet, dans le sahih Muslim, Jaber dit que l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Les habitants du Paradis mangeront et boiront. Ils ne vomiront pas, n’urineront pas et ne feront pas leurs besoins. Leur nourriture se transformera en émanation de musc. Leur respiration est louange à Allah et Takbir. »

Ibn Qayyim al-Jawziyya (qu’Allah lui fasse miséricorde) affirme : « Il existe du pain, de la viande, des fruits, des douceurs et différentes sortes de boissons comme l’eau, le lait et le vin. Ce qui existe au Paradis n’a aucune comparaison avec les choses terrestres du même nom. Les adjectifs qualifiant les noms sont littéralement différents de ce que l’être humain connaît.

Les vêtements, parures, tapis et lits des gens du Paradis

Les habitants du Paradis en Islam seront vêtus de vert incha Allah. Leurs vêtements seront faits de soie et ils porteront des bracelets en or ou en argent. Cela a été relaté dans les paroles d’Allah. En effet, Il dit : {Dieu introduit ceux qui ont cru et fait les bonnes œuvres dans des jardins sous lesquels coulent les rivières. Ils y sont parés avec des bracelets d’or et des perles et leurs vêtements sont de soie.} (Sourate 22 : Verset 23). Il dit également : {Ils portent des vêtements verts de satin et de brocart. On les a parés avec des bracelets d’argent et leur Seigneur les a abreuvés d’une boisson toute pure.} (Sourate 76 : Verset 21).

De plus, les hommes porteront des couronnes comme les rois et seront maquillés. En ce sens, Abu Hurayra rapporte que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit concernant les parures des habitants du Paradis : « Les bracelets d’or et d’argent parsemés de perles et d’émeraudes. L’homme portera une couronne comme celle des rois, dans une jeunesse éclatante et bien maquillé. » Ibn Qayyim al-Jawziyya (qu’Allah lui fasse miséricorde) ajoute qu’« au Paradis, les hommes parés seront plus beaux que les femmes. »

Par ailleurs, les tapis et les lits du Paradis sont décrits par Allah comme étant d’une immense beauté. En effet, Il dit : {Ils sont accoudés sur des lits dont les doublures en soie épaisse et les fruits des deux jardins se balancent à portée de leurs mains.} (Sourate 55 : Verset 54). Il dit également : {Ils sont accoudés sur des draps verts et sur des tapis d’une somptueuse beauté.} (Sourate 55 : Verset 76).

Les gens du Paradis « iront et reviendront de la visite de Dieu »

Les habitants du Paradis pourront rendre visite à leur Seigneur. Cela a été prouvé par les paroles de Son noble Messager (‘alayhi salat wa salam).

En effet, selon Abu Barza El Aslami, l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Les habitants du Paradis partiront bien habillés et reviendront avec une tenue encore plus belle. Comme quelqu’un parmi vous se rendant chez un roi, de son vivant. Ainsi, ils iront et reviendront de la visite de Dieu. Ils auront un emploi du temps des heures de visite à Dieu (loué soit-Il). » Les visites que les serviteurs effectueront auprès de leur Seigneur seront donc organisées incha Allah. Puissions-nous compter parmi eux !

Il est rapporté d’après Jarir ibn ‘Abdullah que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Vous verrez Votre Seigneur, le Très-Haut, le Tout Puissant comme vous voyez cette lune et vous n’éprouverez aucune peine pour Le voir. Si vous pouvez éviter de vous laisser détourner de la prière avant le lever du soleil et avant son coucher, faites-la. » Ensuite, il lut le verset : {Proclame les louanges de ton Seigneur avant le lever du soleil et avant son coucher.} (Sourate 50 : Verset 39). Ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde) commente : « Ce contexte indique que la vision a lieu aux heures qui, dans le monde ici-bas, étaient consacrées à l’adoration ; ainsi il semblerait que les plus méritants, d’entre les vertueux, voient Allah Le Très-Haut, Le Tout-Puissant, comme aux deux extrêmes du jour, matin et soir ; et c’est un rang élevé, au point qu’ils voient leur Seigneur, Le Très-Haut, Le Tout-Puissant, [étant] sur leurs divans et sur leurs lits, comme se voit la lune depuis la terre dans des conditions comme celles-ci. »

Le parfum du Paradis se sent « à une distance de soixante-dix ans de marche »

Le parfum du Paradis est un bienfait qu’Allah accordera à Ses pieux serviteurs. Ainsi, sentir l’odeur du Paradis ne sera pas permis à tous. En ce sens, selon Abu Hurayra, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Celui qui tue une âme sous contrat (c’est-à-dire : signant un accord de ne pas la tuer) avec le serment de Dieu et de Son Prophète, et qu’il ne le respecte pas, l’odeur du Paradis lui sera interdite, d’une distance de soixante-dix ans. » (Rapporté par At-Tirmidhy).

Ibn Qayyim al-Jawziyya (qu’Allah lui fasse miséricorde) a déclaré que parmi les élus qui ont senti l’odeur du Paradis sur terre, se trouve Anas Ibn Nadar. Il nous semble donc intéressant de relever ce récit, établi dans les deux Sahih, d’après Anas ibn Malik et Sa’d ibn Mu’adh : « Le jour d’Uhud, Anas ibn Nadar passa auprès de nous et dit : « Je sens à Uhud le parfum du Paradis. » Ce jour-là, il combattit jusqu’à la mort. Son corps ne fut pas reconnu à cause de ses nombreuses blessures. Seule sa sœur, Arrabi’ bint Nadar, le reconnut grâce à la forme du bout de ses doigts. On lui a compté plus de quatre-vingt blessures par l’épée, par lance et par flèches. » Qu’Allah l’agrée ! De son côté, Ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde) commente à ce sujet : « Anas avait senti le parfum du Paradis sur terre alors qu’il est au-dessus des cieux, à moins que, ce jour-là, il ait été rapproché des croyants. Allah est plus savant. »

Une voix qui appelle du milieu du Paradis

Lorsque les habitants du Paradis pénétreront dans les jardins, une voix en paradis  se fera entendre du milieu de ceux-ci. Ainsi, Abi Saïd rapporte selon Abu Hurayra que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Une voix appelle : Vous serez éternellement en bonne santé. Vous vivrez indéfiniment, vous serez perpétuellement jeunes, vous serez interminablement dans les bienfaits. » Dieu dit : {Et lorsque Dieu te les faisait paraître dans ton rêve peu nombreux et s’Il te les avait fait paraître nombreux, vous auriez sûrement perdu courage et vous vous seriez disputés au sujet des affaires. Mais Dieu vous sauva de la discorde. Il est certes parfaitement connaisseur de la véritable image des poitrines.} (Sourate 8 : Verset 43). » (Rapporté par Muslim). Une voix s’exclamera donc du milieu du Paradis pour s’adresser à ses habitants. Cette voix apportera la bonne nouvelle de la santé éternelle, de la jeunesse perpétuelle et du bonheur infini.

Le marché du Paradis

Il est unanimement reconnu qu’il existe un marché au Paradis en Islam. Ce fait peut nous paraître comparable à la vie d’ici-bas mais il n’en est rien. Le marché du Paradis est incomparable à celui que nous connaissons car il se trouve dans la Demeure Parfaite. En effet, selon Anas Ibn Malik, l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Au Paradis, il y a un marché vers lequel ses habitants se rendront tous les vendredis. La bise souffle du nord sur leur visage et sur leurs habits, les rafraîchissant et les embellissant. Ils retourneront vers leurs femmes. Leur beauté s’amplifiera. Leurs femmes diront : par Dieu vous êtes encore plus beaux. Et les hommes de répondre : votre beauté s’est également amplifiée. » (Rapporté par Muslim). Ainsi, le vent qui soufflera au marché du Paradis apportera une beauté encore plus importante à ses habitants.

La terre du Paradis et son sol

La terre du Paradis en Islam est composée de safran macha Allah. Ibn Qayyim al-Jawziyya souligne ce fait par un hadith rapporté par El Béihaqi : « Nous avons dit à l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) : « Parle-nous du Paradis et de ses constructions. » Il dit : « Ce sont des constructions faites avec de l’or et de l’argent, leur ciment est le musc, ses pierrailles sont des perles et des diamants, sa terre est de safran. Celui qui y séjournera, se réjouira et la tristesse le quittera à jamais. Il sera éternel, ses vêtements ne s’useront jamais et sa jeunesse restera éternelle. » ».

De plus, le safran qui compose la terre du Paradis est une création d’Allah. C’est ainsi que selon Abu Saïd, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Dieu a construit l’Eden avec Ses Mains, d’une couche d’or et d’une couche d’argent, son ciment est le musc pur, son parterre le safran et ses pierrailles des perles. Ensuite, Il lui ordonna de parler, il dit : « Heureux sont Tes élus ! » Les Anges dirent : « Favorisée sois-tu, ô maison des rois ! ». La terre du Paradis a donc été créée par Allah, et dépasse donc notre imagination.

Les sources du Paradis et ses canaux

Il existe un bon nombre de versets qui relate les sources du Paradis. En effet, Allah dit : {Sous eux couleront des ruisseaux.} (Sourate 7 : Verset 43). Il dit également : {Une source où boivent les plus rapprochés de Dieu.} (Sourate 83 : Verset 28). Ainsi, de nombreux versets évoquent l’existence des fleuves du Paradis en Islam.

De plus, les fleuves du Paradis possèdent quatre sources différentes que sont une mer de lait, une mer d’eau, une mer de miel et une mer de vin. En effet, l’imam Ahmed rapporte, d’après Hakim ibn Mu’awiyya, Abu Bahz, d’après son père, qu’il entendit le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) dire : « Au Paradis se trouvent une mer de lait, une mer d’eau, une mer de miel et une mer de vin. C’est d’elles que jaillissent ensuite les fleuves. » De même, Allah dit : {L’image du Paradis promis aux gens pieux est qu’il contient des rivières d’eau inaltérée, des rivières de lait au goût inchangé, des rivières de vin, délice des buveurs et des rivières de miel filtré. Ils y ont toutes sortes de fruits ainsi qu’une absolution de leur Seigneur.} (Sourate 47 : Verset 15).

Les arbres des jardins du Paradis et leur ombrage

Les arbres du Paradis sont d’une grandeur immense, et de ce fait, leur ombrage est très étendu. En effet, dans les deux sahih du hadith de Zinadi de Laraj, Abu Hurayra rapporte que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Dans le Paradis, existe un arbre, le voyageur traversera son ombre pendant une durée de cent ans. (Sous une ombre étendue). » Macha Allah ! Cela nous prouve l’immensité des arbres du Paradis.
Par ailleurs, ces arbres sont d’une grande beauté et d’une valeur inimaginable. C’est ainsi que dans le Jami’ de Tirmidhy du hadith de Abu Hamid, Abu Hourayra dit que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Au Paradis tous les arbres ont un tronc en or. » Ce hadith nous fait prendre conscience de l’infinie valeur des arbres du Paradis en Islam macha Allah.

Le livre d’or du Paradis

Il existe un livre d’or au Paradis en Islam dans lequel sont inscrits les noms des pieux serviteurs qui y entreront incha Allah. Qu’Allah nous compte parmi eux ! En effet, Le Très-Haut dit : {En vérité, le Livre de ceux qui auront vécu dans l’obéissance de Dieu et les œuvres pies sera dans les hauts-lieux (du Paradis). Et d’où peux-tu savoir ce que sont les hauts-lieux du Paradis ? Ce sera un Livre numéroté. Il sera vu par les plus proches (de Dieu).} (Sourate 83 : Verset 18-21).

Ibn Qayyim al-Jawziyya (qu’Allah lui fasse miséricorde) affirme à propos du livre d’or du Paradis qu’il est « le Livre des gens de bien où tous les noms sont inscrits en présence des Anges (les plus proches de Dieu), des Prophètes ainsi que des élus. » Ce livre contient donc les noms des serviteurs pieux, ces noms étant écrits devant les meilleures créatures.

Les lieux du Paradis : deux en or et deux en argent

Il est important de souligner un élément au sujet des lieux du Paradis en Islam à savoir qu’il y a deux Paradis en or et deux Paradis en argent. Cela est unanimement reconnu car ce fait est présent dans les paroles d’Allah et de Son Messager (‘alayhi salat wa salam).
En effet, Allah dit : {A celui qui a craint de comparaître (un jour) devant son Seigneur, deux jardins.} (Sourate 55 : Verset 46). Il dit également : {A part ces deux jardins, il y en a encore deux autres.} (Sourate 55 : Verset 62). Ainsi, il existe au total quatre jardins.
De plus, l’existence de ces quatre Paradis est prouvée par les paroles de l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam). Bien plus encore, ces jardins sont décrits, deux comme étant en or et les deux autres comme étant composés d’argent. C’est ainsi qu’ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde) relève le hadith suivant rapporté par Al-Bayhaqi d’après Abu Moussa Al-Ach’ari : « Deux Paradis en or pour les précurseurs (as-sabiqun) et deux Paradis en argent pour les gens de la droite ».

« Les femmes sont plus nombreuses au Paradis que les hommes »

L’entrée au Paradis en Islam n’est pas réservée uniquement aux hommes ou aux femmes mais elle concerne tous les pieux donc femmes et hommes confondus. C’est ainsi qu’Allah a dit {Et quiconque, homme ou femme, fait de bonnes œuvres, tout en étant croyant… les voilà ceux qui entreront au Paradis.} (Sourate 4 : Verset 124). Le Paradis est donc réservé aux croyants, hommes ou femmes.

En effet, l’imam Ahmed, rapporte selon Mohamed Ibn Sirin d’après Abu Hurayra que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Pour chaque homme au Paradis, deux Houris seront en sa compagnie, chacune d’elles portera soixante robes, à travers lesquelles on pourra voir la moelle des os. » Ainsi, le nombre de femmes au Paradis est plus important que celui des hommes macha Allah. Nous verrons plus loin la description des Houris.

Les femmes au Paradis, « des épouses purifiées »
Nombreux sont les versets qui soulignent la grande beauté des femmes du Paradis ainsi que leur pureté. Nous citerons, entre autres : {Annonce à ceux qui ont cru et accompli de bonnes œuvres la bonne nouvelle qu’il y a pour eux des jardins sous lesquels coulent des rivières. Chaque fois qu’on leur octroie gracieusement quelque fruit, ils disent : C’est exactement ce qu’on nous a octroyé auparavant. On le leur a en effet apporté semblable. Ils y ont des épouses purifiées et ils y sont immortels.} (Sourate 2 : Verset 25). De même, la pureté des femmes au Paradis a été évoqué par l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) qui a dit selon Abu Saïd El Khoudri : « Ils auront des épouses candides, purifiées des menstrues, qui ne feront pas de besoins et ne cracheront pas. » Ainsi, les femmes au Paradis seront purifiées, par la Grâce d’Allah.

Les Houris au Paradis

Les Houris sont les femmes du Paradis en Islam. Elles se différencient des femmes terrestres car elles n’auront pas vécu sur terre et sont créées par Allah afin de demeurer au Paradis. Elles seront d’une grande beauté, tout comme les femmes terrestres qui entreront au Paradis.

On posa la question suivante au Prophète (‘alayhi salat wa salam) : « Est-ce-que les femmes terrestres seront mieux que les Houris ? » Il répondit : « Effectivement, les femmes terrestres seront préférables aux Houris. Elles seront préférables aux Houris qui les entoureront. » On lui demanda : « Mais pourquoi ? » Il répondit : « Par leur Office, leur jeûne et leur adoration à Dieu. Dieu leur octroiera une lumière sur leur visage, les vêtira avec la soie authentique dont les couleurs se marieront parfaitement avec le vert de leurs habits et le jaune de leurs parures en or. Leurs braseros seront de musc, leurs peignes en or. Elles chanteront avec une voix plus sublime que celles des Divas. » Les femmes terrestres sont donc préférables aux Houris par leur adoration à Allah. Elles pénétreront au Paradis grâce à leurs bonnes œuvres, un mérite que n’ont pas les Houris.

Et les hommes dans tout ça ?
La beauté, la jeunesse et la pureté des femmes au Paradis en Islam est décrite à plusieurs reprises dans les paroles d’Allah et de Son Messager (‘alayhi salat wa salam). Cependant, la beauté des hommes ne semble pas être un point essentiel dans la description du Paradis. On peut donc se demander pourquoi la beauté des hommes n’est pas autant explicité que celle des femmes.
De plus, le désir qu’éprouve la femme pour les hommes n’est pas le même que celui des hommes pour les femmes, naturellement. Ainsi, Allah attise la convoitise des hommes en évoquant les femmes du Paradis, confirmant alors la parole du Prophète (‘alayhi salat wa salam) : « Je ne laisse après moi aucune tentation plus néfaste pour les hommes que les femmes. » (Rapporte par Al Boukhari). »

Qu’Allah permette à nos mères, à nos sœurs et à nos femmes d’entrer au Paradis. Puisse-t-Il leur accorder Son Pardon, Sa Miséricorde et Ses Bienfaits infinis.

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam

Le mauvais œil est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer ce qu'est...

L'adultère et la fornication en Islam

Par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent l'infidélité (avoir des...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Salât joumou’a

Comme pour chaque effort, la récompense de salat Jumu’a est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur des jours...

Gélatine de porc Islam

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...