facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

L’épopée d’Abraham (4) : Avec Nimrod

L’épopée d’Abraham (4) : Avec Nimrod

Par : Tamime khemmar.

Lorsque Abraham sortit du feu saint et sauf, il quitta son peuple mécréant et s’en alla avec sa femme Sarah et son neveu Loth.

Il rencontra alors le plus grand et le plus puissant roi de cette époque, le roi de Babel : Nimrod.

Nimrod domina le monde quatre cents ans, durant lesquels, il opprima les hommes et devint un tyran des plus rebelles.

Lorsque Abraham l’appela à l’adoration d’Allah, seul sans associé, son ignorance, son égarement et le long délai qu’Allah lui accorda sans le punir le remplirent de vanité et le poussèrent à réfuter l’existence du Créateur.

Plein de vanité et d’orgueil, Il débattit avec Abraham à propos de la divinité et prétendit qu’il est un Dieu.

Abraham lui dit :

Rabbî (Mon Seigneur) est celui qui fait vivre et fait mourir.

-Moi, je fais vivre et je fais mourir ! rétorqua le roi en toute arrogance.

Abraham poursuivit et lui dit :

-Allah fait surgir le soleil de l’est. Fais-le donc surgir de l’ouest !

Celui qui a mécru, le roi Nimrod en l’occurrence, resta stupéfait.

L’histoire de cette rencontre fut rapportée dans le Coran, Sourate Al-Baqara, verset n° 258, et résuma la victoire d’Abraham, seul, mais puissant par la vérité à laquelle il appelait, sur le roi du monde Nimrod, entouré de ses armées, mais impuissant en raison de la fausseté et du mensonge qu’il proclamait.

Abraham dit au roi qui prétendait qu’il était un Dieu :

« Mon Dieu, le vrai Dieu, est celui qui fait vivre et fait mourir.

Il donne la vie à toutes les créatures après les avoir tirées du néant, puis les fait mourir au moment qu’Il choisit, dans le lieu qu’Il choisit, de la manière qu’Il choisit.

Personne ne peut échapper à cette prédestination : la mort.

Ceci implique aussi que le Dieu est vivant et ne meurt jamais et que Sa vie n’est pas précédée de néant. »

Nimrod, aveuglé par sa vanité, répondit à l’argument d’Abraham par un dérobade lointaine de tout raisonnement logique.

-Moi aussi- lui dit-il- Je fais vivre et je fais mourir !

Il demanda qu’on lui ramène deux condamnés à mort. Il gracia le premier et ordonna qu’on exécute le second.

-Voilà, Abraham ! J’ai donné la vie au premier qui allait mourir, et j’ai fait mourir le second !

Ceci bien sûr n’a rien à voir avec la description du Dieu d’Abraham pour plusieurs raisons :

1-Beaucoup de rois peuvent faire ceci. Est-ce qu’ils peuvent tous proclamer qu’ils sont des Dieu ?

2-Abraham attribua à Son Dieu le fait de donner la vie et de faire mourir toutes les créatures. Nimrod peut-il prétendre que c’est lui qui fait cela.

3-Avant la naissance de Nimrod, qui donnait la vie et faisait mourir ?

4-Il est incontestable que Nimrod vint au monde et naquit alors qu’il n’existait pas avant. Qui lui a donné la vie ? Celui-là est le vrai Dieu.

5-Celui qui fait vivre et fait mourir toutes les créatures, doit être éternel ; vivant sans début et immortel.

Nimrod peut-il prétendre cela ?

6-Nimrod ne peut pas faire vivre, car en épargnant le condamné à mort, il n’a fait qu’annuler une condamnation, chose que quiconque peut faire.

Si un scorpion peut décider de ne pas piquer quelqu’un et changer d’avis, dira-t-on qu’il l’a fait vivre ?

Abraham, que le salut soit sur lui, connaissait tous ces arguments et bien d’autres encore. Mais, le grand Prophète d’Allah, ne voulait pas perdre son temps avec les échappatoires et les faux arguments du roi. Il lui assena un coup fatal.

-Allah, qui a créé le soleil, le fait apparaître chaque matin de l’est. Si tu es aussi un Dieu, comme tu le prétends, que tu donnes la vie et que tu fais mourir comme le fait Allah, fais-nous donc apparaître le soleil demain de l’ouest !

 

 

 

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

L'adultère et la fornication en Islam

En Islam et par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

La prière du Vendredi (Salât joumou’a)

Comme pour chaque effort, la récompense de la prière du vendredi est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...