facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

Le jeûne de ramadan apprend la crainte d’Allah : At-taqwâ

175 vues

Le jeûne de ramadan apprend la crainte d’Allah : At-taqwâ

Le jeûne de ramadan apprend la crainte d’Allah : At-taqwâ

Par : Tamime Khemmar.

La plus grande leçon de ramadhan et du jeûne qui y est prescrit est certainement : la crainte d’Allah (at-taqwâ).

Car, ce que nous apprend le fait de ne pas manger, de ne pas boire, de ne pas assouvir nos désirs légitimes malgré l’appel incessant de notre corps, c’est de ne pas suivre l’appel du Chaytân et de nos envies illégitimes qui nous incitent à désobéir à Allah.

Celui qui arrive à se retenir face à ce qui est licite pourra certainement se retenir face à ce qui est illicite.

Aussi, celui qui a honte de manger, de boire, et d’assouvir ses désirs charnels durant le mois de ramdhan aura certainement honte de désobéir à Allah, en commettant ce qu’Il lui a interdit.

Allah nous appela à sa crainte

Tous les hommes et toutes les femmes doivent s’efforcer de réaliser la crainte d’Allah, comme Allah, soubhânah, a dit, (S : 4/A : 131):

(Certes, Nous avons prescrit à ceux qui ont reçu le Livre avant vous, tout comme à vous-mêmes ceci : « Craignez Allah ! »)

Le jeûne de ramadhan expliqué aux enfants

Que signifie la crainte d’Allah

La réalité de la crainte d’Allah, at-taqwâ, consiste à respecter Ses prescriptions et Ses interdictions. C’est pour cela que lorsque Talq ibn Habîb (que la miséricorde d’Allah soit sur lui) fut interrogé sur sa réalité, il dit :

« At-taqwâ (la crainte) est le fait d’œuvrer dans l’obéissance d’Allah, suivant une lumière d’Allah et en espérant la miséricorde d’Allah. At-taqwâ consiste aussi à s’éloigner de la désobéissance d’Allah, suivant une lumière d’Allah et en craignant le châtiment d’Allah. »[1]

Les dix moyens pour se préserver de la sorcellerie et du mauvais œil

Quels sont les fruits de la crainte d’Allah ?

Lorsque le croyant s’efforce de concrétiser la taqwâ, il connaitra le bonheur, la sérénité et la préservation dans la vie d’ici-bas et dans la dernière vie et il gagnera l’issue la plus élogieuse ; (S : 7/A : 128) :

(Et la meilleure fin sera celle des mouttaqîn (de ceux qui ont la crainte))

Parmi les fruits de la taqwâ, il y a aussi : la réforme de la vie, la justesse de l’opinion, la facilité dans toutes les affaires ainsi que l’abondance des subsistances, rizq, comme Allah, soubhânah, a dit, (S : 65/A : 2 et 3) :

(Et quiconque craint Allah, Il lui donnera une issue favorable, (2) et lui accordera des subsistances sur lesquelles il ne comptait pas. (3))

Il dit aussi, soubhânah, (S : 65/A : 4) :

(Quiconque craint Allah, Il lui facilitera ses affaires.)

Citons aussi parmi les fruits de la taqwâ (la crainte), le fait que celui qui a la taqwâ profite de la préservation d’Allah et de Son alliance.

Or, celui qui est couvert par la préservation d’Allah et par Sa protection, rien ne peut lui faire de mal, aussi grandes que soient les manigances contre lui, comme Allah, soubhânah, l’a explicitement montré en disant, (S : 3/A : 120):

(Mais si vous êtes endurants et que vous avez la crainte, leurs manigances ne vous causeront aucun mal. Allah connaît parfaitement tout ce qu’ils font.)

Aussi, le Prophète [ﷺ] a attesté cette vérité à ses Compagnons. Il dit à Ibn CAbbâs (qu’Allah agrée) en lui apprenant des paroles utiles : « Préserve Allah, Allah te préservera. Préserve Allah, tu Le trouveras devant toi. »[2]

Or, la préservation d’Allah ne se réalise qu’en préservant Ses prescriptions et Ses interdictions, qui est la réalité de la taqwâ comme cela fut mentionné avant.

Celui qui concrétise la taqwâ dans ses paroles et dans ses actes sera préservé par Allah dans son corps, sa santé, ses biens, ses enfants et dans tous ses états.

De nombreux bienfaits et des bénédictions variées lui seront accordés, dans la vie d’ici-bas et dans la dernière vie, comme Allah, soubhânah, a dit, (S : 7/A : 96):

(Si les habitants des cités avaient eu foi et avaient eu la crainte, Nous leur aurions certainement accordé des bénédictions venant du ciel et de la terre.)

Qu’Allah nous fasse atteindre le mois de ramadhan, pleins de crainte et de piété et qu’Il fasse que ce mois accroit notre taqwâ et nos bonnes œuvres et nous fasse atteindre Son Paradis. Amin.

Allah est plus Savant.

 Notes de l’auteur :

[1] Rapporté par CAbdoullâh Ibn Al-Moubârak dans « Az-Zouhd » (1343).

[2] At-Tirmidhî dans « Al-Jâmic » (2516) et jugé sahîh par Al-Albânî dans « Sahîh Al-Jâmic » (7957).

 

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...

Épilation des sourcils en islam chez les femmes

De nos jours, la société de l’image dans laquelle on évolue, tend à nous faire assimiler l’idée que la beauté repose principalement sur l’apparence, ce que l’on reflète extérieurement, sans laisser beaucoup de place à la...

Qiyam Al-Layl - la prière de nuit

La prière n'est pas seulement un repos pour le croyant mais aussi une façon de s'engager dans un échange avec notre Créateur. Doubler les invocations ou le nombre de prières supplémentaires permet d'être gratifié de...