facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

La maison de l’araignée

112 vues

La maison de l’araignée

Par : Tamime Khemmar

Quel insecte prend plus de soin pour bâtir sa maison, l’élaborer d’une manière splendide, utilise pour la construire un matériau qu’il sort de son propre corps afin que cette maison soit son refuge et son moyen de survie ?

L’araignée !

Quels sont la maison et le filet de chasse les plus fragiles, que n’importe quel vent peut souffler et que l’oiseau le plus petit peut déchirer d’un battement d’ailes ?

La toile d’araignée !

Comment donc les hommes les plus intelligents, les plus puissants et les plus riches peuvent-ils bâtir une maison plus fragile que la toile d’araignée pour y loger, y prendre refuge, y conserver ce qu’ils ont de plus précieux et compter sur celle-ci pour traverser les hivers les plus froids et les étés les plus chauds de la vie d’ici-bas et surtout les épreuves de la dernière vie ?

L’association dans l’adoration :

L’homme est faible par essence. Il a fondamentalement besoin d’un soutien fort, d’un allié auquel il adresse ses requêtes, dont il tire sa force, dont il demande la protection.

C’est pour cela qu’il adore cet allié et lui voue toutes sortes de cultes, du cœur et du corps, par crainte et par espérance.

L’homme a besoin d’un Dieu qu’il adore

Soit, il purifie son adoration au Dieu qui l’a créé : Allah, soit il prendra d’autres divinités qu’il adorera à Sa place dont il espérera l’utilité et craindra la nuisance. Ceci est inévitable.

Quelles sont les variétés des associateurs dans l’adoration ?

Certains ont adoré les idoles, d’autres le soleil, les étoiles, les Prophètes, les tombeaux, les Jinns, les arbres, les pierres, les animaux, le feu et toute sorte de fausses divinités.

D’autres se sont adorés eux-mêmes et même s’ils prétendent n’adorer aucun dieu, c’est le Chaytân (Satan) qu’ils adorent en réalité.

D’autre ont suivi aveuglément des hommes comme eux, savants, religieux, hommes puissants, scientifiques et les ont pris comme dieux en obéissant à tout ce qu’ils leur ordonnent de faire, même si cela contredit aux commandements de leur Seigneur et à l’innéité la plus élémentaire.

La maison de l’associateur

Celui qui adore une fausse divinité à la place du vrai et seul Dieu est comme celui qui cherche refuge dans une maison violée par les méchants, perméable au froid et à la chaleur, ne retient pas la pluie et tout animal sauvage ou insecte venimeux peuvent y entrer et même y habiter.

C’est pour cela qu’Allah a comparé, dans le Coran, le refuge de l’associateur dans la divinisation à la maison de l’araignée.

L’araignée passe en effet un long moment à tisser sa toile et en fait une auréole architecturale qui donne l’impression que sa construction est solide et vaste. Or, elle ne la protège pas et ne la couvre pas. Au contraire, au moindre toucher, au moindre souffle d’air, elle se déchire en lambeaux.

De même, l’édifice que l’associateur érige autour de son idole – aussi vieux soit-il –  n’est pas plus solide.

Même, s’il est entouré d’auréoles, d’artifices colorés et lumineux, de serviteurs s’affairant devant lui, d’adorateurs l’invoquant par crainte et par amour, combattant pour lui et le défendant, malgré tout cela, sa réalité est faiblesse et impuissance comme c’est le cas de la maison de l’araignée.

Pis encore, la maison de l’araignée est plus forte que celle de l’associateur, car elle est réelle et elle profite à l’araignée, alors que l’association dans l’adoration et les divinités adorées en dehors d’Allah ne sont que pure fausseté, sans la moindre vraie existence.

Dès que la vérité apparait et que la lumière de la vraie foi jaillit, la maison de l’associateur disparait.

Allah soubhânah dit (S : 29/A : 41) :

(L’exemple de ceux qui ont pris des alliés en dehors d’Allah est comme une araignée qui s’est bâti une maison. Or, la maison la plus fragile est celle de l’araignée, si seulement ils savaient.)

Mon frère (ma sœur), médite cet exemple et tu sauras que rien n’est plus faux que l’association dans l’adoration et que rien n’est plus vrai que l’unicité d’Allah et profite des exemples qui te sont donnés avec des choses que tu connais bien et que tu as toujours vues le long de ta vie et ne sois pas comme celui qui veut s’abriter des épreuves de la vie d’ici-bas et de la dernière vie par ce qu’il y a de plus faible comme refuge : la maison de l’araignée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Épilation des sourcils en islam chez les femmes

De nos jours, la société de l’image dans laquelle on évolue, tend à nous faire assimiler l’idée que la beauté repose principalement sur l’apparence, ce que l’on reflète extérieurement, sans laisser beaucoup de place à la...

Qiyam Al-Layl - la prière de nuit

La prière n'est pas seulement un repos pour le croyant mais aussi une façon de s'engager dans un échange avec notre Créateur. Doubler les invocations ou le nombre de prières supplémentaires permet d'être gratifié de...