facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

Invocation du vendredi

Invocation du vendredi

Par Tamime Khemmar.

Profitons, mes frères et mes sœurs, de cette dernière heure du vendredi pour invoquer Allah et pour Lui adresser toutes nos requêtes.

Demandons-Lui tout bien, pour nous, pour nos familles et pour nos frères et sœurs, et demandons-Lui qu’Il éloigne de nous tout mal et tout malheur.

Il est certes Proche de nous et Il répond, sans le moindre doute, à celui et à celle qui l’implorent sincèrement.

Commençons par la salât sur notre bien-aimé Prophète [ﷺ]

« Allâhoumma salli clâ Mouhammadin wa clâ ‘âli Mouhammadin kamâ sallayta clâ ‘Ibrâhîma wa clâ ‘âli ‘Ibrahîma, Innaka Hamîdoun Majîd. Allâhoumma bârik clâ Mouhammadin wa clâ ‘âli Mouhammadin kamâ bârakta clâ ‘Ibrâhîma wa clâ ‘âli ‘Ibrâhîma, innaka Hamîdoun Majîd. »

(AllâhoummaAllah) que Ton éloge soit sur Mouhammad et sur les suivants de Mouhammad comme il fut sur Ibrâhîm et sur les suivants d’Ibrâhîm, Tu es Hamîd (Digne de toutes les louanges) et Majîd (Glorieux). Allâhoumma, que Ta bénédiction soit sur Mouhammad et sur les suivants de Mouhammad comme elle fut sur Ibrâhîm et sur les suivants d’Ibrâhîm, Tu es Hamîd (Digne de toutes les louanges) et Majîd (Glorieux).)

Unifions Allah soubhânah

« Lâ ilâha illa-l-lâhou, wahdahou lâ charîka lahou,  Allâhou akbarou kabîran,  Wa-l-hamdou li-l-lâhi kathîran, Wa soubhâna-l-lâhi Rabbi-l- câlamîna, Lâ hawla wa lâ qouwata illâ bi-l-lâhi-l-Cazîzi-l-Hakîmi, Allâhoumma-ghfirlî, wa-rhamnî, wa-hdinî, wa-rzouqnî » [Mouslim]

(Nulle divinité ne mérite l’adoration hormis Allah. Allah est immensément plus grand, louanges multiples à Allah et qu’Allah le Rabb (Seigneur) des mondes soit sacré. Nul changement et nulle force ne peuvent arriver sans  l’aide d’Allah Al-CAzîz (Le Puissant) et Al-Hakîm (Le Sage). Allâhoumma (mon Seigneur) pardonne-moi, fais-moi miséricorde, guide-moi et pourvois-moi. »

Invoquons le pardon d’Allah soubhânah

*(Rabbanâ innanâ samicnâ mounâdiyan younâdî li-l-‘îmâni ‘an ‘âminoû bi-Rabbikoum fa-’âmannâ. Rabbanâ fa-ghfir lanâ dhounoubanâ wa kaffir cannâ sayyi’âtinâ wa tawaffanâ maca-l-‘abrâr.193. Rabbanâ wa ‘âtinâ mâ wacattanâ calâ rousoulika wa lâ toukhzinâ yawma-l-qiyâmati innaka lâ toukhlifou-l-mîcâd) 

(Rabbanâ (notre Seigneur), nous avons entendu quelqu’un qui appelait à la foi en disant : « Ayez foi en votre Rabb (Seigneur). » Alors nous avons eu foi. Rabbanâ, pardonne-nous alors nos péchés, couvre-les, absous nos erreurs et récupère-nous parmi les bienfaisants 193 Rabbanâ, accorde-nous ce que Tu nous a promis par le biais de Tes messagers et ne nous avilis pas le jour de la résurrection. Tu ne romps jamais Ta promesse.)

Les hommes et les femmes dans le Coran

Invoquons la préservation de la foi

*(Rabbanâ lâ touzigh qouloûbanâ bacda ‘idh hadaytanâ wa hab lanâ mi-l-ladounnka rahmatan, ‘innaka anta-l-Wahhâb)

(Rabbanâ (notre Seigneur), ne fais pas dévier nos cœurs après nous avoir guidés et accorde-nous de Ta part une miséricorde. Tu es certainement Al-Wahhâb (Celui qui donne immensément).)

Invoquons la protection d’Allah contre les chayâtîn

*(Rabbi ‘acoudhou bika min hamazâti-ch-chayâtîn (67) Wa ‘acoudhou bika Rabbi a-y-yahdhouroûn)

(Rabbi (mon Seigneur), j’invoque Ta protection contre les hamazât[1] (les susurrements néfastes) ach-chayâtîn (des diables) 98 J’invoque aussi Ta protection contre leur présence à mes côtés.)

Rien n’est meilleur que la repentance avant ramadan

Invoquons la protection contre l’Enfer

*(Rabbanâ-ssrif cnnâ cadhâba  jahannama, ‘inna cadhâbahâ kâna gharâmâ)

(Rabbanâ (notre Seigneur), éloigne de nous le supplice de l’Enfer. Son supplice est éternel.)

Protégeons nos enfants (1)

Invoquons tout bien pour nos parents, pour nos enfants et pour nous-mêmes

*(Rabbi ‘awzicnî ‘an ‘achkoura nicmataka-l-latî ‘ancamta calayya wa calâ wâlidayya wa an ‘acmala sâlihan tardhâhou wa ‘aslih lî fî dhourriyyatî, ‘innî toubtou ‘ilayka wa ‘innî mina-l-mouslimîn)

(Rabbi, (mon Seigneur), fais que je puisse être reconnaissant envers Ta grâce que Tu m’as accordée ainsi qu’à mes parents et que j’accomplisse une bonne œuvre que Tu agréeras et rends ma progéniture bienfaisante. Je me repens à Toi et je suis parmi ceux qui Te sont soumis.)

*(Rabbi-r-hamhoumâ kamâ rabbayânî saghîrâ)

(Rabbi (mon Seigneur), fais-leur[2] miséricorde tout comme ils m’ont élevé lorsque j’étais petit.)

Qu’Allah accepte nos invocations. Amine

Notes de l’auteur : 

[1] Hamazât signifie aussi : la strangulation.

[2] Mes deux parents.

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

L'adultère et la fornication en Islam

En Islam et par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

La prière du Vendredi (Salât joumou’a)

Comme pour chaque effort, la récompense de la prière du vendredi est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...