facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

Hajj 2023 : levée de restrictions et ouverture des inscriptions pour les Saoudiens

2 842 vues

Hajj 2023 : levée de restrictions et ouverture des inscriptions pour les Saoudiens

A l’occasion d’un discours tenu lors du salon Hajj Expo 2023, Tawfiq Al-Rabiah, ministre saoudien du Hajj et de la Omra, a annoncé que l’Arabie saoudite accueillera cette année autant de pèlerins qu’avant la crise du Covid-19, soit quelque 2,5 millions de musulmans.

Plus de monde au Hajj

Le hajj 2023 – 1444 devrait débuter aux alentours du 26 juin 2023 et prendre fin vers le 1er juillet. Seuls les musulmans vivant en Arabie saoudite, citoyens et résidents étrangers, peuvent pour l’heure soumettre leur inscription en vue d’accomplir le hajj 2023, rapporte l’agence de presse Saudi Press Agency.

Lors de l’édition 2022, seuls les pèlerins âgés entre 12 et 65 ans pouvaient prétendre au hajj. Cette fois-ci, les limites d’âge sont supprimées.

Les candidats au pèlerinage devront s’inscrire soit sur le site officiel soit via l’application Nusuk, ex-Eatmarna. Priorité sera donnée à celles et à ceux qui n’ont à ce jour jamais accompli le hajj. Et les agences françaises devront toujours accompagner les pèlerins dans cette nouvelle démarche administrative. Avant, les pèlerins devaient passer par une agence, ce n’est plus le cas. Comme en 2022, les pèlerins seront sélectionnés après tirage au sort et approbation de leur candidature.

Les pèlerins doivent toujours passer par plateforme Motawif. L’Arabie saoudite a d’ores et déjà établi et communiqué les tarifs des différents forfaits proposés, qui sont au nombre de quatre :

1 : à partir de 10 591 – 11 841 riyals (2 642,46 – 2 954,34 euros)
2 : à partir de 8 092 – 8 458 riyals (2 018,96 – 2 110,28)
3 : à partir de 13 150 riyals (3 280,93 euros)
4 : à partir de 3 984 riyals en euros (994,01 euros)

La prévention est toujours de mise. Selon la SPA, cette année encore, seules les personnes présentant un schéma vaccinal complet contre le coronavirus Covid-19 et les méningites type A, C, W135 et Y — ainsi que contre la grippe saisonnière — pourront prétendre au hajj. Par exemple, souffrir d’une maladie chronique aiguë ou d’une maladie infectieuse exclut de fait toute candidature. Comme le présente Al Kanz, le ministère saoudien du Hajj et de la Omra renvoie à une infographie pour mieux comprendre ces mesures, publiée sur son site officiel. 

 

 

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Épilation des sourcils en islam chez les femmes

De nos jours, la société de l’image dans laquelle on évolue, tend à nous faire assimiler l’idée que la beauté repose principalement sur l’apparence, ce que l’on reflète extérieurement, sans laisser beaucoup de place à la...

Qiyam Al-Layl - la prière de nuit

La prière n'est pas seulement un repos pour le croyant mais aussi une façon de s'engager dans un échange avec notre Créateur. Doubler les invocations ou le nombre de prières supplémentaires permet d'être gratifié de...