facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Coups de coeur

El Hajj Mansa Musa, un souverain africain immensément riche

4 388 vues

El Hajj Mansa Musa, un souverain africain immensément riche

"Mansa"(signifie "roi des rois") Kanga Moussa, souverain africain du 14ème siècle, régna sur le vaste Empire du Mali. L’histoire nous rapporte qu’il a vraisemblablement amassé une fortune colossale au point qu’il serait, selon les spécialistes de la question, l’une des personnes les plus riches qui n'ait jamais vécu.


Roi bâtisseur de nombreuses mosquées et madrasas, il fit de Tombouctou un centre de rayonnement culturel, islamique et économique.  Il porte l’empire du Mali à son apogée et tisse des relations diplomatiques avec tous ses voisins territoriaux; c’est l’apogée d’un des plus grands royaumes d’Afrique de l’ouest.


Il est aujourd’hui considéré comme l'un des hommes les plus riches de l'Histoire, voir le plus riche et sa fortune est estimée à l'équivalent de 400 milliards de dollars,  soit prés de 310 milliards d'euros actuels.


Kanga Moussa était un musulman pieux et le récit de son pèlerinage à la Mecque a étendu sa renommée dans toute l'Afrique du Nord jusqu’au au Moyen-Orient. Pour Moussa, l'islam était "une entrée dans le monde culturel de la Méditerranée orientale". Il a, par son action et sa politique, contribué à accroître l’influence  de la religion musulmane  au sein de son empire.


Kanga Moussa a effectué son pèlerinage en 1324; son cortège comportait plus de 60.000 hommes, il dura 1 ans et parcourra 3200 km. Une suite aussi impressionnante que fastueuse qui marqua toutes les régions qu’elle parcourait. Au moins 80 chameaux composaient cette imposante caravane et transportaient chacun entre 50 et 300 livres (entre 25 et 130 kg)de poussière d'or. En effet, l’Empire du Mali ne connaît pas la monnaie, seule la poudre d’or est d’usage dans les transactions.


 


 

Moussa a distribué de l'or aux nécessiteux rencontrés sur sa route. Le monarque a également fait présent d’une partie de sa richesse aux villes qu’il traversa sur le chemin en direction de la Mecque. Il a été rapporté qu'il ordonna la construction d’une mosquée chaque vendredi ,quelle que soit la localité étape ce jour là.


Les témoignages du célèbre voyage du prospère Mansa se retrouvent dans diverses sources orales et écrites. Les faits historiques disponibles sur l'empire du Mali proviennent essentiellement des écrits des savants arabes ayant voyagé dans les contrées sahelienne tels: Al-Umari, Abu-sa'id Uthman ad-Dukkali, Ibn Khaldoun, et Ibn Battuta notamment.


Selon l'histoire des dynasties maliennes décrites par Ibn-Khaldoun, le grand-père de Kanga Moussa est Abou-Bakr (soit probablement Bakari ou Bogari au Mali), un frère de Soundiata Keïta, le fondateur de l'empire du Mali selon les traditions orales. Kanga Moussa parvient au pouvoir grâce à la pratique de la représentation qui veut qu’un dauphin du roi soit désigné en son absence lors de son pèlerinage à la Mecque. Ainsi Moussa est choisi en tant que représentant, puis prend le pouvoir. Son fils, Mansa Maghan deviendra aussi roi du Mali grâce à cette tradition.


Les récits des témoins oculaires de cette vaste et riche procession ont marqué les esprits durant des siècles alimentant ainsi la légende du roi des rois, Mansa Moussa.


Moussa est connu pour avoir visité le sultan mamelouk d’Égypte, An-Nâsir Muhammad ben Qalâ'ûn, en Juillet 1324.


Mais les actions généreuses de Moussa en faveur des économies des régions qu'il traversait a eu pour conséquence d’y entraîner la dévaluation du métal précieux durant plus d’une décennie. La cause : cette affluence soudaine de quantités d’or, notamment au Caire, à Médine et à la Mecque. Les prix des biens et des marchandises ont fortement gonflé. C’est la seule fois dans l’histoire méditerranéenne recensée qu’un seul homme détient le contrôle  du cours de l’or dans une aussi vaste zone d’influence.


crédit photo


 
Commentaires (12)
  1. Qui est le roi des rois si ce n'est ALLAH aza wa jala

  2. N'est-il pas écrit dans le saint coran que l'homme le plus puissant en richesse, territoire et pouvoir sur terre fut le prophète Soulayman ('alayhi Salam) ??

  3. Le plus riche,c'est sans doute le prophete souleymane.

  4. Ce n'est pas souleymen le plus riche de l'histoire de l'humanité ?

  5. Barakallahoufik, on parle très peu de l'histoire des musulmans entre l'époque de la révélation et notre époque. C'est très intéressant.

  6. Le roi des rois est ALLAH SUBHANU u TAHALA

  7. ils sont drôles vos commentaires.
    Mais merci à Marie.

  8. Attention Le seul "Roi des rois" c'est Allah !
    Je vous suggere de modifier votre article!

    Barak Allahu fik

  9. Salamou 3aleykoum excellent travail BarakAllahou fikoum.

  10. combien de siecles separent Mansa Musa et le prophete mohamed(saaws)

    1. Salam
      Entre le prophète MOHAMED
      (que la paix soit surlui)et le roi moussa est de 8 siecles

  11. Article très interessant, barakalahou fikoum !

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...