facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

Dossier complet : Comment préserver notre cœur et notre corps de la sorcellerie et du mauvais œil

1 163 vues

Dossier complet :  Comment préserver notre cœur et notre corps de la sorcellerie et du mauvais œil

Par Tamime Khemmar.

Le croyant et la croyante subissent dans cette vie d’ici-bas beaucoup d’épreuves et sont victimes d’innombrables malheurs. Mais, qu’Allah en soit loué, tous ces désagréments sont atténués par Allah, se transforment en bonnes actions et font mériter l’un des plus hauts rangs dans cette vie d’ici-bas ; celui des endurants, et dans la dernières vie ; les hauts niveaux du Paradis.

L’égalité d’Allah entre les hommes et les femmes… entre les forts et les faibles… la fin de la Jâhiliyyah

Le cas du croyant et de la croyante est vraiment étonnant !

Le Prophète [ﷺ] a dit :

« Le cas du croyant est vraiment étonnant ! Tout ce qui lui arrive est un bien et ceci n’est mérité par personne sauf par le croyant. Si un bonheur lui arrive, il remercie ; ceci sera un bien pour lui et s’il subit un malheur, il est patient ; ceci sera un bien pour lui. »[1]

Qu’Allah en soit grandement loué. Tout ce qui arrivera au croyant et à la croyante sera un bien pour eux ; le bonheur ou le malheur, l’aisance ou la difficulté, la maladie ou la santé.

Et ceci n’est mérité que par celui qui a foi en Allah et au Jour dernier.

Comment préserver notre cœur de la sorcellerie et du mauvais œil[2]

La sorcellerie et le mauvais œil sont parmi les malheurs qui frappent durement les hommes, les femmes et les enfants, qui brisent les vies, rendent malade et tuent même leur victime.

C’est pour cela qu’il est important de connaitre les moyens prescrits par Allah et par son Prophète [ﷺ] qui nous en préserveront et nous permettront de les combattre.

Or, le mal que ces choses subtiles et invisibles causent à notre cœur est infiniment plus grand que celui qui frappe notre corps.

Voilà donc quelques moyens très efficaces et des refuges imprenables pour celui dont le cœur subit ces nuisances.

Qu’il les emploie assidument et il verra, inchâAllah, sa foi croitre, son cœur s’apaiser et son corps guérir.

1- Invoquer la protection d’Allah contre le mal de la sorcellerie et de la jalousie, le hassad : Allah ne déçoit jamais un serviteur qui invoque Sa protection, qui est sincère dans la recherche du refuge auprès de Lui et qui se met sous Sa protection ; Il va, élevé soit-Il, lui suffire, l’aider, le préserver et le guider vers le succès.

2- La crainte (taqwâ) d’Allah : Celui qui concrétise la taqwâ dans ses paroles et dans ses actes sera préservé par Allah dans son corps, sa santé, ses biens, ses enfants et dans tous ses états.

3- La patience face à son ennemi : Celui qui est éprouvé par la sorcellerie ou le mauvais œil doit s’armer de patience face à son ennemi, jaloux de lui, qui fut la cause de la sorcellerie dont il fut victime.

Il ne doit ni le combattre ni se plaindre de lui aux gens, car rien n’est meilleur pour le croyant, afin de vaincre l’ennemi jaloux, que la patience.

4- At-tawakkoul (compter) sur Allah : Avoir un cœur confiant en Allah, compter sur Lui tout en employant les moyens prescrits dans le Coran et la Sounnah, tout ceci est l’un des moyens les plus forts grâce auquel le serviteur repousse ce qu’il ne peut supporter comme nuisance, injustice, et agression, venant des hommes ou des jinns.

5- Empêcher le cœur de s’occuper de ce qui nous frappe : Beaucoup de gens voient leur fatigue accroitre et leur maladie s’aggraver à cause du fait d’avoir l’esprit et le cœur occupés par le fait de penser à celui qui les a jalousés ou à celui qui les a frappés d’un mauvais œil ou qui les a ensorcelés.

Or, s’ils empêchaient leur cœur et leur pensée de s’en occuper et s’efforçaient d’effacer cela de leur tête, ceci serait pour eux une grande source d’apaisement et un moyen d’éloigner définitivement d’eux leur agresseur.

Le tawassoul par le Prophète et par les hommes bienfaisants (2)

6- Se diriger vers Allah et revenir continuellement à Lui : Se diriger vers Allah, soubhânah, avec sincérité, revenir encore et toujours vers Lui, Lui consacrer l’amour, les espérances et les pensées et remplir le cœur de tout cela, ceci est le meilleur moyen pour éloigner les maladies, apporter l’apaisement et la préservation dans la santé. Car, celui qui revient toujours vers Allah ne laisse aucun chemin au Chaytân pour l’atteindre.

7- La repentance de tous les péchés : Les péchés et la désobéissance sont l’une des principales causes de la domination des ennemis et de leur nuisance à notre encontre.

C’est pour cela que la repentance à Allah de tous nos péchés est un grand moyen pour soigner les maladies, pour éloigner les soucis et pour faire disparaître les malheurs, dont le mauvais œil et la sorcellerie font partie.

8- L’aumône et la bienfaisance envers les hommes : L’aumône et la bienfaisance ont un très grand pouvoir pour repousser le malheur ; pour repousser le mauvais œil et le mal du jaloux ainsi que le mal des sorciers et des chayâtîn, en général.

Le mauvais œil, la jalousie et la nuisance des hommes et des jinns ne peuvent que très peu toucher un bienfaisant qui accorde l’aumône. Et s’il en subit quelque chose, il sera traité avec douceur, sera aidé et soutenu par Allah et sa fin sera des meilleures.

Et rien n’est meilleur pour apaiser le cœur que d’être bienfaisant envers les autres, surtout les orphelins, et d’accorder l’aumône. Ceci a un effet miraculeux sur le cœur qui ravive sa force et l’aide à combattre tout ce qui l’agresse.

9- La bienfaisance envers l’oppresseur et l’agresseur : Ceci est l’un des moyens les plus difficiles à accomplir et un rang que peu de gens peuvent atteindre. Seulement, ceci donne des fruits considérables, soit dans l’accomplissement de l’âme et sa grandeur soit pour repousser le mal qui nous touche ou pour l’empêcher de s’aggraver.

Ceci consiste à être bienfaisant envers celui qui nous agresse et nous porte préjudice ; de telle manière qu’à chaque fois que son agression, son mal, sa nuisance et sa jalousie augmentent, nous augmentons notre bienfaisance envers lui, ainsi que le conseil que nous lui prodiguons et notre pitié de lui.

Donne des cadeaux à ceux qui te font du mal, invoque Allah pour eux, réponds-leur toujours avec une bonne parole et traite-les avec bienfaisance et tu verras que le feu du mal s’éteindra et que la jalousie disparaîtra de leurs cœurs.

10- Purifier l’unicité d’Allah : Si nous purifions l’unicité, le Tawhîd, alors la crainte de tout ce qui est en dehors d’Allah sortira de notre cœur et notre ennemi n’aura plus aucune importance, car le seul que nous craindrons sera Allah, soubhânah.

Allah se chargera de nous préserver et de nous protéger. Certes, Allah protège ceux qui ont eu foi. L’unicité est la plus grande forteresse d’Allah et celui qui y entrera sera en sécurité.

Avec qui doit-on se comporter avec rifq (douceur) ?

Voilà, dix moyens très importants pour se protéger du mauvais œil et de la sorcellerie ainsi que de tout autre mal, de les repousser et même de les empêcher de nous toucher.

Ces dix moyens sont aussi des œuvres du cœur et des cultes qui rendent notre foi en Allah plus forte ce qui nous rapprochera plus d’Allah, réformera notre niyyah (intention) et nous fera mériter les plus hauts rangs et la les grandes récompenses, dans la vie d’ici-bas et dans la dernière vie.

Voyons maintenant les protections et les évocations prescrites (‘adhkâr) que l’on doit toujours accomplir afin de se protéger de la sorcellerie, du mauvais œil et du mal causé par les chayâtîn humains ou jinns.

Les dix moyens pour se préserver de la sorcellerie et du mauvais œil

Comment préserver notre corps de la sorcellerie et du mauvais œil

1- Invoquer la protection d’Allah contre le Chaytân par le doucâ’ ;

2- La récitation des deux moucawwithât : sourate Al-Falaq et sourate An-nâss ;

3- La récitation de ‘Âyat Al-koursiyy avant de dormir ;

4- La récitation de sourate Al-Baqarah dans les maisons ;

5- La récitation des Khawâtîm[3] de sourate Al-Baqarah ;

6- Dire :  « Lâ ilâha illa-l-lâhou, wahdahou lâ charîka lahou, lahou-l-moulkou, wa lahoul-hamdou, wa houwa clâ koulli chay’in qadîr »[4] ;

7- Dire pour celui qui se réveille effrayé du sommeil : « ‘ACoûdhou bi-kalimâti-llâhi-ttâmmâti min ghadhabihi wa ciqâbihi wa charri cibâdihi wa min hamazâti-chchayâtîni wa ‘an yahdhouroûni. »[5] ;

8- La tasmiyah (dire bismillâh) en entrant dans la maison, avant de manger et dans le reste des états ;

9- Al-‘adhân (l’appel à la prière) ;

10- La multiplication du dhikr  (l’évocation) d’Allah.

Questions importantes concernant le mauvais œil et la sorcellerie

1- Le fait de s’attacher autour du cou, de la main ou du pied un fil, un os, un coquillage, une amulette ou autre chose pour repousser le mauvais œil, la jalousie et la sorcellerie, ceci est-il permis ? Ceci est-il efficace ?

S’attacher des fils, des amulettes, des os, des coquillages, des anneaux de cuivre, de fer, etc., afin d’apporter un bienfait ou de repousser un mal, toutes ces choses sont prohibées dans la religion d’Allah.

Or, Si celui qui croit que ces choses, qu’il attache sur lui, apportent les bienfaits et éloignent le mal, donnent ou privent, ceci est un chirk majeur qui fait sortir de la religion de l’Islam.

Par contre, s’il croit que c’est un moyen de guérison, ceci c’est un chirk mineur, car il sera un moyen qui conduit l’homme au chirk majeur.

Il faut aussi savoir que ces objets que l’on s’accroche avec cette intention ne font qu’accentuer notre faiblesse et notre maladie comme le Prophète [ﷺ] a dit à un homme qui attacha un fil à son poignet pour faire disparaitre la faiblesse et la maladie : « Enlève-le, car il ne fera qu’accentuer ta faiblesse. » [6]

2- Si quelqu’un connait celui qui l’a frappé d’un mauvais œil, que lui est-il prescrit de faire ?

– Si quelqu’un connait celui qui l’a frappé d’un mauvais œil, qu’il demande à ce dernier d’accomplir ses petites ou ses grandes ablutions puis, qu’il prenne les restes de son eau et qu’il fasse ses ablutions avec celle-ci ou la répande sur son corps.

Aussi, celui à qui l’on demande le reste de ses grandes ou petites ablutions doit obtempérer à cette sollicitation et n’en soit pas offensé, car le mauvais œil peut arriver sans la préméditation de son auteur et sans qu’il ait la moindre aversion envers la victime. Puis, l’acceptation de cette demande apportera un apaisement à l’affligé et une bonne action pour le donneur.

Il est aussi opportun de rappeler, dans ce contexte, que le musulman et la musulmane doivent veiller, lorsqu’ils voient chez leurs frères ou leurs sœurs une chose qui leur plait, à évoquer Allah et à invoquer Sa bénédiction pour cette chose. Ceci éloignera tout mauvais œil non prémédité.

3- Est-il permis d’avoir recours aux jinns musulmans pour annuler le sortilège de celui qui est ensorcelé ? 

Il n’est absolument pas permis au musulman d’entrer en contact avec les jinns, qu’ils prétendent être des musulmans ou des non-musulmans.

Car, le fait de demander leur aide ouvre de nombreuses portes du mal qui menaceront la religion du musulman, sa croyance et son corps. Ceci est aussi un chemin qui conduit aux chirk. Qu’Allah nous en préserve.

4- Est-il permis de réciter le Coran sur l’eau puis la boire afin de se débarrasser du mauvais œil et de la sorcellerie ?

Il n’y a aucun mal à réciter le Coran sur l’eau puis la boire.

Seulement, le meilleur serait que la récitation et le nafth (crachat sec) se fassent sur la victime directement, la rouqyâh, comme cela fut attesté dans la Sounnah.

Le meilleur à faire aussi est que la victime accomplisse sa rouqyâh elle-même, se dirige vers Allah et se tourne directement vers Lui et accomplit les moyens bénéfiques pour se protéger ou se délivrer du mauvais œil et de la sorcellerie.

Protégeons nos enfants (2)

5-Comment peut-on protéger les enfants contre le mauvais œil et la sorcellerie ?

La protection des petits qui ne peuvent invoquer leur propre protection par les évocations prescrites, adhkâr, doit être accomplie par ceux qui s’occupent d’eux, comme les deux parents ou leurs tuteurs.

Il faut surtout veiller à apprendre aux enfants les évocations prescrites, adhkâr, le matin, le soir, lorsqu’ils se réveillent du sommeil, etc.

Ceci doit se faire dès le début de leur discernement, afin qu’ils grandissent en les préservant et que cela soit une grande raison pour qu’ils méritent la préservation d’Allah de tous les maux et des chayâtîn.

7- Est-t-il permis de regarder les chaînes de la sorcellerie et des charlatans dans le but de s’amuser et de passer le temps ?

Regarder les chaînes ou les sites de la sorcellerie et du charlatanisme est prohibé et celui qui les regarde a commis un péché, même s’il le fait pour s’amuser. Car ceci est une porte qui mène à un très grand mal pour le musulman et qui expose sa religion, qui est son plus grand capital, au danger.

Celui qui ne prend pas garde et regarde ces programmes qui renferment les paroles des sorciers et leurs fausses prophéties risque de voir la salât de quarante jours non acceptée, en raison de la parole du Prophète [ﷺ] : « Celui qui vient voir un devin, carrâf, et lui demande quelque chose, il ne sera pas accepté de sa part la salât de quarante nuits. »[7]

Qu’Allah nous protège ainsi que nos familles et nos enfants du mal du mauvais œil, de la grande nuisance des sorciers ainsi que du mal de tout ennemi jaloux, humain ou jinns, et nous guide vers ce qui nous accordera le salut et la récompense dans la vie d’ici-bas et dans la dernière vie. Et qu’Il ne nous prive jamais de Sa Miséricorde, de Sa faveur, de Son assistance et de Son approbation.

Amen.

Allah est plus Savant.

Notes de l’auteur :

[1] Mouslim  (2999)

[2] Extrait de : « Dix moyens pour se préserver de la sorcellerie et du mauvais œil », par : CAbdarrazzâq ibn CAbdalmouhsin Al-Badr.

[3] Les deux derniers versets de sourate Al-Baqarah.

[4] (Nulle divinité ne mérite l’adoration hormis Allah, Seul sans aucun associé. La royauté est la Sienne, ainsi que la louange et Il est omnipuissant sur toute chose.)

[5] (J’invoque la protection des Paroles parfaites d’Allah contre Sa colère, contre Son châtiment et contre le mal de Ses créatures (cibâd), contre les susurrements néfastes des Chayâtîn et contre leur présence à mes côtés.)

[6] Aboû Dawoud (3883), Ibn Mâjah (3530) et jugé sahîh par Al-Albânî « As-silsilah as-sahîhah » (331)

[7] Mouslim (2230)

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...

Épilation des sourcils en islam chez les femmes

De nos jours, la société de l’image dans laquelle on évolue, tend à nous faire assimiler l’idée que la beauté repose principalement sur l’apparence, ce que l’on reflète extérieurement, sans laisser beaucoup de place à la...

Qiyam Al-Layl - la prière de nuit

La prière n'est pas seulement un repos pour le croyant mais aussi une façon de s'engager dans un échange avec notre Créateur. Doubler les invocations ou le nombre de prières supplémentaires permet d'être gratifié de...