facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Rappels

Le divorce en Islam : une solution à éviter mais qui ne cesse de progresser de nos jours !

66 010 vues

img_1

Le divorce est un phénomène fréquent de nos jours et qui a connu un accroissement considérable ces dernières années. Il semble important de souligner que cela touche toutes les communautés, y compris la nôtre. Bien qu'il soit légal en Islam, il est préférable d'éviter le divorce et de le considérer comme l'ultime solution. Intéressons-nous de plus près à ce phénomène d'abord avec un regard historique, puis en adoptant un point de vue islamique. Nous nous baserons essentiellement sur les ouvrages de 'Abd al Malik al Qasim intitulé « Réfléchis avant de divorcer » et de Khalid Chayi' nommé « Le divorce, les causes et les remèdes ».



Un peu d'histoire et de sociologie...


Comme le mariage, le divorce est une vieille institution. En effet, il a été créé durant la révolution française. Auparavant, le divorce était considéré comme une sorte de manquement à l'ordre familial. Or, depuis les années 1970, le nombre de divorces augmente considérablement. En 1975, une loi ouvre la possibilité d'un divorce par consentement mutuel. A la suite de cette loi, le nombre de divorces a été multiplié par quatre. Cette a notamment eu d'importantes conséquences morales sur la séparation. En effet, autrefois, le divorce était un échec et une sanction de vie de couple. Le divorce à consentement mutuel a éradiqué ce sentiment de culpabilité lié à la séparation.


Aujourd'hui, nous assistons donc a une banalisation des ruptures. Précisons que les probabilités de ruptures sont plus importantes pour les couples sans enfants. Nous pouvons alors nous demander si l'absence d'enfants fragilise le couple ou si c'est la fragilité du couple qui détermine l'absence d'enfants... Sans doute un peu des deux !


Par ailleurs, le divorce a augmenté car il y a une modification des modes de vie. Autrefois, on ne divorçait pas pour des raisons morales, économiques... car la femme ne travaillait pas à l'extérieur. De nos jours, il est commun de divorcer car sur le plan économique, les femmes ont une autonomie financière qu'elles ne possédaient pas auparavant. Ainsi, selon l'ined, plus de 46 mariages sur 100 finissent pas un divorce. On peut donc considérer que le divorce concerne la moitié de la population actuelle ce qui est loin d'être négligeable.


Le statut islamique du divorce


Le taux de divorces n'augmente pas seulement pour les non musulmans mais également au sein de notre communauté. C'est ainsi que la plupart d'entre nous connaissent au moins un couple musulman qui a divorcé. Il nous faut alors rappeler que le divorce est à éviter même s'il est légal.


En effet, Allah a autorisé le divorce en ces termes : {Ô Prophète, quand vous répudiez vos femmes, faites-le en respectant leur période de viduité} (Sourate 65 : Verset 1). Ainsi, le divorce est autorisé à condition de respecter la période de viduité de la femme, autrement dit, le divorce doit être prononcé lorsque la femme est en état de pureté sans qu'il n'y ait eu de rapports depuis son dernier cycle menstruel.


Une fois que le divorce a été prononcé une seule fois, il faut attendre une certaine période durant laquelle l'homme peut revenir sur sa décision. Cette période peut s'étendre sur trois mois, neuf mois ou moins en fonction des cas. En effet, Allah a dit : {Les femmes répudiées attendront trois menstrues} (Sourate 2 : Verset 228), autrement dit environ trois mois, {Quant aux femmes enceintes, leur attente est jusqu'à ce qu'elles accouchent} (Sourate 65 : Verset 4). Ainsi, le divorce a un statut légal en Islam. Nous ne pouvons toutefois détailler les caractéristiques du divorce en Islam car le sujet est très dense et complexe.


Un acte autorisé mais à éviter...


Bien que le divorce soit légiféré, il faut tant que faire se peut, éviter d'y recourir. En effet, le divorce n'est pas une décision à prendre à la légère. Il convient de peser le pour et le contre, de bien y réfléchir et de tenter toutes les autres solutions afin de sauver sa vie de couple. Nous devons donc prendre en compte plusieurs éléments y compris la vie de famille. À titre d'exemples, les enfants se retrouvent souvent au premier rang des divorces et cela peut avoir des conséquences sur eux.


Il faut garder à l'esprit qu'il n'existe pas de couple au sein duquel les tensions ou les problèmes n'existent pas. Les épouses du meilleur des hommes ('alayhi salat wa salam) étaient jalouses entre elles et ne se gênaient pas pour le faire savoir. Si le couple du Prophète ('alayhi salat wa salam) a connu de tels moments, comment nos couples pourraient en être épargnés ? Il faut considérer cela comme une épreuve de notre Seigneur face à laquelle nous devons patienter afin d'espérer une récompense. En effet, le Prophète ('alayhi salat wa salam) a dit : « Le croyant n'est pas touché par une maladie, une peine, une tristesse, une inquiétude ou un mal – voire une épine qui l'égratigne – sans qu'Allah n'absolve, en contrepartie, certains de ses péchés » (Al Bukhari et Muslim). Les soucis qui peuvent exister dans un couple doivent donc être considérés comme un moyen d'absoudre nos péchés al hamdouliLlah. Prendre du recul sur nos problèmes de couple en méditant sur les paroles d'Allah, nous permettra d'éviter le divorce incha Allah.


De plus, chacun d'entre nous doit purifier son cœur et éviter de juger, de critiquer ou de blâmer ouvertement son conjoint. En effet, nul n'est parfait et de nombreuses erreurs peuvent être commises au sein du couple mais l'amour pour Allah doit être au-dessus de tout. Comprendre l'autre et lui pardonner ses faux pas, voilà le bon comportement à adopter envers notre conjoint incha Allah. Allah a dit au sujet des femmes : {Elles sont un vêtement pour vous et vous êtes un vêtement pour elles} (Sourate 2 : Verset 187). Par « vêtement », il faut entendre une source de tranquillité, de quiétude et de complémentarité réciproque entre les deux époux. Le but du couple est donc de vivre en ayant pour fondement la parole d'Allah et de Son Messager ('alayhi salat wa salam).


Par ailleurs, si le couple est en danger au point où la communication est rompue, nous devons faire intervenir une personne issue des deux familles afin de remédier au problème. En effet, Allah a dit : {Si vous craignez une rupture entre eux, alors envoyez un juge de la famille de l'époux et un juge de la famille de l'épouse. Si tous deux veulent la réconciliation, Allah facilitera l'entente entre eux} (Sourate 4 : Verset 35). Sinon, il est possible de contacter des personnes de science afin de leur expliquer la situation et que ces dernières nous proposent une issue favorable à notre vie de couple.


Enfin, le divorce est à éviter autant que possible dans la mesure où l'ennemi d'Allah se réjouit de cet acte alors qu'Allah ne l'aime pas. En effet, le Messager d'Allah ('alayhi salat wa salam) a dit : « La chose licite la plus détestée d'Allah est le divorce ». (Abu Dawoud et ibn Majah). Parallèlement à cela, il ('alayhi salat wa salam) a dit : {Iblis installe son trône sur l'eau puis envoie ses troupes. Les plus proches de lui seront ceux qui auront causé le plus de mal. L'un deux vient et dit : « J'ai fait telle et telle chose ». Iblis répondra « Tu n'as rien fait ! ». Puis un autre vient et dit : « Je ne l'ai pas laissé avant de l'avoir séparé de sa femme ». Iblis le rapproche de lui et lui dit « Tu es admirable ! » ». (Muslim). Le divorce est donc l'un des actes les plus appréciés de shaytane. Cela devrait suffire afin de nous en éloigner le plus possible incha Allah.


Parfois, le divorce est inévitable voire obligatoire car l'un des époux s'éloigne progressivement du Coran et de la Sunna au point de délaisser des obligations religieuses. Cela s'avère être nuisible pour le couple mais également pour toute la famille, qu'Allah nous en préserve. L'ennemi d'Allah fait tout pour semer le trouble au sein du couple et il est malheureux de constater qu'il y parvient avec certains de nos frères. Cette épreuve qu'est le divorce est des plus difficiles. Ainsi, nous rappelons à tous nos frères et sœurs divorcés que « le malheur ne cesse de toucher le croyant ou la croyante dans son corps, sa famille et ses biens jusqu'à ce qu'il rencontre Allah sans avoir la moindre faute », d'après le Messager d'Allah ('alayhi salat wa salam). Ne désespérez pas de la Miséricorde d'Allah ! S'Il vous éprouve sur terre, c'est pour mieux vous récompenser dans l'au delà incha Allah car Il est le Tout Clément et Il est Capable de toute chose.


Qu'Allah préserve nos couples et nos foyers sur le droit chemin. Puisse-t-Il assister nos frères et sœurs divorcés qui en ont besoin.


Par Oum Ayoub

Commentaires (35)
  1. Au salon du val d'Oise j'ai assister à une conférence sur le couple en islam animé par deux représentants important de la communauté est les chiffres annoncés du taux de divorce étais claire, 47%(ou 49% j'ai une hésitation) de divorce chez les musulmans et seulement 2% pour la génération de nos parents la question était poser au public pourquoi une telle différence??? Chacun son avis mais les chiffres sont là 1 couple musulman sur 2 divorce.

  2. salam alaykoum
    très bon article et bon rappel, à réfléchir inchaAllah

  3. avant on ne divorçait pas car les femmes n'avaient pas de revenus pour vivre seules, tout simplement
    même les allocs, ce sont les messieurs qui les touchaient
    les femmes n'avaient pas de compte en banque perso, donc elles acceptaient beaucoup de choses
    de plus, on n'attachait pas trop d'importance à la vie de couple, chacun vivait de son côté, dans ses activités, l'important était la famille: les enfants, les parents, mais pas le couple
    enfin, on choisissait rarement son époux (je parle des gens d'une certaine génération), donc on ne voyait pas l'herbe plus verte ailleurs, et donc on se contentait de sa vie plus facilement
    maintenant, tout ça, même les mères qui l'ont vécu ne le veulent plus pour leurs filles !
    de plus, on ne communique pas assez à mon avis dans les couples ...

  4. tres bon article j'espère que sa permettra d'aider certains musulmans avant d'en arriver au divorce c le trop de liberté d'indépendance qui fait que sa en arrive la maintenan tout foctionne dans le mauvais sens malheureusement c aissi le fait que nous vivions fans un pays non musulman certaines et certains veule vivre de manière européenne qu'Allah nous protège face a sa

  5. Je ne pense pas que ce soit le trop de liberté mais plutôt le manque de communication qui est à l'origine de la plupart des divorces. les jeune qui se marient sont immatures et n'ont pas conscience de l'importance du mariage et ce que ça représente en terme de responsabilité.On est pas assez préparé malheureusement. Et concernant les anciens je suis d'accord avec oum, elles avaient pas le choix, elles supportaient en silence.

  6. Fatyha Bint Hajj Aissaoui

    Bel article et très bon rappel! baraka Allah oufikom. Wa el hamdoulillah 3la kouli hal

  7. salam alikoum

    Je pense aussi que les générations ne sont pas comparables. pour ce qui est de la notre, je dirais aussi le manque de communication, de patience et de concession. A force de vouloir faire de l'autre ce que l'on souhaiterais qu'il soit on en oubli qu'on l'avait acceptait comme il était et chacun se refuse à toute concession. les couples devraient avant de se marier comprendre l'importance du mariage et discutait avant le mariage des vrais sujets de fonds.

  8. Salam aleikoum,

    Je pense qu'en effet cela n'est pas du au fait que l'on soit dans un pays non musulman car mais dans les pays musulman il y a certainement autant de divorce mais je pense que cela est du au non respect mutuel, au manque de confiance dans le couple, aucun amour véritable et l'oubli du partage.

    Mais surtout le manque de foi et l'oubli du comportement exemplaire du prophète Mohammed SAWS envers sa femme et les femmes en général. A méditer

  9. salam aleikoum
    le divorce est un acte qui a de grave conséquence pour le couple,les enfants et surtout pour la communauté musulmane qui copie toujours les mœurs de la société occidentale.
    c'est terrible le nombre de "monoparentale" de la 2ème et 3ème génération.
    contrairement à ce que dit les sœurs oum et sherazade les anciens ne divorçait pas pour un oui ou pour un nom comme la jeunesse impatiente et fragile.
    En effet, le divorce n’est pas une décision à prendre à la légère mème sile Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « La chose licite la plus détestée d’Allah est le divorce ».
    Un conseil ne divorcez plus(sauf pour les cas extrêmes)et patienter même si c'est une épreuve difficile à surmonter.
    amine

  10. Moi je pense que c'est pas temps le divorcer qu'il faut éviter...

    mais plutôt les mariages précipite, vaux mieux agir a la base.


    Et aujourd’hui c'est impressionnent comme des personnes totalement opposé peuvent ce marier très vite en ce basent sur une seul chose : l'apparence de la personne en pensent que celle-ci reflète la religion et le comportement.

  11. Salam alaycoum

    Je pense que les facteur du divorce sont très nombreux. Comparer les anciennes générations, n'est pas comparable pour moi, car :

    - Divorcer était une honte
    - Le fait que les femmes se retrouvaient sans revenus
    - L'analphabétisme n'a pas aidé
    - Se remarier avec une femme divorcée n'était pas très courant
    - Pas d'autres modèles de vie que la voisine qui se prend des coup et c'est comme ça. Un homme qui ne frappait pas sa femme était limite bizarre, ce n'était pas un homme...

    Aujourd'hui cette nouvelle génération revendique davantage de droit et oubli parfois aussi ses obligations !

    - Les femmes ne veulent plus vivre sous le joug d'un homme autoritaire
    - Elle ont fait des études et aspire vivre un peu de romantisme
    - Certaines femmes ont eu une éducation toute à l'inverse de leur mère, c-à-d que les mères les ont poussées à faire des étude et ont oublié de leur enseigner comment tenir une maison.
    - Les hommes pour un grand nombre cherchent désespérément à reproduire le modèle patriarcale (quoi du ménage à faire ? Mais c'est pas mon rôle, s'occuper des enfants ? quoi je dois aussi me coltiner ça ? ...etc c'est un raccourci, désolé pour les hommes qui s'y reconnaitront peut être ;-))

    Ajouté à tout cela, le manque de concessions des deux côtés, la foi parfois là et parfois absente, une vie à 200 à l'heure, etc...

    Bref un couple à réinventer je pense en cette époque!!!

  12. mooslim tu as raison

  13. Salam aleykoum


    On as tout été éduqué a la française et par l'école française....pas étonnant que les gens se marient a 30 ans et divorcent a 31....! bah quoi faut zerma termibné ses études...et je parle meme pas de nos parents qui n'acceptnet pas un mariage jeune dans le halla sous fausse raison....frustrant ainsi les jeunes et les poussant a sortir a droite a gauche prenant cela finalement pour un jeu....! Nos parents étaient bien élévé par nos grands parents, mais nos parents nous ont abandonnée dans cette société....et la télé notre guide..pas étonnant qu'une fois converti on déraille....

  14. As'Salamou Aleykoum

    La recrudescence des divorces Dans nos sociétés occidentales Trouve également ses causes dans la désacralisation du mariage, Pour beaucoup de gens le mariage n'est plus un acte sacré, Et pour beaucoup également Le mariage n'est plus dans un acte spirituel, Vous ajoutez à cela L'amour de ce bas monde, Puisse l'éternel seigneur nous guider vers sa lumière pleine de miséricorde.
    Amin

  15. Salam alaykoum

    Bien evidemment que les divorces augmentent, les soeurs sous leur jilbab ou hijab sont parfaitement occidentalisé !
    Avant le mariage tu penses prendre une sahabiya, une fois marié tu te rend compte qu'elle ne vaut guerre rien, si c n'est ce qu'elle porte sur la tete.

    Le prophete sws parlait de la femme avec qui tu es heureux en disant :

    itha amarta ata3at : quand tu ordonnes elle obeit

    en effet quoi de plus important ?

    mais maintenant les "sahabiyate" veulent etre l'egal de l'homme, avoir leur mot a dire dans toutes choses, remettre en cause des decisons du mari etc etc

    N'oubliez pas les sahabiyate, en cas de divorce vous etes les plus grandes perdantes...l'homme 3 jours apres est marié s'il le desire..

    a mediter

    1. Les femmes peuvent se marier plus vite encore.
      Obéir à un VRAI mari, comme l’entend l’islam.
      Inutile de dire que c’est une denrée rare! Voir inexistante!

  16. Revue de presse MM du 5 pctobre 2013 - M.M Blog – Materner avec un grand Aime

    [...] ajib.fr : Le divorce : une solution à éviter et qui pourtant ne cesse de progresser [...]

  17. @ abou ahmed, rien qu'à lire ton discours, je plains ta (future) femme...

  18. bonsoir, voila je voulais simplement dire que parfois on ne choisi pas de divorcer mais on s'y trouve obligée, surtout lorsqu'il ya des vies en jeu. meme si c dificile, il faut prendre du recul et parfois la séparation et préférable pour tout le monde

  19. salam alaykoum

    je voudrai savoir quelle est ma situation svp???

    je suis marié, mais mon mariage n'est pas encore consommé (uniquement mariage religieux et civil),
    le problème a commencer le moment ou il m'a appelé pour donner une somme d'argent à son ami qu'il a solliciter
    je vous informe que cette somme d'argent est ma dot, j'ai eu 170000DA comme dot il m'a demandé 150000DA
    j'ai fait ce qu'il a dicté sur moi, tout en vous informons que ce jour là je suis sortie pour faire des commandes en électroménager et meuble pour notre foyer sachant que je ferai mieux d’investir la somme pour le foyer que pour soi même et tout en réfléchissant d'y rajouter si ça nécessite.
    pour couvrir son faible (mon mari), a commencer à me parler des aides des frères et sœurs pour les syriens et palestiniens
    il a fait naître en moi l’enthousiasme du dons pour les nécessiteux
    j'ai réfléchie et réagis j'ai donner ce que j'avais de mon argent
    une fois qu'il a su est devenu furieux, et getter sur moi toutes les responsabilités
    me disant qu'il n'est plus mon mari, que je suis indépendante que je dois me considérer que femme non marié et que c'est fini et qu'il divorce

    une fois que je l'ai rappelé en lui disant que je dois prévenir ma famille
    m'a répondis de ne pas le faire et de ne plus le contacter

    maintenant je ne sais pas quoi faire ni comment se comporter
    je suis perdue et je trouve pas de solution

  20. Salam Aleykoum wa rahmatullah,

    Juste pour info, @abou ahmed, nous ne choisissons pas forcément d'être divorcée... parfois c'est nous les femmes qui essayons tant bien que mal de sauver notre mariage mais rien y fait, donc nous sommes certes "perdantes" mais nous ne l'avons pas choisi.
    De plus, penses aussi qu'il existe des hommes fautifs et cessent de juger les femmes dans leur ensemble sans connaissance de causes s'il te plaît.
    Je ne dis pas que les femmes ne sont pas fautives, juste, qu'il faut savoir tempérer ses propos car toutes les situations sont différentes et faire des raccourcis n'est pas une réflexion constructive... à mon sens.

  21. Salam

    Moi en se moment je suit perdu, je suit marié depuis 7ans mère de 3 enfants machallah.
    Je suit dans u e situation impossible a vivre, mon mari discute avec des femmes vas sur des site de rencontres, j'ai beau patienté mes je me sans humilié, j'essaye d'arranger les choses mew ji arrive pas, je souffre beaucoup mange plus pleure toute les nuit je pense au divorce mes j'ai peur je veut pas en arriver la. Mon mari trouve que il na rien fait pour lui ces rien de grave. Je tien a précisé il ne pratique pas la prières, il est pas pratiquant,. Que doit je faire aidé moi svp

  22. salam alaykoum, le problème que l'on rencontre le plus souvent au dela de l'éducation est le fait que les familles veulent s'introduire dans la vie de couple! lorsqu'il y a un pb, il doit se régler au sein du couple, mêler les familles compliquent les choses!

    la base du mariage c'est la religion: l'homme est chargé de ramener la subsistance à la maison, c'est le chef du troupeau!
    la femme obéit à son mari, elle a des droits et des devoirs mais ne sont pas les memes que ceux de son mari.

    Allah a dit si j'avais ordonné a une créature de se prosterner devant une autre j'aurais demandé à la femme de se prosterner devant son mari!

    il faut arréter d'adopter le modèle occidentale qui est basé sur la perversion!!! notre exemple c'est le prophète saw et ses épouses

  23. salam alikoum

    Ne vous vexé pas les filles pour le commentaire d'Abou Ahmed. Ce monsieur doit fréquenter des endroits non fréquentable où malheureusement certaines jeunes filles portant le voile dénigre la religion et la femme musulmane. J'imagine qu'il doit aussi avoir sa mère et ses soeurs qui porte le voile (ou pas) et ne vale rien. Quand on parle comme il le fait qu'on met tout le monde dans le même sac c'est qu'on baigne dans un environnement hram et qu'on a aucune sagesse. Hamdoullah toutes les femmes ne sont pas pareil et les hommes non plus.

    salam alikoum

  24. As slm alkm
    Bismilahi,rahmani,rahim
    Notre prophète sallallaou alyhi wa slm,nous a conseillé de sa marier avec la personne qui avait la religion et la bonne,car il faut savoir que notre religion va se diviser en 73 sectes,alors acrochons nous a la sounnah et tout ce quelle englobe,avec la compréhension des compagnons biens guidés,et nous recolteront le succès inchallah...

  25. as salamu Alaikoum
    moi je suis marié depuis 2011. je suis enceinte de 10 semaines et mon mari m'a donné un divorce. depuis que l'on est marié. j'ai du etre divorcé plus de 5 fois avec reconciliation. cette fois ci j'ai plus envie de reconciliation car il me l'a donné par texto. que le jour meme il en a informé sa mere et que je suis enceinte. nous vivons sous le meme toit et c'est parfois tres compliqué. nous attendons que j'accouche pour le divorce final. depuis j'ai une baisse de foi enorme. mon mari est un bon croyant et je suis degouté de la façon qu'il me traite.

  26. Aslam alykoum mon cas est triste car quand j'étais dans les processus de mon mariage je attendu un que j'avais dis wallaye j'aime plus ma fiancé mais elle tous fais jusqu'à ce que notre la mariage ait lieu après un an j'ai eu une affectation oh mon dieu ma femme a décider de ne pas me suivre alors qu'elle va être mon la divorce ?abandonner mon boulo pour rester vivre encore dans la misère ? Rien de tous ça maintenant mon intention c'est de la divorcé car je suis plus de 1000km de la où elle se trouve.

  27. salam alikoum
    les arguments de causes de divorce sont légers ce n est qd même pas parce que les femmes travaillent aujour dhui que les divorces augmentent vous ne parlez pas d 'internet des jeux vidéos que les hommes aiment bcp pratiquer, la banalistion aussi véhiculée par les médis qui touche aussi les musulmans, les images de femmes dénudées des films pornos et la minceur des femmes qui est à la mode influencent aussi les hommes à se désinteresser de leur femmes et il ya d autres arguments ett nonpas que le travail des femmes;;;

  28. salam alykoum , c'est navrant d'avoir de bon guide que pouvait être nos prophétes cela ne doit pas rester que des k'allah lasoulalah pratiquer les fréres soyez juste et vous aurez des résultats ,pas de ménages à la maison , pas de sortie avec les enfants et pas de ...alors que c'est la base de beaucoup de probléme et nos reproches trop elle est trop souvent avec sa mére et balabla
    STOP stop vous êtes trop souvent dehors a refaire le monde dans des discussions inutile , a commettre la zina du regard ......
    et vous voulez être bien dans vos couples ouah

  29. Slm,
    Les gens de maintenant divorcent pour un oui ou un non, la plupart des hommes musulmans ne sont pas fidèle, ne serait ce que par la pensée, la plupart des femmes musulmanes sont schizo, elle ont dû mal à concilier leur foi dé musulmanes avec leur vie occidentale, les exemples sont nombreux!
    Commençons par le voile, l'islam c est pas a la carte, combien de filles "musulmanes" ne le portent pas,?
    C est sur, certaines me diront que avec leurs travaille, c est pas possible, ok, je comprend mais dans ce cas, pourquoi ne pas le porter dehors hors des heurs de travail ou lorsque vous sortez voir vos copines ? Et c est la qu on entend pleins de justification hypocrite et bla bla...
    pourtant les textes du saint Coran sont clair concernant le voile!
    Pareil pour ce qui est du respect que la femme doit avoir envers l homme, a condition que celui ci respect ses devoir d homme musulman et non pas une espèce de mounafiqoune
    Combien de femmes "musulmanes" deviennent hystérique pour une simple histoire de ménages et que cela aboutissent a des pleurs, des cris...des coups, quelque fois.
    Moi je dis a tout les couples musulmans, avant de vous marié, mettez vous d accord sur les aspects et devoir que la vie a 2 impliquent.
    mettez vous en place une charte écrit, ou chacun dis ce qu ils attend de l autre, signée la et faite la promesse (kelma) de la respecter et encadré la sur le mur de votre chambre, chaque matin en vous levant vous verrez cette charte pour vous rappelez vos devoir.
    mais surtout surtout, rapprochez vous de la religion, prenez le temp de lire en couple le Saint Coran, médité sur chaque verset à 2, ca vous rapportera que du kheir inchallah

  30. salam alikoum,

    je suis choqué il y a que des divorcés! et des meres celibataires qui ne cessent d'emmenerr des hommes chez elles, et ce disent musulmans! je m'inquite de l'equilibre de la future generation!
    le soucis c'est qu'on fait plus la kafah ah! metissage a tous va, melange a des niveaux differents, autant de differences qui seront un probleme qui menera au divoorces! avangt ca marcher aussi car il faisait la kafah ah naturrelment sans le savoir! car les parents choisisait des personnes proches culturellement lingusiqtuement et tenter aussi que le niveau intellectuel et de beauté soit proches! et ca marcher

    quand on dit aujourd'hui les femmes sont plus dependantes c'est pas plus juste que la generation precedente on compare 2017 a 1997 et c'etait meme mieux car elles travaillaient avant ! aujourd'hui mere celibataire pour toucher les aides! bref

    j avais uen question , d ou la raison de mon poste! si je comprends bien la femme ne peut pas prendre l'initiative du divorce en islam? car dans l article il s'agit de l homme qui reopudie etc... barakallah ou fik pour la reponse

  31. divorce-les-5-etapes-de-la-rupture-amoureuse - BOBEL's

    […] réalité, cette épreuve douloureuse dont vous semblez ne pas voir le bout est la première étape d’un processus en 5 étapes qui […]

  32. Je trouve l'article très intéressante sa me fait comprendre des choses sur le divorce que j'ignoré et je voulais vous posez une question:est ce que c'est grave de faire marié une femme qui ne désire pas cette homme mais l'accepte pour le plaisir de ses parents ?

  33. Salut,
    J'en voie beaucoup qui parle des femmes de leurs voilent et j'en passe . Ont en parle des hommes.
    Quand vous avez 3 enfants et 8ans de mariage que vous finisser vos mois a decouvert a surveiller la quantiter de lait que vous donner a vos enfant pour pas rester en galere a la fin du mois que votre mari dit etre faucher ne pas avoir asser travailler depuis des années mais que un jour vous apprener que leurs pere etait en vrai blinder ( auto entrepteneur maçonnerie) qu'il a acheter une maison dans un pays ou vous n'aller jamais ( vos parent aux 2 sont ici) voila 35000€ donner a un de ses "amis mais sans aucun papiers pour preuve. Vous apprenez qu'il a plus de 10000€ cacher a gauche a droite chez ses copain.vous avez eu le droit a des cocard si vous le deranger pendant ses cam to cam (fermer la et supporter) quand il pose sa main sur le coran 1million de fois et qu'il jure sur dieu alors qu'il ment. Quand vous lui rappeler qu'il serait temp de prier il vous envoi balader. Quand il vie comme un celibataire il passe ses nuit au café car ses amis passe avant tout ( vous manger seul avec vos enfants h24,vous vous coucher seul presque tout les soir, vous faite vos travaux seul , peinture, montage meuble, course, papiers...)
    A la moindre phrase qui sort de sa bouche on etend "t'es une meuf' ( tu es une fille tu a un grand coeur tu pardonne toujours, tu est une fille tu supporte tout pas moi, tu es ma meuf je t'es acheter je fait ce que je veut de toi...)
    Quand tu ouvre les yeux en te disant que sa ne pouvais pas marcher car de base ton mariage et construit sur du menssonge....( lui et sa famille demande la main en avançant " il prie, ne boit pas ...." alors que tout est faut mais que toi tu as toujour prier avant de te marier mais que tu a fini par delaisser ta priere pous un mec qui te dit " tu as pas trouver quand prier, jenvoi le film pose toi arret de bouger tu me stress, un mari qui eteint le coran qui t'accompagne dans ton menage pour du rai, un mari qui jure et quand tu lui rappel qu'il ment il te repon" dieu sait que je rigolz... ou ... starfellah dieu pardonne toujour...
    Tu en arrive la tu as pas d'autre choix...
    Au lieu de voir que les femme en disant droit, caf, liberter, egaliter, il faut voir qu'est ce qui pousse les femme vers ce chemin...
    Beaucoups d'homme de maintenant se marie sans evaluer les responsabiliter beaucoup pense que mariage = je ramene une femme de menage qui sera a mon service et je continue ma vie de célibataire...

  34. There is definately a lot to find out about this subject.
    I like all of the points you've made.

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...