facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Rappels

Que dit l'Islam sur le fait de mémoriser le Coran sans le comprendre ?

7 840 vues

img_1
Le Saint-Coran n’est pas qu’un simple livre religieux, il recèle de vérités scientifiques et existentielles qu’il est parfois très difficile de comprendre.
Mais Allah soubhanou wa ta’ala n’a pas permis la compréhension pure du Saint-Coran à tous les hommes.

Notre Créateur dit:
« [Voici] un Livre béni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu’ils méditent sur ses versets et que les doués d’intelligence réfléchissent! » (Coran 38/40).
« En effet, Nous avons rendu le Coran facile pour la méditation. Y a-t-il quelqu’un pour réfléchir? » (Coran 54/17).
Malheureusement, il est aujourd’hui très fréquent de voir des gens mémoriser le Coran sans le comprendre.
Ce manque de rigueur et d’approfondissement de notre foi est un mauvais signe pour l’Islam.

Dans le “Kitâb Ul Bayân”, Ad Dânî rapporta d'après 'Uthmân, Ibn Mas'ûd et Ubayy que le Messager d’Allah (sallAllahou 'alayhi wa salam) avait l'habitude de leur réciter 10 versets, et qu'ils ne passaient pas à [l'apprentissage et la méditation] d'autres versets jusqu'à ce qu'ils connaissent quelles étaient les œuvres à appliquer en rapport avec ces versets là. Nous devons donc à la fois apprendre le Qur’ân et comment agir à travers lui en même temps.
On rapporte que As Sulamî a dit : « Lorsque l'on apprenaient 10 versets du Qur’ân, nous n'en apprenions pas 10 autres tant que nous ne connaissions pas ce qu'il contenait en matière de licite et d'illicite (halâl wal harâm), d'interdictions et d'injonctions. »

Dans Al Muwattâ, Mâlik rapporta qu'il entendit que 'Abdu Llâh Ibn 'Umar mit 8 ans pour apprendre la Sûrat Ul Baqarah.
Dans son ouvrage [sur les noms des rapporteurs de ahâdîth qui ont transmis de la part de Mâlik], Ahmad Ibn 'Alî Ibn Thâbit mentionna que Nâfi' rapporta que Ibn 'Umar a dit : « 'Umar apprit Al Baqarah en 12 ans. Lorsqu'il eut terminé, il sacrifia un chameau. »
Par ces hadiths, on peut observer la durée et la persévérance nécessaires pour obtenir la pleine compréhension du Coran.

Voici l’intervention de Sheikh Al Fawzan à ce sujet, dans la vidéo ci-dessous.

[youtube]
Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...