facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Rappels

Découvrez en Islam le mérite d'élever des filles

6 870 vues

img_1
Dans les esprits de nombreuses personnes, avoir un garçon est fondamental pour faire perdurer le nom de famille dans le temps.
Mais si la vraie récompense dans ce bas-monde était d’avoir des filles ?
En effet, le Saint-Coran et de multiples hadiths révèlent que le fait d’élèves des filles est une bénédiction pour celui qui souhaite entrer au Paradis in sha Allah.

Le Prophète (sallAllahou 'alayhi wa salam) a dit dans un Hadith rapporté par la mère des croyants, Aϊcha, (qu’Allah l’agréee) : « Celui qui a eu la responsabilité d'élever des filles et qui a bien agi envers elles, alors ces filles seront pour lui un bouclier le protégeant du feu de l’Enfer. » (Boukhari, Mouslim).

« A Allah appartient la royauté des cieux et de la terre. Il crée ce qu’Il veut. Il fait don de filles à qui Il veut, et don de garçons à qui Il veut, ou bien Il donne à la fois garçons et filles; et Il rend stérile qui Il veut. Il est certes Omniscient et Omnipotent. » (Coran, 42/49-50).

Abou Saïd (qu’Allah l’agrée), a rapporté que le Prophète (sallAllahou 'alayhi wa salam), a dit :
« Celui qui a élevé trois filles, deux filles ou deux sœurs en craignant Allah dans sa façon de les traiter et en étant bienfaisant envers elles, gagnera sans aucun doute le Paradis. » (Rapporté par Ahmad).

Djabir (qu’Allah l’agrée) a rapporté que le Prophète (sallAllahou 'alayhi wa salam), a dit:
« Celui qui a trois filles et qui se montre miséricordieux envers elles tout en leur offrant hébergement, nourriture et vêtement, gagnera sans aucun doute le Paradis. »
Un homme dit : « Ô Messager d'Allah, et celui qui en a deux ? »
« Et celui qui en a deux [aura aussi la même récompense] », répondit le Prophète (sallAllahou 'alayhi wa salam). [Rapporté par Ahmad et par Al-Boukhari dans son livre Al-Adab Al-Moufrad].

Ainsi, celui qui prendra soin des filles en pourvoyant à leurs besoins et à en veillant à leurs intérêts, pourra prétendre à trois niveaux de récompenses:
- Il sera préservé du feu de l’Enfer.
- Le Jour de la grande frayeur il sera avec le Prophète, l’Elu (sallAllahou 'alayhi wa salam)
- Il entrera au Paradis et y sera en compagnie du Prophète (sallAllahou 'alayhi wa salam)

Peut-il y avoir de meilleures récompenses que celles-ci ?
Enfin, le père devra veiller à être bienfaisant à leur égard et la mère aura pour mission d’être un exemple piété et de chasteté tout en les protégeant et les préservant au quotidien.
Commentaires (1)
  1. et celui qui n'en a qu'une ??

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...