facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Rappels

Les dangers de la dette et des crédits avec intérêt

3 916 vues

img_1
Derrière la volonté d’emprunter de l’argent à une banque pour réaliser un projet dans ce bas-monde, se cache un invraisemblable engrenage financier.
Le concept de «dette» peut se définir par l’obligation que le sujet doit rembourser, rendre ou payer, surtout de l’argent. Quand la dette est associée au terme «publique», elle finit par appartenir à toute la société qui doit la rembourser.

Aujourd’hui en 2017 la dette publique s’élève à plus de 2,208 milliards d’euros avec une dette publique par habitant qui s’élève à plus de 35.000 euros.
Malheureusement, cet incroyable montant ne cesse de croître au quotidien et sans réformes, la dette atteindrait, en 2050, 166,4% du PIB contre 97,6% aujourd’hui !

Voici quelques questions existentielles qui méritent de trouver réponse :

Quel est le but du travail ?
Travailler nous assure un gain d’argent indispensable à nos dépenses de vie : manger, dormir etc...

Qui contrôle l’argent ?
Les réserves fédérales, ainsi que les banques commerciales détiennent et contrôlent tout l’argent du globe.

D’où provient l’argent (les billets de banques) ?
Ce sont les orfèvres du 17ème siècle qui ont mis en place les billets de banques actuels en proposant un système de reçu attribué aux clients qui plaçait leur or dans leur coffre-fort.

Comment est créé l’argent ?
Les réserves et les banques créent l’argent à partir de rien lorsqu’un emprunt est demandé. C’est bien là le fondement du problème de la dette.

En Islam si la dette est l’arme du diable, celui qui l’utilise déclare la guerre à Notre
Créateur. Ainsi, le Tout-Puissant dit tous ceux qui refusent de renoncer à la pratique de l’usure : «Allah anéantit l’intérêt usuraire et fait fructifier les aumônes. Et Allah n’aime pas le mécréant pécheur.» (Saint Coran 2/276).
Et dit encore: «Ô les croyants! Craignez Allah; et renoncez au reliquat de l’intérêt usuraire, si vous êtes croyants. Et si vous ne le faites pas, alors recevez l’annonce d’une guerre de la part d’Allah et de Son messager. Et si vous vous repentez, vous aurez vos capitaux. Vous ne léserez personne, et vous ne serez point lésés.» (Saint- Coran 2/ 278 et 279).
Commentaires (1)
  1. bkfik pour cet article juste une precision concernant le titre "voici pourquoi les crédits sont interdits en Islam"

    les credits ne sont pas interdits en islam par contre les interets le sont.
    On peut faire un credit auprès d'une personne ou d'un organisme à partir du moment où il n'ya pas d'interet (la moindre trace d'interet) bien sur faire les choses dans les regles de la sounnah avec temoins et par écrit
    Voila c'était juste une precision pour éviter les amalgames que pourrait faire certaines personnes .
    en core merci pour cet article

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...