facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Rappels

Connaissez vous les 40 étudiants de l'imam Abou Hanifa?

2 797 vues

img_1

L'imam Abou Hanifa (qu’Allah lui fasse miséricorde) est l’un des quatre imams des écoles de jurisprudence. Il était le plus proche de l’époque du Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) et fut donc contemporain de certains compagnons (qu’Allah les agrée). Ainsi, il vit plusieurs fois Anas ibn Malik (qu’Allah l’agrée), entre autres.



L'imam Abou Hanifa, un homme plein de vertus


L'imam Abou Hanifa (qu'Allah lui fasse miséricorde) était un savant plein de vertus, de bonnes mœurs et de belles qualités. C'est ainsi que l'on retient de lui qu'il était un homme très intelligent. En effet, ce juriste d'origine irakienne était doté d'un grand savoir. C'est en ce sens que ‘Ali ibn ‘Asim a déclaré : « Si l’on mesurait l’intelligence d’Abou Hanifa à celle de la moitié des habitants de la terre, la sienne l’emporterait ».


De plus, l'imam Abou Hanifa était spécialisé dans la jurisprudence et si compétent en la matière que l’imam Abu ‘Abd Allah Mohamed Ibn Idriss Ach-Chafi’i a dit : « Quiconque veut approfondir la jurisprudence se doit d’être le disciple d’Abou Hanifa ». L'imam Abou Hanifa était donc - et est toujours - une référence en matière de jurisprudence. L’imam Abu ‘Abd Allah Mohamed Ibn Idriss Ach-Chafi’i  a également ajouté :  « Personne n’a étudié la jurisprudence sans qu’il n’ait été disciple d’Abou Hanifa ».


L'imam Abou Hanifa (qu'Allah lui fasse miséricorde) était aussi un savant très pieux. Il était d'ailleurs reconnu pour sa grande piété, ses nombreux actes d'adoration et sa lecture nocturne du Saint Coran. C'est en ce sens que Assad ibn ‘Amr évoque la piété d’Abou Hanifa (qu’Allah lui fasse miséricorde) en ces termes : « Abou Hanifa accomplit la prière de l’aube avec les ablutions du soir durant quarante ans d’après ce qu’on retint de lui. La plupart des nuits, il lisait le Coran en entier en une seule rak’a (unité de prière), et l’on entendait ses pleurs la nuit au point que ses voisins ressentaient de la compassion pour lui. Et il a été retenu qu’il acheva la récitation du Coran sept mille fois à l’endroit où il mourut ».


MachaAllah, la piété, la sagesse et le savoir de l'imam Abou Hanifa (qu'Allah lui fasse miséricorde) ont fait de lui un savant des plus reconnus jusqu'à nos jours. Nous avions d'ailleurs évoqué sur Ajib.fr des traits de caractère de ce grand savant.



Les 40 étudiants les plus connus de l'imam Abou Hanifa


L'imam Abou Hanifa a eu des milliers d'étudiants. Cela dit, certains d'entre eux sont très célèbres car ils sont devenus à leur tour de grands savants et ont été à l'origine d'un conseil de jurisprudence. Parmi eux, nous comptons l'imam Abou Yousouf, l'imam Zufar l'imam Mohamed et l'imam AbouLlah Ibn Moubarak. L'imam Abou Hanifa avait 40 étudiants qui ont formé ce conseil et qui ont répondu à 83 000 questions de jurisprudence.


Lorsqu'une question leur parvenait, ces 40 étudiants se réunissaient, discutaient, argumentaient, parfois pendant des mois avant d'aboutir à une réponse unanime à la lumière du Saint Coran et de la Sunna. Ce conseil résolvait ainsi les problèmes de la communauté et les questions que les musulmans pouvaient se poser à cette époque. Parmi ces 40 étudiants, 28 sont devenus juges et 8 sont devenus imams dans différentes villes. L'important statut de ces étudiants ainsi que les responsabilités qui en découlent, en disent long sur le savoir de ces hommes.


Ces 40 étudiants sont :


1- Imam Zufar (décédé 158 A.H.)
2- Imam Malik bin Mighwal (décédé 159 A.H.)
3- Imam Dawood Taa'ee (décédé 160 A.H.)
4- Imam Ali bin Mandil (décédé 168 A.H.)
5- Imam bin Abdul Kareem Nadhar (décédé 169 AH)
6- Imam Amr bin Maymoun (décédé 171 A.H.)
7- Imam Hiban bin Ali (décédé 173 A.H.)
8- Imam Abu Ismah (décédé 173 A.H.)
9- Imam Zuhayr bin Mu'awiyah (décédé 173 AH)
10- Imam Qasim bin Ma'n (décédé 175 A.H.)
11- Imam Hammad bin Abi Hanifah (décédé 176 AH)
12- Imam Hayyaaj bin Bistaam (décédé 177 A.H.)
13- Imam Shareek bin Abdullah (décédé 178 A.H.)
14- Imam Aafiyah bin Yazid (décédé 180 A.H.)
15- Imam Abdullah ibn Moubarak (décédé 181 A.H.)
16- Imam Abu Yusuf (nullement prononcée 182 A.H.)
17- Imam Muhammad bin Nuh (décédé 182 A.H.)
18- Imam Hushaym bin Basheer Sulami (décédé 183 AH)
19- Imam Abou Said bin Yahya Zakariyyah (décédé 184 AH)
20- Imam Fudhayl bin Iyaadh (décédé 187 A.H.)
21- Imam Asad bin Amr (décédé 188 A.H.)
22- Imam Muhammad bin Hasan comme Shaybani (décédé 189 AH)
23- Imam Ali bin Mis'ar (décédé 189 A.H.)
24- Imam Yusuf bin Khalid (décédé 189 A.H.)
25- Imam Abdullah bin Idrees (décédé 192 A.H.)
26- Imam Fadhl bin Moosa (décédé 192 A.H.)
27- Imam Ali bin Tibyaan (décédé 192 A.H.)
28- Imam Hafs bin Ghiyaath (décédé 194 A.H.)
29- Imam bin Jarrah Waki (décédé 197 A.H.)
30- Imam Hisham bin Yusuf (décédé 197 A.H.)
31- Imam Yahya bin Said al Qattan (décédé 198 AH)
32- Imam Shu'ayb Ibn Ishaq (décédé 198 A.H.)
33- Imam Abu Mutee Balkhi (décédé 199 A.H.)
34- Imam Abou Hafs bin Abdur Rahman (décédé 199 AH)
35- Imam Khalid bin Sulayman (décédé 199 A.H.)
36- Imam Abdul Hameed (décédé 203 A.H.)
37- Imam Hassan bin Ziyaad (décédé 204 A.H.)
38- Imam Abu Assim Nabeel (décédé 212 A.H.)
39- Imam bin Ibrahim Makki (décédé 215 A.H.)
40- Imam Hammad bin Daleel (décédé 215 A.H.)

Qu'Allah fasse miséricorde à l'imam Abou Hanifa ainsi qu'à tous les savants. Qu'Il fasse de leur science un profit pour l'ensemble des musulmans.

Commentaires (6)
  1. 1680. ibn 'abbàs rapporte: «j'ai entendu dire le messager de dieu (bsdl): «tous les dessinateurs d'images iront au feu. on leur insufflera autant d'âmes que le nombre des images qu'ils auront dessinées et dieu les soumettra au supplice de l'enfer». ibn 'abbàs (das) a dit: «si tu dois absolument dessiner quelque chose que ce soit un arbre ou quelque chose d'inanimé».

  2. A salaf, barakAllahu fik pour ce rappel
    Je me permets de t'en mettre un autre concernant ta façon de l'écrire.

    Ibn Hajar Al-Haythami dit : « Le mot « SAD-LAM-'AYN-MIM » (SWS) n'est pas permis. Plutôt il nous est demandé d’envoyer la prière et le salut. » [Al-Fatawa Al-Hadithiya (p.168) ]

    Al-Fayruza-Abadi a dit : « Il n'est pas approprié d'employer des symboles ou des abréviations pour désigner la prière et le salut, comme certains paresseux le font, de même que certains ignorants et certains étudiants en science - ils écrivent 'SAD-LAM-'AYN-MIM' au lieu de sallallahu 'alayhi wa sallam »  [De son livre As-Salatu wal-Bushr, comme il est cité dans Mu'jam Al-Manahi Al-Lafdhiya (p.351)]

    Ahmad Shakir a dit : « C'est la tradition absurde de certaines des générations postérieures d’abréger l'écriture de sallallahu 'alayhi wa sallam. » [Explication du Musnad de l’imam Ahmad (5088, 9/105)]

    Le rappel profite au croyant ♡

  3. Article très intéressant!Barak Allahoufikoum!

  4. Salam arleikoum, soubhana Allah la seule chose que tu puisses retenir de l histoire de ce grand savant, c'est seulement le dessin qui y a en illustration... Remarque tu ne sais peut être pas lire?! Et s'il te plait retire ton pseudo "Salaf" et met plutôt "sheikh Google" ou bien "fitna Man". Le diable se sert de pantin comme toi pour rendre la religion compliquée et faire fuir les gens. Réforme toi et qu'Allah te guide

  5. En ce moment,dans le monde on assiste a "Qui est le meilleur muslim",tout le monde s'arrête sur des trucs qui sont justifier des fois, mais un moment donner faut arrêter!!l'image on s'en fou,je n'y ai même pas prêter attention!!!

  6. Message à salam, tu prétend que notre prophète '´alayhi Salat salam n'a fait que perdre son temps en prononçant ces paroles qui nous mettent en garde contre le fait d'illustrer des âmes ??? Insultes-tu notre prophètes ??? Et c'est un hadith sahih , et pour rappel , tu est obliger d'y croire et y obéir!!!!!

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...