Ya Rahmân Ya Rahîm,
Le Riche par excellence tu es
Infinis sont tes bienfaits
La plus pauvre de tes créatures je suis
Sans Ta Clémence dans l’ombre de Ton Trône
Je ne trouverai point l’abri

Ya Rahmân Ya Rahîm,
Incessamment je me plains,
À tes largesses je tourne le dos avec dédain
Aveugle me rendent les tentations de cette vie
Pauvre de moi si peu je Te remercie

Ya Rahmân Ya Rahîm
Islam, santé, mari pieux tu m’as donnés
Recherche de la science tu m’as facilitée
Pourtant d’une descendance bénie je me languis
Ma confiance en toi a grand besoin d’être affermie

Ya Rahmân Ya Rahîm
Mon cœur et ma vue d’un voile sont masqués
Mes frères et sœurs chaque jour sacrifiés
Le dénuement et l’injustice ronge leur vie
Pour eux ne vais-je donc point porter le souci

Ya Rahmân Ya Rahîm
Face à tes dons mes actes sont bien infimes
Sans Ta Clémence point d’Eden mais l’abîme
De Ton Visage étincelant à jamais éconduits
À Ta Satisfaction j’aspire avec l’intense envie

Ya Rahmân Ya Rahîm
Mon cœur s’est comme éteint
De Ta Guidance j’ai grand besoin
Tel un bateau à la dérive s’écoule ma vie
Malheur à moi ma propre mort j’oublie

Ya Rahmân Ya Rahîm,
Le Riche par excellence tu es
Infinis sont tes bienfaits
La plus pauvre de tes créatures je suis
Par Ta Miséricorde permet-nous d’être accueillis
Dans les jardins du Paradis

Par Aurélie E.