Mode de vie

Comment annoncer sa conversion à sa famille ?



1
Commentaires (4)
  1. f_souad dit :

    salam alaykoum

    Un sujet très intéressant ! Merci beaucoup !

    Effectivement, l’islam et le Coran sont la continuation et non une rupture !! D’ailleurs, dans notre conception, tous les Prophètes et Messagers de Dieu ont porté l’islam (« soumission » dans la paix et la sécurité de Dieu)! Les prophètes n’avaient-ils pas tous la même attestation de foi (shahada) ? : il n’y a de dieu qu’Allah (Dieu) ! Aussi, Abraham (saws) a été le premier à nous avoir appelé « musulmans » (cf. Coran 22.78). Le Coran étant en quelque sorte le dernier Testament : le Coran est désigné dans le Coran comme un « Rappel » qui confirme les Écritures – originelles – antérieures (Cf. Coran 5.48. / 10.37. / 46.12….). N’oublions pas non plus que nos rites remontent à Abraham et Ismaël (prière, aumône…) – paix et salut sur eux -. Abraham (alors qu’il élevait la Kaaba avec son fils Ismaël) a demandé à Dieu de leur enseigner nos rites (cf. Coran 2.127-129. / 21.72-73). Et il est même troublant de voir que la gestuelle de la prière des premiers juifs et chrétiens s’apparente à celle de leurs frères musulmans (3 courtes vidéos à la fin de la page suivante), voir aussi les versets bibliques qui parlent de « se mettre à genoux, front contre le sol » : http://lechemindroit.webs.com/laprieredabraham.htm

    Aussi, Dieu nous dit dans le Coran : {Dis : « Nous croyons en Dieu, à ce quʼon a fait descendre sur nous, à ce quʼon a fait descendre sur Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob et les Tribus, et à ce qui a été apporté à Moïse, à Jésus et aux prophètes, de la part de leur Seigneur : nous ne faisons aucune différence entre eux; et cʼest à Lui que nous sommes Soumis ».} Coran 3.48.

    Toutefois, je ne suis pas du tout d’accord avec un terme employé par la rédactrice de l’article : « prénom islamique » !!! Il n’y a pas de prénoms « musulmans » : il y a des prénoms arabes, hébreux, latins, anglophones, asiatiques… mais je ne sais pas d’où vient cette idée de « prénoms musulmans » c’est une grande erreur ! Une confusion entre l’arabité et « l’islamité ». Vidéo de 6 minutes de M. Bajrafil : https://www.youtube.com/watch?v=i4nPmq6nTgw
    D’ailleurs, réfléchissez et notez par vous-même : lorsque les compagnons Omar (ra) ou Abou Bakr (ra) ou même l’épouse du prophète (saws) Khadija (ra) (etc.) sont devenus musulmans, ils n’ont pas changé de prénom !! Ils ont gardé le prénom qu’ils avaient avant !! A moins vraiment de s’appeler par un prénom péjoratif ou insultant ! Choisir un prénom – arabe – par la signification que certains portent (comme par exemple : une qualité…), peut être éventuellement intéressant pour le croyant, tant le sens peut représenter une sorte d’objectif de réforme de soi à essayer d’atteindre tout au long de sa vie… Mais il faut vraiment arrêter de présenter ça comme des « prénoms musulmans » ! Disons plutôt « prénoms arabes ». Devenir musulman, ce n’est pas devenir arabe. Le dernier prophète (saws) est arabe et le Coran est une Révélation arabe. Coran 12.2. {Nous lʼavons fait descendre, un Coran en [langue] arabe, afin que vous raisonniez.}. Il y a un but précis au fait que le Coran soit en langue arabe : pour en conserver son originalité, son sens précis et ouvert (auquel chacun doit réfléchir et méditer), sa profondeur, sa clarté, son intégrité textuelle ! Bref, son Message originel ! Et ce, contre tout détournement humain ou interprétations tendancieuses, comme ont pu être victime les Révélations antérieures… Ainsi, tous les croyants ont accès aux mêmes mots… à eux (arabophones ou non) de chercher, de réfléchir, de méditer pour comprendre, pour avancer dans leur quête de sens et de foi… Mais en aucun cas, l’arabe serait une langue supérieure aux autres. Jamais ! D’ailleurs, les Écritures antérieures ont toujours été révélées dans la langue de leurs Messagers (Coran 14.4. {Et Nous nʼavons envoyé de Messager quʼavec la langue de son peuple, afin de les éclairer. […]}). A méditer.
    La diversité des langues est un Signe de Dieu ! (cf. Coran 30.22.)

    Que Dieu nous guide et nous facilite.
    salam

  2. f_souad dit :

    A méditer : Coran 16.123. {Puis Nous tʼavons révélé : « Suis la religion dʼAbraham qui était voué exclusivement à Dieu et nʼétait point du nombre des associateurs ».} . Sur ce sujet voir aussi Coran 3.95. / 4.125. / 22.78.

  3. Ilham dit :

    As salamou alaykoum,

    Barakallahou fik pour ces conseils. Toutefois je ne suis pas d’accord avec ce point concernant les traditions et l’identité. « En outre, au moment de l’annonce de sa conversion, il est indispensable de préciser que ce choix spirituel ne remet pas en cause vos liens d’affection, vos traditions et votre identité. » Les traditions sont forcément amenées à changer lorsqu’on ne participe plus aux fêtes telles que Noël, Pâques, Saint-Sylvestre, anniversaire etc…
    Et quant à l’identité je pense qu’il y a là aussi un changement, e tant que convertie je me sens à la fois moi-même (par mon caractère, mes goûts, etc..) et différente par mon appartenance. Aujourd’hui je me sens en premier lieu musulmane et membre de cette communauté avant de me sentir française ou bretonne par exemple !

    Qu’Allah facilite tous les convertis dans leurs relations familiales

  4. Vos conseils sont excellents. C’est vrai, une personne convertie ne doit en aucun cas sembler s’éloigner de ses proches. Et il n’est pas utile de changer de prénom.

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *