facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Rappels

Le changement des couches de l'enfant peut-il annuler les ablutions ?

4 711 vues

img_1
Une femme est confrontée à de nombreuses tâches liées à son rôle de mère.
Lorsque l’enfant est en bas âge elle peut être amenée à lui changer la
couche et le nettoyer plusieurs fois dans la journée.
Mais le changement de couche invalide-t-il les ablutions de la femme ?

Nettoyer les parties intimes d’un bébé n’invalide pas les ablutions de la mère
car il s’agit d’un acte naturel.
Dans les Fatwa de cheikh Ibn Baz (10/139) on lit: « Le fait de toucher de son
pied nu les équipements sanitaires ou le plancher n'entraînent pas la rupture
des ablutions. Même si une saleté traînait sur le plancher et qu'un homme ou
une femme la touchait, cela n'entraînerait pas la rupture de leurs ablutions.
Mais l'un et l'autre doivent se laver les pieds si la saleté ou les pieds sont
mouillés. »

Cheikh Ibn Outhaymine (Puisse Allah lui accorder sa miséricorde) a été
interrogé à propos de la femme qui fait faire les ablutions à son enfant alors
qu'elle-même est en état de propreté rituelle pour savoir si elle doit refaire
ses ablutions ?
Voici sa réponse: «S i une femme fait faire les ablutions à son enfant, garçon ou fille, et touche le sexe de l'enfant, elle n'aura pas à refaire ses ablutions. Elle n'aura qu'à se laver les mains car le fait de toucher le sexe sans exciter le plaisir ne nécessite pas le renouvellement des ablutions. Il est bien connu que la femme qui lave ses enfants ne pense pas au plaisir. Quand une femme a fini de laver son enfant, elle ne doit faire autre chose que de laver toute saleté qui l'aurait touchée, mais elle n'est pas tenue de faire ses ablutions. » Madjmou' Fatawa Ibn Outhaymine (11/203).

Cependant, dans le doute et dans l’optique d’être récompensé par Allah soubhanou wa ta’ala, il est préférable d’effectuer de nouveau ses ablutions.
Voici dans la vidéo suivante l’avis du Sheikh al Jabiri qui émet son avis concernant ce sujet.
Allah soubhanou wa ta’ala seul sait !

[youtube]
Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...