No Comment

Prise d’otage

L’annonce tombe, le monde frémit, les cœurs s’éraflent Les secousses, les cris, les douilles en rafale, La Capitale peine de sa peine capitale A plat ventre les badauds s’affolent, s’affalent Les jeun…