Pleurer pour vivre, sourire pour mourir

Nous vivons dans une société où l’on a oublié les larmes. Où pleurer est une anomalie, une exception. Les larmes sont réservées aux enfants ou aux éclats de rires. Où peut-être à ces quelques minutes …