facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Actualités

Birmanie : une déclaration politique légitimant à demi-mots la destruction de mosquées

19 vues

img_1

mosquée Yangon


Le massacre des Rohingyas en Birmanie ne se limite pas aux atrocités subies par ce peuple du fait de son appartenance religieuse. Les mosquées sont également visées par les autorités birmanes et les bouddhistes. Depuis le début du conflit, plusieurs lieux de culte musulmans ont été vandalisés, et même détruits.


Selon le site d'information Onislam, les autorités birmanes ont franchi un nouveau pas dans la contribution de la destruction des lieux de culte musulmans.

En effet, le directeur des affaires religieuses de la région de Yangon, Aung Kyi, a déclaré que le Ministère des affaires religieux n'avait pas donné son autorisation pour la construction de mosquées et d'écoles musulmanes sur le territoire birman. En d'autres termes, selon lui la présence des madrassas et des mosquées sur le sol birmans serait illégale.


Cette déclaration fracassante et mensongère d'un responsable politique a donné le feu vert à une vague d'attaques contre les lieux de culte musulmans. Elle justifie et vient appuyer la destruction déjà entamée des mosquées et madrassas par les bouddhistes se sentant soutenus puisque un directeur des affaires religieuses a affirmé la non légitimité des lieux de culte musulman dans le pays.


La semaine dernière, 13 personnes dont des enfants ont trouvé la mort dans une école musulmane à Yangon. Pour le Gouvernement birman, il s'agit d'un incendie causé par un court-circuit. Des musulmans sont sortis pour montrer leur colère et dénoncer un incendie criminel, et non pas accidentel. 


Crédit Photo

Commentaires (2)
  1. MASSACRE,DESTRUCTIONS?DEBUT DE GENOCIDE POUR LE PEUPLE MARTYR DE ROHINGIAS(musulmans de birmanie)tel est le programme de cet allié sanguinaire(LA BIRMANIE)des fausses "démoncratie occidentales" qui d'ailleurs sont en extases et en fantasmes de voir diminuer la population dans les jungles birmanes.
    La semaine dernière, 13 personnes dont des enfants ont trouvé la mort dans une école musulmane à Yangon. Pour le Gouvernement birman, il s’agit d’un incendie causé par un court-circuit. Des musulmans sont sortis pour montrer leur colère et dénoncer un incendie criminel

  2. Hasbi Allah !! Allahou mansourhom !!

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...