facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Mode de vie



Alimentation en Islam : les aliments cités dans le Coran et la Sounnah

33 980 vues

Alimentation en Islam : les aliments cités dans le Coran et la Sounnah



Le Coran et la Sounnah font l’éloge de l’alimentation en islam grâce aux remèdes, aux récompenses et aux vertus qu’ils contiennent. Des aliments très importants et riches pour le bon fonctionnement de l’organisme. Il est donc nécessaire, d’apprendre et de connaitre les aliments cités dans le coran et la souna pour pouvoir profiter de leurs bienfaits.

Alimentation en islam : Le lait de vache

Saviez-vous que le Prophète sallahu alayhi wa salam nous a recommandé de boire du lait de vache car celui-ci est un remède contre toutes les maladies ?

D’après ‘Abdullah ibn Mas’oud (radhiAllahu’anhu), le Prophète (sallallaahu ‘alayhi wa sallam) a dit :  Buvez le lait de vache! La vache mange de tous les types de végétaux, et le lait est un remède pour toutes les maladies. »  Collecté par Al-Hakim (#8274). Al-Albani l’a déclaré sahih dans Sahih Jami’ As-Saghir (#4059)

L’alimentation en islam favorise le lait de vache biologique, où les vaches sont bien traitées, peuvent brouter l’herbe des prés et ne sont pas intoxiquées aux médicaments.

Alimentation en islam : Les dattes

Le Prophète sallahu alayhi wa salam a décrit les dattes comme un aliment extrêmement riche et nourrissant mais aussi comme une protection contre le mal des gens (sorcellerie et poison). C’est également le fruit qui a nourri Maryam lors de son accouchement, elle a pu ainsi retrouver force et vitalité.

Le Prophète -Prières et bénédiction d’Allah sur lui- a dit : « Une maison où il n’y a pas de dattes est une maison dont les habitants sont affamés » Rapporté par Ahmd, Mouslim, abou Dawoud, Tirmidhi, ibn Majah. Voir Sahih al Jami’ as-Saghir .

D’après Sa’d ibn abi Waqass le Prophète -Prières et bénédiction d’Allah sur lui-a dit : « Celui qui déjeune le matin avec sept dattes de « al ‘Ajwa »,rien ne pourra lui nuire ce jour-là, ni poison et ni sorcellerie » Rapporté par Boukhari (n°5768) et Mouslim (n°2047)

Lire : Les bienfaits des dattes 

Alimentation en Islam : La truffe blanche

La truffe blanche est un excellent remède pour les yeux !

D’après Sa’îd Ibn Zayd Ibn ‘Amr Ibn Nufayl (que Dieu l’agrée) : « J’ai entendu le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) dire :  « La kam’a (un des noms de la truffe blanche) est une sorte de manne (nourriture miraculeuse envoyée aux enfants d’Israël dans le désert, en ce sens que cela vient sans être cultivé); son suc est un remède pour les yeux ».» (Dans Sahih de Mouslim N° 3816 )

Alimentation en islam : Le miel

Parmi les aliments cités dans le coran en tant que remède pour les hommes : le miel

En plus d’être excellent pour la santé, il est également rempli de bienfaits :

  • Il guérit les morsures,
  • Il est un excellent soin pour les cheveux
  • Il évacue les saletés des veines, des intestins et autres
  • Il soigne l’estomac, le foie, les reins et la vessie
  • Il facilite la selle
  • Il soigne la toux provenant du lymphe

« De leurs entrailles sort une boisson de couleur variée qui sert de remède à l’homme » Sourate An nahl (les abeilles) – Verset 69

« Vous avez a avoir les 2 guérisons : le MIEL et le CORAN » (Ibn Majah et Al Hakim l’ont montée, et le dernier a dit sur la condition des deux cheikh : ainsi que az Zahabi l’a confirmée, rapporte par ibn mas’oud)

Lire : les bienfaits du miel

Alimentation en islam : « L’arak » noir

L’arak est un arbuste qui pousse dans les endroits comme les déserts où l’air est sec. On le retrouve notamment dans plusieurs pays du continent asiatique comme : l’Arabie saoudite,  Yémen, Inde, Iran. Ainsi que dans certains pays du continent africain : Egypte, Soudan. Le Prophète sallahu alayhi wa salam a recommandé de choisir ses fruits noirs, car ils sont bien meilleurs en goût.

Jâbir ibn `Abd-Allah (qu’Allah soit satisfait des deux) a dit: Nous étions avec le Prophète à Marr Az-Zahrân en train de cueillir des Kabâths (les fruits d’arak mûrs).
« Choisissez les noirs, s’écria l’Envoyé d’Allah (pbAsl), ce sont les meilleurs. »
« O Envoyé d’Allah, alors, lui dit-on, il paraît que tu as gardé les moutons ». – « Oui, nous répondit-il, y a-t-il un prophète qui ne les ait pas gardés ? » Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 3822

Alimentation en Islam : L’huile d’olive

L’huile d’olive provient d’un arbre béni par Allah : l’olivier parmi les sources d’alimentation en islam conseillées d’en consommer mais également de s’en induire. L’olivier est cité plusieurs fois dans le Coran et la Sounnah grâce à ses nombreux bienfaits :

  • Son huile adoucit la peau et retarde le blanchissement des cheveux
  • L’eau des olives soigne les brûlures et raffermit les gencives
  • Les feuilles des oliviers soignent l’érysipèle (rougeur), le fourmillement et les ulcères sales et les urticaires.
  • Les feuilles empêchent également la sueur.

« Ainsi qu’un arbre (l’ olivier) qui pousse au Mont Sinaï, en produisant l’huile servant à oindre et où les mangeurs trempent leur pain. » (Coran, 23 : 20).

Lire davantage sur les bienfaits de l’huile d’olive

« Allah est la Lumière des cieux et de la terre. Sa lumière est semblable à une niche où se trouve une lampe. La lampe est dans un (récipient de) cristal et celui-ci ressemble à un astre de grand éclat; son combustible vient d’un arbre béni: un olivier ni oriental ni occidental dont l’ huile semble éclairer sans même que le feu la touche. Lumière sur lumière. Allah guide vers Sa lumière qui Il veut. Allah propose aux hommes des paraboles et Allah est Omniscient. » (Coran, 24 : 35)

Dans les oeuvres d’At-Tirmidhi et d’Ibn Majah on lit, d’après le récit d’Abu Hurayrah (RA) que le Prophète sallahu alayhi wa salam a dit : « Mangez de l’huile, et enduisez-vous, car elle provient d’un arbre bénit. »

Alimentation en Islam : la banane

La banane apparaît aussi parmi les aliments cités dans le Coran, et Ibn al Qayyim cite dans la médecine Prophétique plusieurs de ses bienfaits :

  • Elle est favorable contre la rudesse de la poitrine, du poumon, de la toux
  • Contre les lésions du rein et de la vessie ;
  • Elle est diurétique,
  • Elle augmente la quantité du sperme, et excite eu coït ;
  • Elle relâche en outre le ventre.

La science rejoint une fois de plus la médecine prophétique et l’alimentation en Islam.

Alimentation en islam : Le pain

Le pain est qualifié de « maître de la nourriture » par le Prophète sallahu alayhi wa salam. Il est conseillé dans l’alimentation en islam de le consommer avec un aliment, si on en a la possibilité, comme la viande, la pastèque ou avec un condiment comme le vinaigre ou l’huile d’olive.

« C’est le maître de la nourriture des gens de la vie présente et celle de l’au-delà. » (Rapporté par Ibn Majah et d’autres)

« Le « khall » (vinaigre de vin) est un bon condiment ! » (Sahîh Mouslim)

Alimentation en islam : Les cinq fruits préférés de notre Prophète

Quel meilleur comportement adopter que celui de notre Prophète Mohammed (Salla Allah alayhi wa salam).
D’après l’ouvrage Tib An-Nabawi (médecine prophétique) de l’imam Ibn Al-Qayyim (Rahimah Allah), le Messager d’Allah avait une préférence parmi la multitude de fruits qui existent dans l’alimentation en islam :

  • Les dattes ;
  • Les figues : Elles contiennent des minéraux et oligo-éléments, du calcium, des vitamines, du fer, du zinc, du potassium, etc. L’alimentation en islam recommande la figue pour la femme en l’aidant à combattre le fibrome, le dérèglement hormonal, l’absence d’ovulation, l’aménorrhée etc.. Prise sous forme de sirop, elle se transforme en véritable adversaire contre l’asthme, l’angine, la toux, … Il faut pour cela faire cuire 40 à 100 grammes de figues sèches par litre d’eau.

Abu Ad-Darda’ rapporte qu’: “On a offert au Prophète (Salla Allah alayhi wa salam) un plat de figues”, il dit : “Mangez” et en mangea lui-même, et il dit : “Si je devais dire qu’un fruit est descendu du Paradis, je dirais celui-ci, car les fruits du Paradis n’ont pas de noyau. Mangez-en, car elles éliminent les hémorroïdes et sont utiles contre la goutte ”.

  • Les raisins : apportent toute l’énergie nécessaire grâce au sucre qu’ils contiennent, mais aussi aux vitamines C, B, aux sels minéraux et aux oligo-éléments tels le calcium, le potassium, le fer et le magnésium.
    Connu dans l’alimentation en islam par ses bienfaits sur le corps sont très nombreux. Manger du raisin soulage de la constipation, de l’anémie, de la fièvre, du dysfonctionnement sexuel et d’un tas d’autres maux comme les maladies cardiovasculaires, les infections de l’estomac, le cancer du côlon et de la prostate, de la maladie d’Alzheimer.
    Consommer sec, le raisin lutte contre la prise de poids, mais il a un impact positif sur la vue, le soin dentaire et la qualité osseuse.

Az-Zuhri a dit : « « Celui qui veut mémoriser le hadith, doit manger du raison sec » (Al-Jami’ de Al-Khatib, 2/394.

  • Le melon : Désaltérant en période estivale, le melon n’en apporte pas moins les vitamines nécessaires à notre organisme. Riche en pro-vitamine A (carotène), en oligo-éléments et en fibres, il s’avère aussi être un puissant antioxydant qui lutte contre la progression el’arthrite, diminue la rétention d’eau, réduit les risques de cancers, fait baisser l’hypertension et prend soin des yeux et de la peau, grâce à sa forte teneur en eau (90%).

Le Prophète (Salla Allah alayhi wa salam) a dit : « Aucune de vos femmes qui sont enceintes et mangent du melon n’échouera à avoir une descendance bonne dans la mine et dans le caractère ».

  • La grenade : Le jus de grenade a le vent en poupe ces dernières années et pour cause, de nombreuses études ont démontré ses incroyables bienfaits pour le corps déjà recommandé dans l’alimentation en islam. La grenade a l’avantage de réduire de nombreuses maladies, elle est anti-inflammatoire, antivirale et antibactérienne. Elle protège aussi le cœur et le cerveau.

Lire Aussi : les bienfaits de la grenade



Commentaires (2)
  1. BaarakAllahoufik

    Et l'ail ? Le gingembre ?
    Ils sont cités dans le coran

  2. Tu as oublié des aliment essentielle ! Dans sourate el baqara verset 62. Allah nous parle des lentille, oignon (ou ail) et du concombre ! Les trois sont des antioxydant qui tue les cellule cancérigène et sont bonne pour l'organisme surtout le cœur mashallah !

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam

Le mauvais œil est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer ce qu'est...

L'adultère et la fornication en Islam

Par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent l'infidélité (avoir des...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Salât joumou’a

Comme pour chaque effort, la récompense de salat Jumu’a est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur des jours...

Gélatine de porc Islam

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...